choisir

Redaction

lundi, 05 août 2019 15:36

N'oubliez pas les Yézidis!

Bahar a subit deux ans de captivité. Elle ne connaît pas le sort de la plupart des membres de sa famille. ©Sergi Camara/JRS

Cinq ans après que des militants de l’État islamique (EI) aient démarré un génocide (reconnu par l'ONU) contre la communauté yézidie à Sinjar, dans le nord de l'Irak, des centaines de milliers de Yézidis sont toujours déplacé et vivent dans des conditions difficiles. Ils ont en plus le sentiment d'avoir été oubliés.
Le Service jésuite des réfugiés (JRS) appelle la communauté internationale à garantir la sécurité du peuple Yézidi et à fournir un soutien pour la reconstruction de Sinjar.

mercredi, 26 juin 2019 15:55

Femmes, courir pour l'égalité

clip image001En janvier, l’association Tu Vis ! Tu Dis a lancé la Sine Qua Non Squad, des sessions de running et de training mixte pour encourager les femmes à se réapproprier l’espace public et revendiquer leur droit à faire du sport quand elles veulent, où elles veulent et dans la tenue qu’elles veulent. Déployée dans un premier temps en Ile de France, la Sine Qua Non Squad se délocalise pour une session en Suisse, à Genève.

jeudi, 27 juin 2019 15:55

Jésuites international juillet 2019

Couv supp692 JWWRedevenir des enfants

«Expulsés du Myanmar, échoués dans la baie du Bengale: le sort des Rohingyas a ému l’opinion publique mondiale en 2017 -et il n’est toujours pas clair près de trois ans après», note Tony Kurmann sj, président de la Fondation Jésuites International, dans le cahier des Échos des jésuites de Suisse réservé à l’organisation caritative des jésuites suisses. «Le Myanmar ne veut pas reprendre le million de réfugiés, le Bangladesh veut s’en débarrasser. Les enfants ne sont donc pas autorisés à aller à l’école, ni les parents à travailler. Pour la première fois cependant, une lueur d’espoir apparaît: le gouvernement du Bangladesh envoie des signaux indiquant qu’il autoriserait l’éducation dans les camps de réfugiés rohingyas, rapporte Stan Fernandes sj, directeur du JRS Asie du Sud.»

jeudi, 27 juin 2019 15:32

De Fribourg à Nuremberg

Couv supp692 EchosVoilà l'été! Ses va-et-vient entre farniente et travail, ses transhumances humaines qui parfois annoncent des changements de cap plus profonds. Ce sera le cas pour Luc Ruedin sj qui, dès le mois de juillet, s'en va à Nuremberg où il prendra de nouvelles fonctions: socius du noviciat qui accueille les postulants jésuites des Provinces de Suisse, d’Allemagne, d’Autriche et de Lituanie. En Bavière, le jésuite suisse aura également un rôle à jouer dans le diocèse, il donnera diverses retraites et approfondira le dialogue interreligieux Orient-Occident. Son rôle de socius étant agendé jusqu’en septembre 2020, date à laquelle l’équipe du noviciat sera restructurée, Luc Ruedin sj pourrait être de retour en Suisse en automne 2020.

JRS Aleppo NawrasSJAlep © JRSAlors que la Syrie est dans sa neuvième année de guerre, le Liban peine à assumer le million et demi de réfugiés syriens qu’il accueille (935'454 selon les chiffres 2019 du HCR). Pays limitrophe, le Liban compte le plus grand nombre de réfugiés syriens par habitant et cette situation devient difficilement soutenable, ce qui a conduit les autorités à prendre des mesures délétères pour les réfugiés. Ces dernières devraient être mises en œuvre rapidement, ne laissant guère de temps aux migrants pour trouver un moyen de se sortir de la misère. Inquiet, le Père Nawras Sammour sj, directeur régional du JRS pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, a publié une déclaration plaidant pour «Reconnaître les droits des réfugiés syriens au Liban».

Page 3 sur 85

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Concours de nouvelles pour jeune auteur

Ecriture pxhere

Vous écrivez et avez moins de 35 ans? Participez à notre concours pour jeunes auteurs.

Le règlement, c'est par ici

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°693 : Octobre/Décembre 2019un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

28 novembre 2019 - Pour Bernard Hourcade, directeur de recherche au CNRS, les émeutes en Iran sont le produit de la politique de sanctions économiques de Trump. Mais le régime iranien gère les manifestations de manière criminelle. Amnesty International dénombre au moins 143 morts et de nombreuses arrestations. Vatican News: https://bit.ly/2L1ZtvK
27 novembre 2019 - Lors de la conférence de presse à bord de l’avion le ramenant à Rome depuis Tokyo, le pape a de nouveau dénoncé le caractère immoral de la détention et de l'usage des armes nucléaires. Il a proposé que cela soit inscrit dans le Catéchisme de l’Église catholique.
19 novembre 2019 - Le pape François arrivera demain en Thaïlande, un pays à 95% bouddhiste mais qui compte plus de 300’000 catholiques et 662 prêtres, libres de pratiquer leur culte sans entraves. Il y rencontrera le roi Maha Vajiralongkorn, Rama X, et le Patriarche suprême des bouddhistes, Somdet Phra Maha Munivong.
15 novembre 2919 - Le pape François a nommé Juan Antonio Guerrero Alves, un jésuite espagnol de 60 ans, au poste très exposé de préfet du Secrétariat pour l’économie. Ce siège était vacant depuis le départ du cardinal George Pell, en juillet 2017.
13 novembre 2019 - Au Chili, après 3 semaines de contestation dans les rues, le gouvernement de Sebastian Pinera s'est dit prêt à « ouvrir la voie à une nouvelle Constitution ». La Constitution actuelle date de 1980, époque de la dictature de Pinochet.
12 novembre 2019 - Le 11e Parc national français, de Bourgogne et de Champagne, dédié aux forêts de feuillus, a officiellement été créé vendredi 8 novembre avec un double objectif : la préservation des écosystèmes et le développement économique d’un territoire situé sur le plateau de Langres.
5 novembre 2019 - Le présidium de la Conférence des évêques suisses soutient l'initiative parlementaire En finir avec le délit de solidarité. Il demande que les personnes qui aident autrui, dans la mesure où leur acte est désintéressé, ne soient plus passibles de poursuites.