choisir

Patrick Verspieren sj

He Jiankui au deuxieme Sommet international sur ledition du genome humain wiki.jpgHe Jiankui au 2e Sommet sur l’édition du génome humain, nov. 2018 © wikimediaOn se souvient des faits. Le 26 novembre, juste la veille de l’ouverture d’un congrès réunissant à Hong-Kong des généticiens du monde entier, un scientifique chinois, He Jiankui, annonçait avoir modifié, dès leur conception par fécondation in vitro, le génome de deux petites filles, deux jumelles, nées quelques semaines auparavant. Il avait utilisé pour cela le procédé CRISPR-Cas9 découvert en 2012, qui permet de «ré-écrire» des gènes, un peu comme on peut procéder par copier/couper/coller sur un ordinateur. On parle d’ailleurs à ce propos «d’édition du génome».

Que retenir de ce scandale des bébés génétiquement modifiés[1] qui a suscité un si grand émoi non seulement dans les milieux scientifiques, mais aussi dans l’opinion publique internationale, fin novembre 2018?

lundi, 06 mars 2000 01:00

Le clonage humain et ses avatars

Le clonage d'êtres vivants a dépassé le seuil de la fiction. Des scientifiques se battent pour réhabiliter les recherches portant sur la reproduction d'entités biologiques, arguant, de façon réductible, que l'on ne peut pas mettre dans le même panier le clonage d'embryons humains et celui, par exemple, de cellules de peau. «Etudes», qui tout comme "choisir" fait partie d'un réseau européen de revues de jésuites, a publié à ce sujet (novembre 1999) un article très éclairant et bien documenté de Patrick Verspieren. Nous le reproduisons ici en partie.

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 690 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

12 mars 2019 - Le Conseil des États a décidé, à une courte majorité, de ne pas entrer en matière sur un contre-projet à l'Initiative pour des multinationales responsables, et a recommandé le rejet de l'initiative. Il revient au Conseil national de décider s’il souhaite conserver son contre-projet. Dick Marty, co-président du comité d'initiative, reste confiant et souligne l'important soutien reçu des milieux de l’économie. "Des entreprises constatent que les scandales récurrents nuisent à la réputation de notre pays et que la réglementation proposée aide la place économique suisse à préparer son avenir."
7 mars 2019 - Le roi Abdallah II de Jordanie recevra le 29 mars, à Assise, la «Lampe de saint François», un prix considéré comme le Nobel catholique de la paix. Le prix lui est décerné «pour son action et son engagement visant à promouvoir les droits de l’homme, l’harmonie entre différentes religions et l’accueil des réfugiés», a expliqué le Père franciscain Enzo Fortunato, de la basilique d’Assise.
3 mars 2019 - Dans une déclaration datée du 1er mars, le Cheikh Ahmed Al Tayyeb, imam de l'Université Al-Azhar du Caire, a souligné que la polygamie en Islam est une injustice contre les femmes et les enfants quand elle est appliquée sans le respect du principe d'«équité» mis en avant dans le Coran.
1er mars 2019 - Dans le cadre de la nouvelle organisation de l’asile en Suisse, Caritas Genève a été habilitée comme bureau de conseil juridique pour le canton de Genève. Les requérants à Genève pourront donc s'adresser gratuitement aux conseillers juridiques de l’œuvre d'entraide pour un conseil et une représentation juridique dans le cadre des étapes déterminantes de leur procédure de première instance.
21 février 2019 - «Le peuple de Dieu nous regarde et attend de nous non pas d’évidentes condamnations, mais des mesures concrètes et efficaces», a martelé le pape François en ouverture du sommet des évêques sur la protection des mineurs. Durant cette première journée, des témoignages de victimes d’abus sexuels, des 5 continents, ont été diffusés.