choisir

La revue culturelle choisir est éditée par les jésuites de Suisse romande depuis plus de 55 ans. Elle aborde tous les thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes. Objectif : permettre à ses lecteurs et lectrices de prendre du recul par rapport à la masse affolante d’informations quotidiennes, de découvrir un sens aux événements, de trouver des points de repère pour se forger une option personnelle et agir en conséquence.

Choisir n’est pas un organe de propagande, mais de discernement. Elle est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’une revue d’inspiration chrétienne qui favorise le dialogue œcuménique et interreligieux. Une revue qui ne soit pas enfermée dans les frontières étroites d’une confession ou d’une école théologique.

Le trimestriel choisir, avec ses dossiers approfondis, et le site www.choisir.ch, avec ses articles d’actualité plus immédiate, sont développés de manière complémentaire, pour manifester un point de vue chrétien sur les questions du monde, axé sur la justice et le soucis des pauvres, valorisant le dialogue avec le monde laïc, les autres cultures et religions.

Un trimestriel de réflexion

Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, la revue choisir est devenue un trimestriel qui propose deux dossiers par numéro, autour de thématiques fortes qui rejoignent les préoccupations contemporaines. En tant que revue culturelle d’information et de réflexion, ses articles s’étendent des questions spirituelles aux thèmes permanents de la culture, de l’éducation, de la psychologie, de l’économie et de la politique sociale. Rédigés par des spécialistes, ils sont courts et pédagogiques. Le trimestriel continue à parler d’arts et de littérature - et même à proposer des inédits d’écrivains - et à présenter des livres récents, commentés par une équipe de recenseurs, spécialisés pour certains en religions, éthique ou philosophie.

Un site d’information

Le site de la revue choisir a été renforcé en vue de devenir un organe d’actualité complémentaire à l’édition papier, avec des articles d’informations plus courts et plus immédiats, et des commentaires. Cette décision des jésuites de Suisse romande est en lien avec l’esprit de leur Ordre, la Compagnie de Jésus, qui est d’aller vers le monde, au devant des gens, là où ils se trouvent, là donc où sont les besoins. L’importance accordée à l’apostolat culturel reste le même. Seul les moyens empruntés pour accomplir cette mission évoluent. Ignace de Loyola (le fondateur de l’Ordre) invitait les jésuites à enseigner dans les universités et à aller prêcher sur les places publiques. Aujourd’hui la rédaction de choisir veut continuer à offrir un organe de réflexion et de discernement aussi sérieux que possible, tout en rejoignant plus efficacement un public qui s’informe sur internet et dialogue sur les réseaux sociaux.

Un réseau

Depuis 1959, la revue choisir suscite un grand intérêt en Suisse et dans le monde francophone. Des écrivains de prestige y ont tenu des chroniques régulières ou épisodiques (Pierre-Henri Simon, Georges Haldas, Gonzague de Reynold, Pierre de Boisdeffre, Jean Delumeau...), des théologiens et des philosophes de haut niveau et de diverses obédiences ont accepté d’y collaborer (Yves Congar, Roger Schutz, Wilhelm Vissert’t Hof, Lukas Vischer, Karl Rahner, Leonardo Boff, Franz Böckle, Maurice Zundel, Emile Rideau, Gustave Martelet, Gabriel Marcel, Wilhelm de Vries...). Créée l’année même de l’annonce du concile Vatican II, choisir a pu compter sur la collaboration de nombreux experts du concile et en a diffusé l’esprit auprès de toute une génération. Ces intuitions fondamentales animent toujours l’équipe rédactionnelle actuelle, formée de jésuites et de laïcs, et la liste des collaborateurs pointus de choisir ne fait que s’allonger.

Choisir fait aussi partie d’un réseau de revues culturelles jésuites européennes et américaines. Ces échanges lui permettent de bénéficier d’informations et de réflexions de correspondants locaux, fins connaisseurs du terrain.

Lucienne Bittar
rédactrice en chef

Découvrez l'histoire de la maison des jésuites de Carouge, qui abrite depuis 1980 la revue choisir ainsi que la bibliothèque le Cedofor, parue sur le site Signé Genève.

Vous pouvez ausi découvrir ici une brève histoire de la revue et un portrait de son directeur, Pierre Emonet sj.

Novembre 1959 : fondation de la revue culturelle mensuelle choisir
à Fribourg, par un groupe de jésuites romands (Raymond Bréchet, Jean Nicod, Robert Stalder), sous l'impulsion de Joseph Stierli, provincial suisse. Préoccupation : l'ouverture sur le reste du monde et l'accueil de "toute valeur spirituelle authentique dans la fidélité à notre foi".

1960 - 1962 : la revue affirme sa préoccupation œcuménique
choisir déménage à Genève ; des personnalités réformées collaborent avec elle.

1962 - 1966 : Vatican Il
Le mouvement conciliaire est suivi de Rome par le rédacteur en chef et soulève l'enthousiasme de la rédaction.

1966 - 1976 : inquiétudes face aux divisions de l'Eglise et préoccupations sociales
Les pages de choisir trahissent les tensions et hésitations du catholicisme face à la modernité (révolte de Mgr Lefebvre, théologie de la libération...).
La revue s’implique dans la défense de la justice sociale et dans les questions de développement Nord-Sud.

1973 : fondation de l’AOT à Genève
choisir participe à la création de l'Atelier œcuménique de théologie, lieu de rencontre entre catholiques et réformés et entre théologiens et laïcs.

1975 : création du CEDOFOR
Le Centre de formation et de documentation religieuses est créé à partir du fond de bibliothèque de la revue choisir.

1979 - 1981 : des « affaires » agitent la rédaction
Hans Küng : la Congrégation pour la doctrine de la foi sanctionne le théologien suisse H. Küng, suite à sa critique du dogme de l'infaillibilité pontificale. choisir publie la prise de position de H. Küng sur la déclaration à son encontre.
Opus Dei : choisir publie un article de Pierre Emonet sj, actuel directeur de la revue, sur l'Opus Dei. Rome interdit alors au directeur de l'époque, Albert Longchamp sj, de s'exprimer dorénavant sur cet institut.

Les années 80 : dialogue interreligieux
choisir assiste à la perte de vitesse de l'Eglise et s'interroge sur le développement des sectes et de la mouvance New Age, ainsi que sur la montée de l'islam et des spiritualités orientales en Europe. Le dialogue interreligieux devient une préoccupation.

Les années 90 : questions environnementales
À l'occasion du rassemblement œcuménique de Bâle de 1989, la revue insiste sur les responsabilités humaines à l'égard de la création. Les questions environnementales deviennent une préoccupation majeure.

Les années 2000 : bioéthique, asile...
La revue se positionne auprès des opprimés lors de houleux débats de société: femmes dans l'Église, asile en Suisse, bioéthique, guerre « juste », subprimes, euthanasie, prêtres pédophiles...
Les jésuites de Suisse romande travaillent toujours plus étroitement avec les laïcs. En 2007, une femme devient rédactrice en chef de la revue.

2002-2016 : choisir se lance à l'assaut du web
Le premier site www.choisir.ch est créé en 2002. Il est repensé et relooké en 2007, puis en 2012. En 2013, le site www.jesuites.ch et la page facebook @jesuitesdeSuisse sont lancés par la rédaction.

28 septembre 2016 : choisir devient un trimestriel
avec deux thèmes développés par numéro et une présence renforcée sur le web.

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch