choisir

Jacques Berset, cath.ch

M. Spilker, réd. en chef de kath.ch, et U. Tilgner © Jacques BersetM. Spilker, réd. en chef de kath.ch, et U. Tilgner © Jacques BersetFustigeant la politique occidentale au Moyen-Orient, le journaliste allemand Ulrich Tilgner, qui a couvert pendant plus de trois décennies les endroits chauds du Moyen-Orient, a déploré la visite du président américain Donald Trump en Arabie saoudite, pour y vendre des armes pour plus de 100 milliards de dollars. Invité à Einsiedeln le 21 mai 2017 par l’œuvre d’entraide catholique Aide à l’Église en détresse (AED), ce grand spécialiste du Moyen-Orient était l’un des débatteurs à une table-ronde sur la responsabilité des religions dans la guerre.

Lutter contre les terroristes islamiques uniquement par des moyens militaires ne suffit pas, cela peut même être contre-productif, estime Ulrich Tilgner. «Un civil tué dans un bombardement, ce sont à coup sûr dix nouvelles recrues pour Daech!»

dimanche, 08 janvier 2017 07:58

Faire naître l’espoir des bas-fonds

inondationBanado JacquesBerset 2017Bañado Sur © Jacques Berset - cath.chParaguay, décembre 2016 - L’odeur âcre me prend à la gorge: la petite rivière, un cloaque noirâtre, charrie des déchets de plastique et des cadavres d’animaux. Des enfants courent pieds nus au milieu du Bañado Sur, installé sur les rives inondables du Rio Paraguay. Ce quartier déshérité d’Asunción porte -ironiquement?- le nom de Porvenir, l’Avenir...

Évitant les flaques d’eau sale, enjambant les ornières boueuses, nous passons la grille du Centre d’accueil familial (CAFA) appartenant à la Fondation Mil Solidarios, lancée par le Père jésuite Francisco de Paula Oliva.

L’article qui suit a été écrit avant les terribles attentats à Beyrouth et à Paris, les 12 et 13 novembre dernier. Islamologue de renom, le Père jésuite Samir Khalil Samir[1] était invité à Zurich, en octobre dernier, par l’Aide à l’Eglise en détresse. Refusant le parler « politiquement correct », il affirme que la violence est omniprésente dans l’islam, que ce soit dans le Coran lui-même ou dans les « hadith ». Il appelle le monde islamique à poursuivre l’ouverture de la porte de l’interprétation du Coran, qu’on appelle « l’ijtihâd ». 

Malgré la percée aux dernières élections législatives en Iran des candidats réformateurs et modérés du camp favorable au président Hassan Rohani, la situation des chrétiens dans cette République islamique “n’est pas une sinécure”, estime Mgr Ramzi Garmou. En Suisse à l’invitation de l’œuvre d’entraide catholique “Aide à l’Eglise en Détresse” (AED), l’archevêque chaldéen catholique de Téhéran a apporté son témoignage, samedi 30 avril 2016, dans la paroisse catholique de langue française de Berne et environs.

Visiteur apostolique pour les fidèles de rite chaldéen résidant en Europe, archevêque de Téhéran depuis 1999, Mgr Garmou est né il y a 71 ans à Zakho, ville du Kurdistan irakien près de la frontière turque. Président de la Conférence épiscopale catholique iranienne, de nationalité irakienne, il vit en Iran depuis près de quatre décennies. Ses permis de séjour et de travail doivent être renouvelés chaque année et il ne doit s’adresser qu’aux chrétiens pour ne pas encourir le reproche de faire du prosélytisme auprès des musulmans, “ce qui est strictement interdit !” Les églises sont ouvertes pour le culte, pour la catéchèse, l’enseignement, les conférences. “Mais tout doit se passer à l’intérieur des édifices reconnus par le régime. Pas question d’avoir des activités religieuses à l’extérieur, car il est interdit de proclamer l’Evangile dans l’espace public”.

eglise homsEglise Im Al-Zinar, Homs, septembre 2012

Le Patriarcat de Moscou et le Saint Siège vont collaborer pour la reconstruction des églises chrétiennes détruites lors des opérations militaires ou des actions terroristes en Syrie. Il s’agit, en premier lieu, d’établir une liste détaillée des sanctuaires chrétiens, églises et monastères détruits, et de renforcer le témoignage commun des chrétiens sur la tragédie syrienne, note le Département des relations extérieures de l’Eglise orthodoxe russe.

