choisir

Sami Hallak sj

dimanche, 10 décembre 2017 15:04

Alep: le prix des opérations

Quartier Sakhour alepDepuis octobre, les jésuites, le JRS, les frères maristes, le service social des grecs orthodoxes, Caritas et les franciscains collaborent pour financer des interventions chirurgicales bien trop onéreuses pour la majeure partie de la population d’Alep. Le Père Hallak sj, du Service jésuite des réfugiés (JRS) d’Alep, a été mandaté pour constituer une équipe opérationnelle qui gère les demandes et les actions. Il relate cette nouvelle collaboration sanitaire dans son journal. Reflet d’une ville qui sort petit à petit de la torpeur.

Vierge de FatimaVierge de FatimaEn mai, mois de Marie, les femmes demandent traditionnellement au prêtre de formuler les règles à suivre. «Mais les dames sont malignes. Si la recommandation du prêtre ne leur plaît pas elles s’adressent à un autre jusqu’à ce qu’elles trouvent la réponse qui leur plaît», s’amuse le Père Hallak sj du Service jésuite des réfugiés (JRS) d’Alep dans son journal. De mai à juillet, «la vie a continué son train normal, ou plutôt ce que nous considérons à Alep comme normal: longs trajets périlleux, manque d’électricité, stagnation de l’économie, chaleur torride, etc.» Trois phénomènes marquent aussi ces derniers temps: «une pénurie en forces humaines jeunes, un non-retour des familles musulmanes déplacées, une investigation policière intense.»

lundi, 24 avril 2017 16:59

Alep, vers la résurrection

10 avril 2017, transfert des dépouilles. Aujourd’hui on a transféré la dépouille de mon père au cimetière officiel. Depuis 2013, les cimetières étaient en ligne de front. L’État avait donné un terrain aux chrétiens, pour qu’ils y enterrent provisoirement leurs morts, près du monastère des sœurs carmélites. Maintenant qu’on a de nouveau accès aux cimetières, les communautés chrétiennes commencent à transférer les dépouilles, à condition que le décès ait eu lieu au moins deux ans auparavant.
Malheureusement, pas mal de gens ne sont pas venus pour demander le transfert des dépouilles de leurs proches; ou bien ils ne sont plus là, ou bien ils n’ont pas assez d’argent pour payer les frais de ce transfert, ou, et c’est le cas pour quelques-uns, ils n’ont pas de caveau familial et cela coûte cher d'en acheter un.

JRS Alep janvier2017 Hallak 5 a4a8aEn janvier, le froid est mordant en Syrie. Les bombardements ont cessé, ce qui permet à la population de dormir plus sereinement, mais il manque encore tant de biens de première nécessité: mazout, électricité...

Dans son journal, le Père Sami Hallak sj, du JRS d'Alep, parle de son nouveau programme d'aide aux chrétiens résidents dans leur recherche d'un emploi en ville, un programme qui comprend également une aide psychologique et un accompagnement spirituel. Et de la distribution de sacs à 500 familles contenant notamment des sous-vêtements chauds.

lundi, 06 février 2017 12:38

Alep sans les bombes

JRS Alep janvier2017 Hallak 7En janvier, le froid est mordant en Syrie. Les bombardements ont cessé, ce qui permet à la population de dormir plus sereinement, mais il manque encore tant de biens de première nécessité: mazout, électricité... Dans son journal, le Père Sami Hallak sj, du JRS d'Alep, parle de son nouveau programme d'aide aux chrétiens résidents dans leur recherche d'un emploi en ville, un programme qui comprend également une aide psychologique et un accompagnement spirituel. Et de la distribution de sacs à 500 familles contenant notamment des sous-vêtements chauds.

Page 1 sur 3

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 687 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

19 juin 2018 - Une vidéo de la campagne sur les migrants et les réfugiés lancée par le Saint-Siège a été primée au Festival international de la publicité sociale en Espagne. Plus d'infos sur www.jesuites.ch
19 juin 2018 - Le pape François s'est rendu une première fois en Suisse en 1966. Il était alors encore un "simple" religieux jésuite, professeur de littérature et de psychologie. Il a été ordonné prêtre le 13 décembre 1969 et a émis sa profession perpétuelle chez les jésuites le 22 avril 1973.
19 juin 2018 - Le Prix Caritas Suisse 2018 a été décerné au médecin cambodgien Sovannarith Sam. Le lauréat s’engage en faveur d’enfants particulièrement défavorisés, victimes d’esclavage, de traite d’êtres humains et de prostitution.
7 juin 2018 - Le Vatican ouvrira une représentation diplomatique permanente à Djouba, la capitale du Soudan du Sud. Plus jeune pays du monde, le Soudan du Sud compte près 6 millions de catholiques sur 12 millions d’habitants, d’après L’Annuaire statistique de l’Église.
7 juin 2018 - En RDC, un vaccin contre le virus d'ébola est administré aux populations menacées. C'est celui du laboratoire Merck, le plus avancé des cinq vaccins en cours d’étude clinique.
28 mai 2018 - 5492 kg. C'est le poids des déchets récoltés lors de la 9e édition de Net’Léman, le grand nettoyage du lac Léman (Genève), par 1200 bénévoles, soit 800 volontaires à terre et 300 plongeurs, les samedis 19, 26 et dimanche 27 mai.
23 mai 2018 - Mgr Philip Wilson, archevêque d'Adelaïde, a été reconnu coupable de non-dénonciation d'abus sexuel commis dans les années 70. Les avocats de la défense ont argumenté qu’à l’époque ce genres d’abus n’étaient pas considérés comme un crime grave.
8 mai 2018 - Deux ans après la découverte du scandale du travail des enfants en Ouganda, LafargeHolcim et ses fournisseurs n'ont rien fait pour aider les victimes dénoncent Pain pour le prochain et Action de Carême. Ils demandent au groupe cimentier qui a son siège en Suisse de prendre ses responsabilités.