choisir

Geneviève Nevejan

jeudi, 08 novembre 2018 08:37

René Magritte au-delà du surréalisme

afficheMagritteAffiche de l'expo, au titre à la fois poétique et évocateur.Le MASI de Lugano, Museo d'arte della Svizzera italiana, né en 2016 de la fusion entre le Museo Cantonale d’Arte et le Museo d’Arte Lugano, présente cet automne une exposition regroupant 90 œuvres de l’artiste belge Magritte issues de musées internationaux et de collections privées. Son titre -La ligne de vie- est une reprise de celui qu’il donna lui-même à une conférence de 1938 à Anvers, l’une des rares occasions où il parla publiquement de son travail. Cette exposition retrace le parcours de l'artiste, de la constance à l’insurrection.

dimanche, 14 octobre 2018 15:43

Balthus, le choc des contraires

Bio Balthus 1948Balthus, 1948 © The Irving Penn FoundationLa Fondation Beyeler à Bâle consacre une exposition rétrospective à Balthasar Kłossowski de Rola (1908–2001), l’artiste fantasque de Rossinière (VD) plus connu sous le nom de Balthus. Il s’agit d’une première présentation exhaustive de son travail en Suisse alémanique, la première exposition de Balthus dans un musée suisse depuis une décennie. Un événement donc pour l’un des artistes majeurs du XXe siècle, l'un des plus singuliers également, pourtant mal connu du grand public. À découvrir jusqu’au 1er janvier 2019.

Giacometti baconAlberto Giacometti et Francis Bacon, 1965 Tirage gélatino-argentique © Graham KeenLes photographies de Graham Keen qui figent le souvenir de la rencontre de Francis Bacon et Alberto Giacometti à la Tate Gallery de Londres, en 1965, sont connues. Volontiers reproduites, elles figurent le dialogue de deux monstres sacrés qui avaient fait de l’âme humaine leur territoire charnel, spirituel et surtout artistique. À la Fondation Beyeler, ce sont leurs œuvres qui se côtoient dans une même intensité d’écorché vif.

Bacon - Giacometti
jusqu’au 2 septembre 2018
Fondation Beyeler, Genève

samedi, 10 mars 2018 17:47

Ferdinand Hodler

La journaliste Geneviève Nevejan est aussi enseignante à l’École du Louvre. Retrouvez ses articles sur www.choisir.ch, rubrique expositions.

En mars 1918, âgé de soixante-cinq ans, Ferdinand Hodler devient bourgeois d’honneur de Genève, son canton d’adoption. Une reconnaissance qui arrive bien tardivement. Deux mois plus tard, en effet, l’artiste décède. Aujourd’hui, quatre institutions genevoises célèbrent le centenaire de sa disparition et présentent les différentes facettes de son œuvre singulière.

Hodler2Ferdinand Hodler "Das Jungfraumassiv von Mürren aus", 1911 © Kunstmuseum Bern

dimanche, 26 novembre 2017 21:07

Représenter l’irreprésentable

Geneviève Nevejan enseigne à l’École du Louvre.

« Dignité immense de la grandeur divine, indignité des moyens de représentation » : par ce dualisme fondamental, l’historien contemporain Alain Besançon exprime le problème crucial de la figuration du sacré, soit représenter l’irreprésentable. Pour autant, le christianisme, à la différence du judaïsme et de l’Islam, se donnera la liberté, certes « conditionnée », d’incarner son dieu et ses croyances, cela pendant plus de deux millénaires.

Page 1 sur 7

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 689 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

7 décembre 2018 - L’Aquarius ne sauvera plus de migrants qui tentent de rejoindre l’Europe par la mer. Les ONG MSF et SOS Méditerranée ont annoncé mettre un terme à ce dispositif en ciblant le «sabotage» européen. Ils ont appelé la Suisse à œuvrer pour une solution et  salué les nombreuses manifestations de solidarité à l’égard de l’Aquarius des Suisses.
1er décembre 2018 - Le Conseil fédéral a approuvé l’adoption d’un nouveau programme en faveur de la réinstallation en Suisse, en 2019, de 800 réfugiés particulièrement vulnérables sélectionnés par le HCR. Est prévue aussi la prise en charge de groupes de 1500 à 2000 réfugiés tous les deux ans, sur la base d’une décision du Conseil fédéral. Le HCR salue cette décision et précise que 1,4 million de réfugiés dans le monde auraient besoin de bénéficier d’une telle réinstallation du fait de leur vulnérabilité.
29 novembre 2018 - L’UNESCO a inscrit la gestion du danger d’avalanches sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les connaissances, expériences et stratégies collectives pour faire face à ce danger naturel constituent un patrimoine vivant constamment actualisé dans les régions alpines. https://bit.ly/2FLoJWQ
29 novembre 2018 - Le comité d’œco Eglise et environnement recommande d’accepter l’initiative contre le mitage qui sera soumise au vote le 10 février 2019. Assumer sa responsabilité envers la Création implique que l’on préserve le sol comme une base essentielle à la vie. Le Conseil fédéral, pour sa part, rejette cette initiative qu’il juge trop extrême, craignant qu’elle ait des effets néfastes pour l'économie.
26 novembre 2018 - Ricardo Velez Rodrigueza, un théologien conservateur et professeur de philosophie, a été nommé ministre de l’Éducation du Brésil par le président Bolsonaro. Les députés évangéliques avaient posé leur veto la veille sur une autre personnalité du monde de l’éducation, jugée trop modérée. lI défend le projet «école sans parti», qui vise à limiter «l’abus de la liberté d’enseigner».
25 novembre 2018 - L’initiative populaire suisse dite du “droit suisse au lieu de juges étrangers” a été rejetée hier par 66,2% des électeurs. Ce résultat satisfait les milieux d’Église qui avaient fait campagne contre ce texte, dont la Conférence des évêques Suisses, Action de carême, Caritas et Justice et Paix.
21 novembre 2018 - Selon l'ONG Save the children, 85'000 enfants de moins de cinq ans seraient morts de faim ou de maladie grave au Yémen depuis le début de la guerre, en 2015. L'ONU estime pour sa part que la vie de près de 14 millions de personnes est menacée aujourd'hui par la famine dans le pays.