Imprimer cette page
mercredi, 06 juillet 2011 12:00

Prends et lis!

Editorial

Le livre, reflet d’humanité

par Albert Longchamp s.j., Carouge, directeur de choisir

Actuel

Spiritualité

La juste mesure

par Bruno Fuglistaller s.j., Villars-sur-Glâne, accompagnateur des Exercices spirituels

Lettres

La fiction, encre de vie

par Etienne Barilier, Pully, écrivain, chroniqueur et traducteur, professeur de littérature française à l'Université de Lausanne

Lit-on moins aujourd'hui qu'autrefois ? Beaucoup le craignent, incriminant les nouveaux médias, le règne de l'image, de l'immédiateté, de la passivité, du papillonnage. En admettant (ce qui, statistiquement, est difficile à prouver) qu'en effet la lecture perd du terrain, en particulier chez les jeunes, je ne suis pas sûr que la cause n'en soit pas plus profonde et plus ancienne que l'envahissement des nouveaux médias. Pour que les jeunes lisent, il faut que les adultes lisent. Et pour que les adultes lisent, il faut qu'ils soient profondément persuadés que la lecture (et singulièrement celle des oeuvres de fiction) est essentielle à leur vie. Lire l'article

Lettres

Un si funeste désir

par Gérard Joulié, Epalinges, traducteur et écrivain

On n'en finirait pas de citer tous les personnages au destin le plus souvent tragique qui furent nos frères et nos soeurs de solitude. Avec eux nous passâmes plus de temps qu'avec nos proches et nos aimés eux-mêmes. En ce temps-là, la politique n'existait pas, et l'actualité moins encore. La télévision et la société de l'image qu'elle a secrétée non plus. Mais aujourd'hui le livre a perdu sa sacralité et la littérature sa théâtralité. Alors, faut-il encore écrire ? Lire l'article

Philosophie

Les deux visages de la lecture

par Jan Marejko, Genève, journaliste et philosophe

Informer, expliquer le visible. Le sens de l'écrit dans notre société empirique et désenchantée se noie dans cet objectif qui le prive de son apport le plus fécond : être une fenêtre sur l'invisible, au même titre que la prière ou la méditation. Les peintres européens du XVe au XVIIe siècle l'avaient bien compris. Lire l'article

Education

Les leçons de textes. Ou à l'école de la littérature

par Françoise Gaud, Genève, enseignante à la retraite au Collège de Genève

Enseigner la littérature, pourquoi ? pour quoi ? comment ? Je tenterai de répondre en ma qualité de pédagogue faisant part de son expérience sur le terrain et qui a toujours eu le souci, comme ses collègues, de susciter le goût et le plaisir de lire. Mais l'idéal se confronte avec la réalité des collégiens et collégiennes d'aujourd'hui et leur doute nous interpelle. Lire l'article

Education

Les maux de l'illettrisme

par Pierre-André Cordonier, Lausanne, formateur à l'association Lire et Ecrire

Près d'un million de personnes sont considérées en Suisse comme illettrées, un handicap certain dans notre société du savoir. Pour pallier à ce qui peut être vécu comme un calvaire, aussi bien sur le plan professionnel que personnel, elles développent des techniques de camouflage, mais aussi des savoirs propres. Lire l'article

Société

Lire demain. Liseuses et téléphones mobiles

par R.-Ferdinand Poswick, Maredsous (B), directeur du centre Informatique & Bible et de la Maison des écritures

Le livre électronique supplantera-t-il le livre imprimé ? Cette question en amène une autre : sur quelle base comparer les deux produits ? Car il ne s'agit pas d'une simple évolution des supports de l'écriture, mais bien d'un changement de paradigme culturel. Lire l'article

Société

Sur les ailes des livres. Des librairies non virtuelles

par Valérie Bory, Lausanne, journaliste

Il y a eu l'arrivée des grandes surfaces dans le marché du livre, puis la concurrence de la vente par Internet. Sans parler de l'avalanche des ouvrages imprimés et des demandes de plus en plus diversifiées des clients. Complexe, périlleux d'un point de vue financier, le métier de libraire n'est pas une sinécure ! Il exige connaissances pointues, passion et imagination certaine. Démonstration avec trois professionnels. Lire l'article

Bible

Le sens de l'histoire

par Pierre Gibert s.j., professeur honoraire d'exégèse à la Faculté de théologie de Lyon

Une bibliothèque contient l'histoire, à fortiori lorsqu'il s'agit de la Bible dont l'écriture a « inventé » l'histoire et l'a insérée dans un projet divin, sujet à des interprétations diverses. Lire l'article

Cinéma

Deux manières de voir

par Guy-Th. Bedouelle, Angers (F), recteur de l'Université catholique de l'Ouest

Un grand éditeur parisien vient de lancer une collection : l'amateur est invité à acheter un livre accompagné du DVD du film qui en est tiré. Parmi les premières propositions, Joseph Conrad, Jean Genet, Pierre Mac Orlan, Marguerite Yourcenar? L'idée est bonne et potentiellement inépuisable, tant les liens sont étroits et nombreux entre littérature et cinéma. Lire l'article

Livres ouverts

Le désir de foi. Musset

par Marie-Luce Dayer, Genève, écrivain

Lire l'article

Chronique

Mots et merveilles

par Gladys Théodoloz, Genève, rédactrice