bandeau actu2
lundi, 26 février 2018 14:03

La politique des ventres

Écrit par

p37VergesSelon les projections 2017 des Nations Unies, la population mondiale devrait continuer à croître, pour atteindre près de 10 milliards d’individus en 2050. Parmi les régions du monde dans lesquelles la fécondité est encore élevée, on trouve l’Afrique intertropicale. Ces chiffres inquiètent, à juste titre, en particulier face à la détérioration de l’environnement.

Le prochain numéro de «choisir», qui paraîtra en avril, proposera à ses lecteurs un dossier sur les enjeux démographiques. L’une de ses contributrices est Françoise Vergès, auteur d’un livre intitulé Le ventre des femmes. Race Capitalisme, Féminisme. Elle sera l’invitée de l’Institut des Études genre de l’Université de Genève et donnera une conférence sur ce sujet le lundi 5 mars.

Pour faire face aux risques démographiques, les États prennent toutes sortes de mesures: politique fiscale, planning familial, amélioration de la santé et de l’éducation, promotion de la femme, permis de travail, citoyenneté, etc. Il arrive cependant que l’inconcevable se cache sous l’appellation de politique de population et prenne le visage des génocides et de l’eugénisme. La politologue française Françoise Vergès a consacré ses recherches et écrits aux questions féministes, à l’histoire de l’esclavage et des politiques coloniales.

On la retrouvera encore mardi 6 mars, à la Journée d’étude transdisciplinaire et soirée culturelle autour de la gestion des corps reproducteurs, organisée au Cinéma Spoutnik (Place des volontaires 4, Genève), de 18h à 22h.

Dans sa présentation de cette soirée, la Faculté ses sciences de la société écrit: «Récemment, les déclarations du président français Emmanuel Macron lors d’une rencontre du G20 ont alimenté les controverses sur les politiques de contrôle des droits reproductifs et sexuels, dans une perspective postcoloniale. Affirmant que le continent africain doit faire face à un défi civilisationnel passant par une transition démographique contrôlée, Macron déclare: Quand des pays ont encore aujourd'hui sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d'y dépenser des milliards d'euros, vous ne stabiliserez rien. Ces enjeux d’actualité interrogent le droit, la capacité ou l’interdiction de procréer. Quelles sont les politiques et technologies de contrôle, de régulation, et d’émancipation des corps reproducteurs et à qui appartiennent-ils? Cette journée d’étude transdisciplinaire vise à interroger dans une perspective sociologique, anthropologique et historique les corps reproducteurs, envisagés comme le vecteur de (re)production de normes de genre, de race et de classe.»

Des questions qui rejoignent les préoccupations de la rédaction de choisir. Si vous désirez un outil de réflexion sur les prochains enjeux démographiques, commandez dès à présent notre n° 687 (Frs 13,50 + port) auprès de .

Lu 158 fois

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.