choisir

Myriam Bettens (Lariche)

jeudi, 15 novembre 2018 14:41

Mettre l’humain au cœur de la finance

bourseLe modèle financier déconnecté de l’économie réelle et basé sur le rendement à court terme a fait son temps. Parier sur une croissance durable et éthique est possible, mais, pour ce faire, la finance doit revenir à une création de richesses plus «qualitatives». Telle est la thèse développée par Paul H. Dembinski, directeur de l’Observatoire de la finance à Genève, lors d’une conférence donnée le 13 novembre, à la paroisse Saint-Paul de Cologny, intitulée Finance responsable: un point de vue chrétien?

Altered CarbonAltered Carbon, la nouvelle série de la chaîne américaine par abonnement Netflix se déroule dans un futur où, grâce à la technologie, la mort n’existe plus. Généralement le fait de philosophes ou de théologiens, la science-fiction s’est aussi emparée de la réflexion sur le statut de l’âme, du corps et de l’immortalité. Une éternité réelle ou rêvée?

Dans l’univers d’Altered Carbon, tiré du roman éponyme de Richard K. Morgan, l’humanité a développé une technologie rendant possible le transfert de conscience d’un corps à un autre. Chaque personne possède un dispositif similaire à un disque dur implanté à la base des cervicales. Personne ne meurt donc réellement à moins que cette «pile» ne soit détruite.

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 689 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

7 décembre 2018 - L’Aquarius ne sauvera plus de migrants qui tentent de rejoindre l’Europe par la mer. Les ONG MSF et SOS Méditerranée ont annoncé mettre un terme à ce dispositif en ciblant le «sabotage» européen. Ils ont appelé la Suisse à œuvrer pour une solution et  salué les nombreuses manifestations de solidarité à l’égard de l’Aquarius des Suisses.
1er décembre 2018 - Le Conseil fédéral a approuvé l’adoption d’un nouveau programme en faveur de la réinstallation en Suisse, en 2019, de 800 réfugiés particulièrement vulnérables sélectionnés par le HCR. Est prévue aussi la prise en charge de groupes de 1500 à 2000 réfugiés tous les deux ans, sur la base d’une décision du Conseil fédéral. Le HCR salue cette décision et précise que 1,4 million de réfugiés dans le monde auraient besoin de bénéficier d’une telle réinstallation du fait de leur vulnérabilité.
29 novembre 2018 - L’UNESCO a inscrit la gestion du danger d’avalanches sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les connaissances, expériences et stratégies collectives pour faire face à ce danger naturel constituent un patrimoine vivant constamment actualisé dans les régions alpines. https://bit.ly/2FLoJWQ
29 novembre 2018 - Le comité d’œco Eglise et environnement recommande d’accepter l’initiative contre le mitage qui sera soumise au vote le 10 février 2019. Assumer sa responsabilité envers la Création implique que l’on préserve le sol comme une base essentielle à la vie. Le Conseil fédéral, pour sa part, rejette cette initiative qu’il juge trop extrême, craignant qu’elle ait des effets néfastes pour l'économie.
26 novembre 2018 - Ricardo Velez Rodrigueza, un théologien conservateur et professeur de philosophie, a été nommé ministre de l’Éducation du Brésil par le président Bolsonaro. Les députés évangéliques avaient posé leur veto la veille sur une autre personnalité du monde de l’éducation, jugée trop modérée. lI défend le projet «école sans parti», qui vise à limiter «l’abus de la liberté d’enseigner».
25 novembre 2018 - L’initiative populaire suisse dite du “droit suisse au lieu de juges étrangers” a été rejetée hier par 66,2% des électeurs. Ce résultat satisfait les milieux d’Église qui avaient fait campagne contre ce texte, dont la Conférence des évêques Suisses, Action de carême, Caritas et Justice et Paix.
21 novembre 2018 - Selon l'ONG Save the children, 85'000 enfants de moins de cinq ans seraient morts de faim ou de maladie grave au Yémen depuis le début de la guerre, en 2015. L'ONU estime pour sa part que la vie de près de 14 millions de personnes est menacée aujourd'hui par la famine dans le pays.