choisir

Geneviève Nevejan

Giacometti baconAlberto Giacometti et Francis Bacon, 1965 Tirage gélatino-argentique © Graham KeenLes photographies de Graham Keen qui figent le souvenir de la rencontre de Francis Bacon et Alberto Giacometti à la Tate Gallery de Londres, en 1965, sont connues. Volontiers reproduites, elles figurent le dialogue de deux monstres sacrés qui avaient fait de l’âme humaine leur territoire charnel, spirituel et surtout artistique. À la Fondation Beyeler, ce sont leurs œuvres qui se côtoient dans une même intensité d’écorché vif.

Bacon - Giacometti
jusqu’au 2 septembre 2018
Fondation Beyeler, Genève

vendredi, 15 septembre 2017 00:23

Picasso XXL

L’art ne fait pas exception à la mondialisation, c’est du moins ce que confirment les quelque soixante institutions qui célèbreront jusqu’en 2019 le déjà très célébré Picasso. La déferlante d’expositions lancée par Laurent Le Bon, président du musée Picasso à Paris, sera toutefois circonscrite à la Méditerranée, cette source d’inspiration féconde à laquelle l’artiste lui-même s’est tant abreuvé.

lundi, 18 septembre 2017 10:21

Christianisme oriental

Evangeliaire de RabbulaÉvangéliaire de Rabbula, Syrie, VIe s. Manuscrit enlumine
© Biblioteca Medicea Laurenziana
Le contexte sensible dans lequel s’inscrit Chrétiens d'Orient - Deux mille ans d'histoire donne à l’exposition parisienne de l’Institut du monde arabe (IMA) une dimension contemporaine. Sa perspective est pourtant historique, puisqu’elle relate les deux millénaires d’une histoire née -on l’oublie- au Moyen-Orient, entre le Tigre et l’Euphrate. À l’encontre des idées reçues qui mettent dos à dos chrétiens et monde arabe, l’exposition révèle la rencontre de deux cultures qui se sont nourries de leurs échanges et de leurs différences intellectuels et artistiques. Rencontre avec Raphaëlle Ziadé, commissaire scientifique de l’exposition, spécialiste du christianisme oriental.

 Une exposition à voir jusqu’au 17 janvier 2018

DELVOYE Tim© 2017 ProLitteris, Zurich/Wim Delvoye Photo: Studio Wim Delvoye, Belgique.L’époque n’est pas sereine! Face aux artistes qui s’en font les interprètes tourmentés, Wim Delvoye apparaît comme un trublion qui fait de l’humour sa marque de fabrique. Son ascendance belge l’y prédisposait et, en digne héritier des surréalistes, il perpétue avec art, détournements et faux semblants, comme en témoigne au musée Tinguely sa première rétrospective en Suisse.

Wim Delvoye, jusqu’au 1er janvier 2018, Musée Tinguely, Bâle

mercredi, 26 juillet 2017 11:19

Les sombres machinations de Tinguely et Zonder

Jerome Zonder Chairs grisesJérôme Zonder, Chairs grisesLes objets doivent avoir une âme pour qu’on s’y attache, avec tant de passion parfois. Jean Tinguely aimait leur donner vie, d’où peut-être le mouvement perpétuel qu’il leur imprime dès ses premières œuvres aux formes géométriques mouvantes. La formidable machinerie Mengele-Totentanz (Mengele-Danse macabre, 1986) ne fait pas exception à la règle. Le musée Tinguely de Bâle vient de lui octroyer un espace particulier, et invite de jeunes artistes à tisser un dialogue avec leur aîné.

Jérôme Zonder. The Dancing Room,
jusqu’au 1er novembre, Musée Tinguely, Bâle.

Page 1 sur 6

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 688 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

10 août 2018 - Le comité d’œco Église et Environnement recommande d’accepter l’initiative pour des aliments équitables. Un OUI encouragerait le Parlement et le Conseil fédéral à promouvoir plus activement le respect des normes sociales et environnementales, à l’échelon national et international.
9 août 2018 - Sous pression de l’Église catholique, le Sénat argentin a rejeté le projet de légalisation de l’avortement jusqu’à la 14e semaine adopté en juin par la Chambre des députés. La loi actuelle date de 1921 et n’autorise l’avortement qu’en cas de viol ou de risque pour la vie de la mère. L’interruption de grossesse reste un crime passible de quatre ans d’emprisonnement.
30 juillet 2018 - Le pape a accepté la démission de Mgr Wilson, archevêque d'Adélaïde, condamné à 12 mois de prison pour avoir couvert des abus sexuels commis par un prêtre.
26 juillet 2018 - La construction du premier monastère orthodoxe masculin du Japon a débuté, à Adziro. Il sera dédié à Nicolas Kassatkine (1836-1912), missionnaire russe au Japon.
27 juin 2018 - Le Prix Good News de la Conférence des évêques suisses a été remis cette année à Emmanuel Tagnard et Aline Bachofner de RTSreligion pour leur émission "Faut pas Croire" consacrée à Lotti Latrous, une Suissesse qui se consacre aux enfants des bidonvilles d'Abidjan. https://bit.ly/2KsVA3Z
19 juin 2018 - Une vidéo de la campagne sur les migrants et les réfugiés lancée par le Saint-Siège a été primée au Festival international de la publicité sociale en Espagne. Plus d'infos sur www.jesuites.ch