choisir

Marcel A. Boisard

vendredi, 21 décembre 2018 10:25

La Charte de l'ONU est-elle osbolète?

un charterInvité par la Bibliothèque des Nations Unies à Genève, Marcel À . Boisard, ancien directeur général de l’UNITAR et auteur en 2018 de Une si belle illusion Réécrire la Charte des Nations Unies, a présenté son ouvrage. Celui-ci propose non pas une nouvelle réforme de l’organisation, mais une réécriture de sa Charte. Ni manuel d’histoire, ni traité de droit international, ni manifeste politique, il s’agit d’une libre réflexion s’étayant sur l’étude et la pratique des relations internationales pendant de longues années.

Cet article est paru dans UN Special, le magasine officiel des Nations Unies-Genève

jeudi, 20 septembre 2018 17:05

Flux migratoires et termes de l'échange

Valerio Muscella Le mur de TijuanaLe mur de Tijuana (USA-Mexique) © Valerio MuscellaNi les murs, ni les plateformes de débarquement ne parviendront à réguler la migration en Europe. Seule une reconsidération des termes de l'échange pourrait y participer, affirme Marcel A. Boisard, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies. Les participants au Sommet européen de Salzburg, qui s’ouvre mercredi 19 septembre, sauront-ils sortir de leurs vues immédiates et étriquées pour y réfléchir sérieusement?

Si pour l’heure ces flux migratoires demeurent pacifiques, ils sont déjà dangereux et violents pour les migrants. Il faut, d’urgence, considérer le problème à la racine. Les pays industrialisés devront tôt ou tard accepter une légère baisse de leur niveau de vie, pour éviter des immigrations de masse dangereuses, voire la révolte des pauvres!

lundi, 27 août 2018 14:22

Kofi Annan, éloge d'un homme de paix

Kofi Annan World Economic Forum 2009 Annual MeetingKofi Annan est décédé le 18 août 2018 à Berne. Il avait 80 ans. La presse a traité abondamment de ce triste événement. Il n’est pas dans l'intention de Marcel A. Boisard, ancien sous-secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, de rédiger une nouvelle nécrologie, mais de placer plutôt cet homme exceptionnel, qui fut secrétaire général des Nations Unies de 1997 à 2006 et prix Nobel de la paix, dans une perspective historique, doublée d’une note personnelle.

echec© Fotolia/FreedomzAu lendemain de l’ouverture à Genève de la 38e session du Conseil des Droits de l’homme, l’ambassadrice états-unienne aux Nations Unies Nikki Haley annonçait le retrait de son pays dudit Conseil, accusant celui-ci de partis pris politiques. L’hôpital qui se moque de la charité, n’ont pas manqué de relever nombre d’observateurs. Marcel A. Boisard, PhD, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies, commente cette décision, la replaçant dans une histoire plus large de politisation récurrente du Conseil, inhérente à sa fonction.

Jerusalem1 BoisardJérusalem © Ludivine BoisarAncien sous-secrétaire général des Nations Unies, Marcel A. Boisard livre ses réflexions alors que les États-Unis d’Amérique transfèrent leur ambassade dans la Ville Sainte et qu'Israël célèbre le 70e anniversaire de sa création. Lire également en fin d'article, la recension de son livre Une si belle illusion. Réécrire la Charte des Nations-Unies, par Étienne Perrot sj.

Page 1 sur 3

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 691 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

12 avril 2019 - L’ACAT-Suisse a remis sa pétition «Les enfants des détenus: pour une meilleure protection de leurs droits» à la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP). En savoir plus.
3 avril 2019 - Lapidation pour les homosexuels et les adultères, amputation pour les voleurs, flagellation en cas d’avortement: l’instauration de la charia dans le sultanat de Brunei entraine une cascade de protestations. En Suisse, la Fédération des hommes gays et bi (Pink Cross) et l’Organisation suisse des lesbiennes (LOS) ont lancé un appel au Conseil fédéral pour qu'il intervienne immédiatement.

26 mars 2019 -   Refusant ce qu'il considère être une nouvelle "mise sous contrôle des hommes", le comité de rédaction du supplément féminin de L'Osservatore Romano, le quotidien du Vatican, a donné sa démission. Sa directrice Lucetta Scaraffia est connue comme une plume engagée. Auteur de Du dernier rang, les femmes et l’Église, elle dénonçait dans le supplément, en mars 2018, l’exploitation des femmes dans l’Église, avec de nombreuses anecdotes de religieuses réduites à des tâches domestiques, voire serviles, pour pourvoir aux bons soins de prélats ou de membres du clergé.

26 mars 2019 - Le ministère de l'intérieur de Grande-Bretagne refuse l'asile à un Iranien converti au christianisme sous prétexte que son argumentaire est biaisé. Cet homme dit avoir quitté l'islam, une religion violente à ses yeux, après avoir découvert le christianisme "religion de paix". Le ministère explique que l'Apocalypse de Jean montre que le christianisme est aussi une religion non pacifique. Une réponse qui découle non seulement d'une mauvaise compréhension de ce Livre (voir notre édition sur l'Apocalypse:https://bit.ly/2IvGTJS ) mais qui de plus détourne les lois de l'asile. Celles-ci s'appliquent aux personnes mises en danger à cause de leur appartenance à un groupe persécuté ou du fait de leurs opinions. Ce qui serait le cas ici sachant que le crime d'apostasie peut être passible de mort dans certains pays. Il n'est nullement dit que ces opinions doivent être partagées par le pays d'accueil, tant qu'elles ne vont pas à l'encontre des lois de celui-ci.