choisir

Aline Jaccottet, Protestinfo

mardi, 30 octobre 2018 10:34

Judaisme, Pittsburgh attise les fractures

PittsburghJournal de la RTS, capture d'écran, 27.10.18Le discours de l’unité du peuple juif face à l’antisémitisme, prononcé suite à l’attaque de samedi dans une synagogue de Pittsburgh, ne suffit pas à masquer les profondes divergences entre juifs américains et gouvernement israélien. Les larmes n’ont pas fait oublier les divisions. Dimanche, dans une interview à un journal orthodoxe israélien, le grand-rabbin ashkénaze d’Israël David Lau refusait de qualifier de «synagogue» le lieu de prière où a eu lieu l’attaque de Pittsburgh. La raison? Les juifs qui s’y réunissent forment une congrégation non-orthodoxe. (Voir l'article ci-dessous d'Aline Jacottet.)

Les réseaux sociaux se sont aussi agités contre le vice-président américain Mike Pence. Son tort: avoir invité le rabbin Loren Jacobs à prier pour les victimes alors qu’il est un juif messianique, un “Juif pour Jésus”, explique de son côté Jacques Berset, de cath.ch. (À lire plus bas.)

jeudi, 25 janvier 2018 09:32

Formation des imams

formationLes Universités de Fribourg et de Genève ont décidé ces deux dernières années de proposer des formations pour les imams. À Genève, une formation en français et instruction civique suisse a été mise sur pied pour les imams. À Fribourg, un Centre suisse islam et société a été inauguré en 2016. Mais tout oppose leur cursus de formation: vision, conception, contenu. Les principaux intéressés ne s’y retrouvent pas forcément.
François Dermange, professeur d’éthique à l’Université de Genève (UNIGE), tient à être clair: le cursus proposé par son institution dès septembre 2017 n’a en rien été dicté par les responsables de communautés musulmanes. Pourtant, ce sont elles qui ont approché le Bureau de l’intégration pour recevoir de l’aide, lequel a contacté l’Université pour organiser des cours.

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 689 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

12 novembre 2018 - La commission nationale Justice et Paix recommande de voter non à l’initiative pour l’autodétermination. L'acceptation de cette initiative serait grave pour notre démocratie, pour les droits de l’homme et pour les minorités de Suisse. La décision de la majorité ne pourrait plus être corrigée par des standards des droits de l’homme sur la protection des minorités.
8 novembre 2018 - Netflix a dévoilé le teaser de sa nouvelle série documentaire, Our Planet, qui sera diffusée à partir du 5 avril 2019. Cette série est coproduite par Silverback Films et le réalisateur Alastair Fothergill, en collaboration avec le WWF. https://youtu.be/NpQexoGQB8M
31 octobre 2018 - Après 8 ans de prison, et une condamnation à mort pour blasphème, la chrétienne pakistanaise Asia Bibi a été acquittée aujourd'hui par trois magistrats de la Cour Suprême du Pakistan, qui ont reçu des menaces de mort. Des réactions violentes sont attendues de la part de groupes fondamentalistes islamiques, comme le Tehreek-e-Labaik Pakistan, qui ont déjà invité à mettre en œuvre «des représailles contre les chrétiens». Le gouvernement a lancé l’alerte et renforcé les mesures de sécurité devant toutes les églises chrétiennes du pays.
25 octobre 2018 - La Fédération des médecins suisses (FMH) ne reprendra pas les nouvelles directives de l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) sur l’assistance au suicide dans son code de déontologie. Le nouveau critère de "souffrance insupportable introduit par l'ASSM «renvoie à une notion juridiquement indéterminée, qui apporte beaucoup d’incertitude pour le corps médical» , estime la FMH.
23 octobre 2018 - Le Comité des droits de l’homme de l’ONU a estimé que la prohibition du voile intégral prévue dans la loi française de 2010 allait trop loin. Deux femmes qui portaient le voile islamique intégral avaient étaient amendées l'an passé. Ces experts n’ont aucun pouvoir de contrainte sur les États, mais leur avis devrait intéresser les Suisses qui se prononceront, l'an prochain probablement, sur l'initiative «Oui à l'interdiction de se dissimuler le visage».