choisir

Lucienne Bittar

vendredi, 13 juin 2008 11:32

Qui sommes nous ?

La revue culturelle choisir est éditée par les jésuites de Suisse romande depuis quelques 60 ans. Elle aborde tous les thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes. Son objectif est de permettre à ses lecteurs et lectrices de prendre du recul par rapport à la masse affolante d’informations quotidiennes, de découvrir un sens aux événements, de trouver des points de repère pour se forger une option personnelle et agir en conséquence.

choisir n’est pas un organe de propagande, mais de discernement. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’une publication d’inspiration chrétienne qui favorise le dialogue œcuménique et interreligieux. Une revue qui ne soit pas enfermée dans les frontières étroites d’une confession ou d’une école théologique.

Le trimestriel choisir, avec ses dossiers approfondis, et le site www.choisir.ch, avec ses articles d’actualité plus immédiate, sont développés de manière complémentaire, pour manifester un point de vue chrétien sur les questions du monde, axé sur la justice et le soucis des pauvres, valorisant le dialogue avec le monde laïc, les autres cultures et religions.

Un trimestriel de réflexion

Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, la revue choisir est devenue un trimestriel qui propose deux dossiers par numéro, autour de thématiques fortes qui rejoignent les préoccupations contemporaines. En tant que revue culturelle d’information et de réflexion, ses articles s’étendent des questions spirituelles aux thèmes permanents de la culture, de l’éducation, de la psychologie, de l’économie et de la politique sociale. Rédigés par des spécialistes, ils sont courts et pédagogiques. Le trimestriel continue à parler d’arts et de littérature - et même à proposer des inédits d’écrivains - et à présenter des livres récents, commentés par une équipe de recenseurs, spécialisés pour certains en religions, éthique ou philosophie.

Un site d’information

Le site de la revue choisir a été renforcé en vue de devenir un organe d’actualité complémentaire à l’édition papier, avec des articles d’informations plus courts et plus immédiats, et des commentaires. Cette décision des jésuites de Suisse romande est en lien avec l’esprit de leur Ordre, la Compagnie de Jésus, qui est d’aller vers le monde, au devant des gens, là où ils se trouvent, là donc où sont les besoins. L’importance accordée à l’apostolat culturel reste le même. Seul les moyens empruntés pour accomplir cette mission évoluent. Ignace de Loyola (le fondateur de l’Ordre) invitait les jésuites à enseigner dans les universités et à aller prêcher sur les places publiques. Aujourd’hui la rédaction de choisir veut continuer à offrir un organe de réflexion et de discernement aussi sérieux que possible, tout en rejoignant plus efficacement un public qui s’informe sur internet et dialogue sur les réseaux sociaux.

Un réseau

Depuis 1959, la revue choisir suscite un grand intérêt en Suisse et dans le monde francophone. Des écrivains de prestige y ont tenu des chroniques régulières ou épisodiques (Pierre-Henri Simon, Georges Haldas, Gonzague de Reynold, Pierre de Boisdeffre, Jean Delumeau...), des théologiens et des philosophes de haut niveau et de diverses obédiences ont accepté d’y collaborer (Yves Congar, Roger Schutz, Wilhelm Vissert’t Hof, Lukas Vischer, Karl Rahner, Leonardo Boff, Franz Böckle, Maurice Zundel, Emile Rideau, Gustave Martelet, Gabriel Marcel, Wilhelm de Vries...). Créée l’année même de l’annonce du concile Vatican II, choisir a pu compter sur la collaboration de nombreux experts du concile et en a diffusé l’esprit auprès de toute une génération. Ces intuitions fondamentales animent toujours l’équipe rédactionnelle actuelle, formée de jésuites et de laïcs, et la liste des collaborateurs pointus de choisir ne fait que s’allonger.

Choisir fait aussi partie d’un réseau de revues culturelles jésuites européennes et américaines. Ces échanges lui permettent de bénéficier d’informations et de réflexions de correspondants locaux, fins connaisseurs du terrain.

