choisir

Redaction

lundi, 08 juin 2020 16:09

Bible et lecture

Chapelle de La Pelouse (Bex)Chapelle de La Pelouse (Bex)C'est la reprise post-covide, pour les amateurs de partage autour de la Bible aussi. Le Comité Bible & lecture présente son programme 2020-2021, au monastère de La Pelouse sur Bex, avec, à la clé:
des rencontres Lecture et formation autour de Jésus et les paraboles du Royaume dans l’évangile de Matthieu, six samedi, du 19 septembre au 15 mai, à la pelouse sur Bex;
une semaine de jeûne en résidentiel, du mercredi 3 au mercredi 10 mars 2021, à La Villa, La Pelouse;
un temps de retraite pour Pâques, du 1er au 4 avril 2021, avec la participation au choix à un atelier de “pratique corporelle”, avec Michel Alibert, ou à un atelier d'“expressions artistiques”, avec Sylviane Stoeckli.

Couv supp693 Echos«On a dit de l’art roman qu’il était une bible de pierre.» Pierre Martinot-Lagarde sj y voit «le grand récit d’une époque qui se réapproprie, transforme et ré-annonce le premier récit évangélique». Photographe amateur passionné, il nous invite à le suivre au cœur des églises romanes pour écouter ce qu’elles ont à révéler. Les Échos en parlent. À découvrir sur le site des jésuites de Suisse.

mardi, 23 juin 2020 13:57

Jésuites international juillet 2020

Couv Supp 693 0ct2019Après l'orage Corona...

«Depuis des semaines, les actualités ne traitent presque plus que d’un seul sujet: la Covid-19. Fin juin 2020, quatre mois environ après le premier cas en Suisse, l’Europe commence à prendre du recul par rapport à l’émotion initiale», constate le président de la Fondation Jésuites International Tony Kurmann sj. Il relève, non sans un amusement perplexe, que les organisations partenaires de JesuitenWeltweit sur le terrain, inquiètes du taux d'infection en Europe, leur ont demandé si tout allait bien pour eux. «C’est pourtant généralement notre rôle de leur apporter soutien et encouragement! Mais la pandémie a mis en lumière de manière spectaculaire la fragilité de chacun d’entre nous: que ce soit celle des personnes vulnérables qui bénéficient de nos projets ou de nous-mêmes.» Poursuivre la lecture de l'édito ici.

Affiche de l'exposition Carl von Martius 2020 © CJBGLe Jardin botanique genevois célèbre les 200 ans du périple en Amazonie de Carl von Martius. Le travail remarquable et colossale de ce botaniste bavarois constitue un trésor, qui prend encore plus de valeur aujourd'hui sachant que la biodiversité amazonienne est menacée. Une exposition de la Bibliothèque des Conservatoire et Jardin botaniques de Genève (CJBG) retrace le voyage mythique de cet explorateur et ce que le canton lui doit. L'exposition dévoile en effet les liens scientifiques entretenus entre Martius et les célèbres botanistes genevois du XIXe siècle, dont Augustin Pyramus, fondateur du jardin botanique genevois.

À voir jusqu'au 24 décembre 2020

lundi, 11 mai 2020 09:37

Sommaire choisir n° 696

choisir 694 revue culturelleSommaire de la revue n° 696

Juillet - Août - Septembre 2020

Page 9 sur 99

Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°702 : Janvier/Mars 2022un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


10 janvier 2022 - Plus de 21% des prêtres, des religieuses et des religieux en République d’Irlande sont décédés durant les trois dernières années, a rapporté le journal "Irish Examiner", le 8 janvier 2022. Le Covid-19, conjugué au vieillissement du clergé, est en train de changer définitivement le visage de l’Église dans le pays. 
5 janvier 2022 - Pour la première fois, un laïc et une religieuse travaillant au Vatican ont pu prononcer les lectures et les résumés de catéchèse lors de la traditionnelle audience générale du pape François. Ces lectures étaient jusqu’à présent réservées à des clercs. Cette modification symbolique du protocole intervient dans un pontificat marqué par la volonté d’accorder plus de place aux laïcs et aux femmes.
5 janvier 2022 - L'année 2021 s'est terminée comme "l'année la plus violente" de l'histoire pour les chrétiens en Inde, enregistrant pas moins de 486 épisodes de violence et de haine qui ont choqué le pays, a annoncé l'agence Fides.
4 janvier 2022 - Le réseau de la Charte de la migration appelle les chrétiens à signer d'ici le 20 janvier le référendum Frontex. Pour ce groupe de théologiens protestants et catholiques suisses, les violations des droits humains régulièrement commises sur les frontières extérieures de l’Europe à l’occasion d’interventions de l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex sont incompatibles avec les convictions chrétiennes. Nos impôts ne peuvent en aucun cas y contribuer, déclarent-ils.
23 décembre 2021 - Le réseau parlementaire «Entreprises et droits humains» suit les développements dans le thème de la responsabilité des multinationales. Des membres de ce réseau, issus de trois partis et des deux Chambres fédérales, ont signalé des lacunes importantes dans le contre-projet à l’initiative pour des multinationales responsables. Quatre interpellations ont été déposées. L'une d'elle attire l’attention sur le fait que l’obligation de diligence prévue aux minéraux exclue le cobalt. Son extraction pourtant s’accompagne souvent d’une violation des droits humains et de destructions environnementales. Le cobalt en sus est souvent commercialisé via la Suisse.
23 décembre 2021 - La prestigieuse Université jésuite Saint-Joseph à Beyrouth a perdu 1500 étudiants ces 3 dernières années. Comme toutes les écoles catholiques du pays, elle souffre cruellement de la crise au Liban. Interviewé par le journal La Croix, son recteur explique à quel point c'est mauvais signe: "Si une institution comme l’USJ lâche, c’est une bonne partie du Liban qui va lâcher."