A la demande du Patriarcat de Moscou et du Saint-Siège à Rome, une délégation bilatérale s’est rendue au Liban et en Syrie, afin d’examiner les mesures urgentes à prendre pour améliorer la situation des chrétiens de différentes confessions restés au Moyen-Orient. Cette préoccupation était au centre de l’entretien du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie avec le pape François, lors de leur rencontre à La Havane le 12 février 2016. La délégation était composée de Mgr Paolo Pezzi, archevêque du diocèse catholique de la Mère de Dieu, à Moscou, de Stéphane Igoumnov, secrétaire pour les relations interchrétiennes du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, et de deux responsables de l’œuvre d’entraide catholique Aide à l’Eglise en Détresse (AED), le Père Andrzej Halemba, responsable pour le Moyen-Orient, et Peter Humeniuk, expert du monde russe à l’AED.

Page 3 sur 5

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Concours de nouvelles pour jeune auteur

Ecriture pxhere

Vous écrivez et avez moins de 35 ans? Participez à notre concours pour jeunes auteurs.

Le règlement, c'est par ici

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°694 : Janvier/Mars 2020un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

22 février 2020 - Au Soudan du Sud, après 6 ans de guerre civile, des mois de négociations et deux échecs, l'espoir est à nouveau de mise. Le président Salva Kiir et le chef rebelle Riek Machar sont parvenus à un accord sur la formation d’un gouvernement d'union nationale, grâce notamment aux bons auspices de la communauté Sant’Egidio. Riek Machar occupe ainsi à nouveau le poste de premier vice-président.

21 février 2020 - Selon une étude de l’institut polonais de statistiques sur l’Église catholique, un quart des 1272 nouveaux prêtres en Europe en 2017 étaient polonais.
20 février 2020 - Quelle quantité et quel type de lumière notre œil enregistre-t-il au cours d’une journée? Le capteur Spectrace de l'EPFL nous en dira peut-être bientôt plus. Le manque d’exposition à la lumière naturelle et la surexposition aux écrans suscitent l’intérêt croissant des chercheurs depuis la découverte, il y a une vingtaine d’années, de la mélanopsine, un photorécepteur de notre œil sensible aux couleurs ‘bleues’.
20 février 2020 - À quelques mois de l'élection présidentielle, le président américain Donald Trump continue à faire sa cour à l'électorat de droite chrétien évangélique. Il prévoit de créer un poste de conseiller spécial pour la liberté religieuse au sein du Conseil national de sécurité.
19 février 2020 - Le Prix Niwano (une fondation japonaise) pour la paix 2020 a été décerné au moine bouddhiste coréen Pomnyun Sunim, maître zen réputé pour son engagement humanitaire en Inde, aux Philippines, en Indonésie et en Corée du Nord.
12 février 2020 - L'exhortation apostolique «Chère Amazonie» du pape François est publiée aujourd'hui. C'est l’aboutissement d’une longue réflexion sur les enjeux écologiques, sociaux et pastoraux de la région. Pour en savoir plus sur cette réflexion, lire les articles sur notre site les articles du jésuite Joel Thompson: https://bit.ly/39toFFc et https://bit.ly/2UFHu42 .
10 février 2020 - La relique du saint britannique John Henry Newman (1801-1890), canonisé le 13 octobre dernier à Rome, a été volée dans sa chapelle à Birmingham. Il s’agit du seul fragment d’os conservé du théologien.
30 janvier 2020 - Traversées tragiques de la Méditerranée: «Que des êtres humains meurent sous nos yeux est inacceptable», déclare Gottfried Locher, président de l’Église évangélique réformée de Suisse. «Face à ces tragédies humaines, nous ne pouvons rester sans rien faire.» Le Conseil de l’Église évangélique réformée de Suisse a donc décidé d'apporter son appui aux opérations de secours en mer, via l'alliance de sauvetage «United4Rescue», dont l'Église protestante en Allemagne EKD est l’une des initiatrices.