Lucienne Bittar
rédactrice en chef

Découvrez l'histoire de la maison des jésuites de Carouge, qui abrite depuis 1980 la revue choisir ainsi que la bibliothèque le Cedofor, parue sur le site Signé Genève.

Vous pouvez ausi découvrir ici une brève histoire de la revue et un portrait de son directeur, Pierre Emonet sj.

Page 29 sur 29

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°697 : Octobre/Décembre 2020un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

22 novembre 2020 - En Égypte, un groupe de chrétiens et musulmans de Minya ont demandé ensemble la fin des mentions de l'appartenance religieuse sur les documents d'identité. Cette controverse a déjà été soulevée dans les années 1990 et a été jusqu'ici l’apanage de groupes athées, agnostiques et d'égyptiens ne désirant pas être identifiés comme musulmans, chrétiens ou juifs. Plus sur Fides
22 novembre 2020 - Au Guatemala, des centaines de manifestants ont mis le feu hier au parlement et demandé le départ du président. En cause le budget pour l'année prochaine voté par le Parlement, et depuis suspendu. Si le budget global augmente de 10%, il n'est pas prévu d’augmentation pour les secteurs de la santé et de l’éducation, ni pour la lutte contre la pauvreté et la malnutrition infantile qui touche près de la moitié des enfants de moins de 5 ans dans ce pays d'Amérique centrale.
13 novembre 2020 - Une équipe internationale emmenée par l’Université de Genève a étudié quels types de forêt, en termes de biodiversité, sont les plus efficaces pour stocker le carbone. Les données d’inventaire des forêts naturelles des cinq continents montrent que la diversité des espèces est optimale pour les forêts équatoriales et tropicales humides, et qu’à contrario, dans les forêts situées dans les régions froides ou sèches, c’est l’abondance des arbres et non leur diversité qui favorise la recapture du CO2. Communiqué de presse
13 novembre 2020 - Le philosophe Fabrice Hadjadj, directeur de l’institut Philanthropos, à Fribourg (Suisse), est le lauréat 2020 du prix cardinal Lustiger de l'Académie française, pour l’ensemble de son œuvre.
11 novembre 2020 - Plusieurs prêtres, religieuses et séminaristes ont été arrêtés lundi 2 novembre dans le séminaire non officiel de Baoding, une dizaine de jours après le renouvellement de l’accord provisoire entre la Chine et le Vatican, a annoncé le journal La Croix.
10 novembre 2020 - Avec la signature le 9 novembre de l'accord de cessation des hostilités entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, sous l'égide du président russe Vladimir Poutine, l'Arménie perd le contrôle d'une partie des territoires conquis dans les années 1990. La ville de Chouchi, passe sous le contrôle de l'Azerbaïdjan.
5 novembre 2020 - Le Père Général de l'Ordre des jésuites a reçu, au nom des Archives de la Compagnie (ARSI), le Codex B complètement restauré. Il s’agit d’un manuscrit des Constitutions de la Compagnie. C’est la restauratrice, Melania Zanetti, professeure de restauration de l’Université catholique du Sacré-Cœur (Milan), qui le lui a remis le 4 novembre.
2 novembre 2020 - Le Prix Jean Dumur 2020 est attribué cette année à Richard Werly, correspondant à Paris du journal Le Temps, et lui sera remis le 20 novembre lors des Assises presse et démocratie, à Genève. Le jury salue en lui le courage, la polyvalence, le talent d’écriture et une carrière de correspondant qui l’a conduit en Asie du Sud-est, au Japon, à Bruxelles et en France.
30 octobre 2020 - L’Alliance climatique suisse lance une campagne demandant au Conseil de banque de la BNS de remplir son rôle d'organe de surveillance. La Banque nationale suisse a investi 5,9 milliards de dollars US dans des entreprises qui produisent des énergies fossiles, souligne-t-elle. La BNS enfreint ainsi ses propres directives en matière d'investissement. Voir les déclarations vidéos d'experts.