choisir

Myriam Bettens (Lariche)

unorthodoxDepuis sa sortie sur Netflix fin mars dernier, le succès de la minisérie allemande Unorthodox ne se dément pas. Saluée par la critique et figurant dans la rubrique des émissions les plus plébiscitées de la plateforme, l’histoire raconte l’émancipation d’une jeune juive étasunienne hors de sa communauté ultra-orthodoxe. Malgré une interprétation des protagonistes principaux plus que brillante, la série souffre d’un manque de réalisme dommageable, entre personnages taillés à «l’emporte-pièce» et binarité de l’histoire.

samedi, 28 décembre 2019 05:54

Scandales et démocratie

LèbreIls occupent la Une des médias et font émerger des milliers de posts ou de tweets de protestation sur les réseaux. Les scandales, infiniment divers, fournissent l’occasion de prendre position et de participer à la vie politique. De là à se réjouir qu’ils éclatent, il n’y a qu’un pas. Mais si les scandales mettent au défi notre raison, il est parfois tentant de les réduire au sentiment qu’ils produisent, l’indignation. Jérôme Lèbre prend cet affect très au sérieux, il l’analyse jusque dans la provocation, artistique notamment.

Jérôme Lèbre, Scandales et démocratie
Paris, Desclée de Brouwer 2019, 212 p.

GeiserLe pasteur Charles-André Geiser a parcouru la vallée de Tavannes durant près d’une année à la rencontre de «témoins». Cent chrétiens évangéliques du Jura bernois partagent dans ce livre leur parcours de foi. Des récits touchants, parfois bouleversants, qui rapportent comment le Christ a frappé à la porte de «gens de chez nous».

Charles-André Geiser
100 témoins
Oladios, Le Fuet 2019

bullshit jobsLarbins, rafistoleurs ou encore cocheurs de cases sont autant de termes fleuris pour définir les «jobs à la con» qui se sont multiplié de manière exponentielle ces dernières années. Cette typologie peut prêter à sourire, mais loin de se réjouir d'être payés à ne rien faire, ces employés ont en commun de considérer que leur travail n’a aucun sens.

David Graeber
Elise Roy (Traducteur)
Bullshit jobs
Paris, Les Liens qui libèrent 2018, 416 p.

pereLa nouvelle saga d’Adam Price, produite en partenariat avec Arte, a passionné le Danemark dès sa sortie. Après le succès de la série Borgen, le réalisateur se glisse dans le quotidien d’une famille danoise issue d’une longue lignée de pasteurs. Au nom du père, cette ambitieuse série mêlant l’intime et le politique, questionne les notions de foi et d’engagement.

L’histoire se déroule dans le Danemark d’aujourd’hui, au cœur des relations de la famille Krogh, entre un père pasteur et ses deux fils. L’un se cherche encore et l’autre a suivi les traces de son père en devenant également pasteur. Johannes, le père, donne de lui-même une image engagée, sincère et à l’écoute de l’autre, mais dévoré par l’ambition, il bouscule tout sur son passage, à commencer par ses deux fils.

Page 1 sur 2

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°695 : Avril/Juin 2020un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

3 juin 2020 - Après le Conseil des États, c'est au tour du Conseil national à avoir approuvé hier le concept d'un monitoring national de la pauvreté. Caritas Suisse salue ce pas important vers une politique nationale plus efficace de prévention et de lutte contre la pauvreté.
26 mai 2020 - Au Burundi, le général Évariste Ndayishimiye a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle, avec 68,72 % des voix. Tout déploiement d’observateurs indépendants avait été refusé.
26 mai 2020 - Lors d'une interview exclusive aux médias du Vatican, Antonio Guterres a abordé nombre de questions essentielles touchant à la fragilité des modèles de gestions internationaux: cessation des hostilités (y compris dans les foyers!), solidarité avec les pays en développement et allègement de la dette, instrumentalisation des peurs et diffusion de théories complotistes, égalité des sexes et climat...
24 mai 2020 - Mgr Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, a appelé l'Europe à ne pas oublier les réfugiés, lors de la présentation du bilan annuel du centre Astalli de Rome appartenant au Service jésuite des réfugiés, le 20 mai 2020.
22 mai 2020 - Le généticien et médecin américain Francis S. Collins est le lauréat du prix Templeton 2020. Cette récompense honore son travail sur le génome humain et son engagement pour l’intégration de la foi et de la raison.
22 mai 2020 - L’Office européen des brevets a décidé que les brevets sur les plantes (et donc les semences) et les animaux obtenus de manière conventionnelle ne devaient plus être délivrés. Cette décision concerne aussi la Suisse qui est membre de l'Organisation européenne des brevets (OEB).
6 mai 2020 - Le Prix Andersen 2020, considéré comme le plus grand Prix au monde dédié à la littérature pour la jeunesse, a été remis à la genevoise Albertine Zullo, plus connue comme tout simplement Albertine.
5 mai 2020 - Le Service jésuite des réfugiés au Royaume-Uni, avec une trentaine d'autres associations caritatives et le soutien de plusieurs évêques catholiques et anglicans, appelle le Premier ministre britannique Boris Johnson à accorder une autorisation de séjour temporaire aux demandeurs d’asile et aux migrants. Le respect de la dignité humaine exige que chacun, sans exception, ait le droit de se protéger contre le Covid-19 et de recevoir un traitement médical si nécessaire.
28 avril 2020 - La Conférence des évêques suisses (CES) a publié lundi 27 avril son plan de protection en vue de la reprise des célébrations publiques. Tous les détails ici.