choisir

André Liebich

PaderewskiPaderewski © Studio Hartsook, San Francisco, coll. Musée Paderewski, MorgesLe pianiste Jan Ignacy Paderewski (1860-1941) s’était installé en 1897 sur les rives du Léman, à Morges. Après la Première Guerre mondiale, la Pologne lui demande de constituer un gouvernement d’union nationale auprès de Józef Piłsudski, alors chef d’État. Moins d’un an plus tard, Paderewski démissionne. C’est qu’outre leurs origines et leur patriotisme les deux hommes ne partagent pas du tout la même vision politique.

À l’occasion d’une exposition au Château de Morges, conçue autour de cette année polonaise 1919 et mettant à l’honneur Paderewski, André Liebich, professeur honoraire d’histoire et politique internationales à l’IHEID, rappelle les visées de Jan Ignacy Paderewski et Józef Piłsudski, ces deux pères fondateurs de la Pologne ressuscitée en 1918, également vénérés dans la Pologne actuelle, mais que tout opposait.

Le refus affiché par la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie d’accueillir des réfugiés d’autres continents a choqué l’Occident. Et démontré, si c’était encore nécessaire, l’existence d’un fossé culturel entre l’Est et l’Ouest. Une différence de fond qui s’explique par l’histoire.[1]

On aurait pensé que les quatre nouveaux membres de l’Union européenne en Europe centrale (la Hongrie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie) avaient toutes les raisons pour accueillir les réfugiés qui frappent à leur porte. Nombreux sont ceux qui se souviennent qu’après l’insurrection hongroise de 1956, le monde a reçu 200 000 réfugiés, soit 2 % de la population du pays ; le même nombre de Tchécoslovaques a fui après l’écrasement du Printemps de Prague en 1968 ; et 250 000 Polonais ont trouvé refuge à l’Ouest après la proclamation de la loi martiale en 1981, qui a mis fin à l’expérience de la fédération de syndicats Solidarność (solidarité en polonais). Et pourtant ces pays se renferment face aux nouveaux malheureux issus d’Asie et d’Afrique, au point d’ériger des murs et des barbelés, à l’instar de ceux qu’ils ont eux-mêmes connus dans le passé et qu’ils ont défait en signe joyeux d’une nouvelle époque, celle où ils ont pu rejoindre l’Europe.


Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir - Revue n°695 : Avril/Juin 2020un trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

26 mai 2020 - Au Burundi, le général Évariste Ndayishimiye a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle, avec 68,72 % des voix. Tout déploiement d’observateurs indépendants avait été refusé.
26 mai 2020 - Lors d'une interview exclusive aux médias du Vatican, Antonio Guterres a abordé nombre de questions essentielles touchant à la fragilité des modèles de gestions internationaux: cessation des hostilités (y compris dans les foyers!), solidarité avec les pays en développement et allègement de la dette, instrumentalisation des peurs et diffusion de théories complotistes, égalité des sexes et climat...
24 mai 2020 - Mgr Mario Zenari, nonce apostolique en Syrie, a appelé l'Europe à ne pas oublier les réfugiés, lors de la présentation du bilan annuel du centre Astalli de Rome appartenant au Service jésuite des réfugiés, le 20 mai 2020.
22 mai 2020 - Le généticien et médecin américain Francis S. Collins est le lauréat du prix Templeton 2020. Cette récompense honore son travail sur le génome humain et son engagement pour l’intégration de la foi et de la raison.
22 mai 2020 - L’Office européen des brevets a décidé que les brevets sur les plantes (et donc les semences) et les animaux obtenus de manière conventionnelle ne devaient plus être délivrés. Cette décision concerne aussi la Suisse qui est membre de l'Organisation européenne des brevets (OEB).
6 mai 2020 - Le Prix Andersen 2020, considéré comme le plus grand Prix au monde dédié à la littérature pour la jeunesse, a été remis à la genevoise Albertine Zullo, plus connue comme tout simplement Albertine.
5 mai 2020 - Le Service jésuite des réfugiés au Royaume-Uni, avec une trentaine d'autres associations caritatives et le soutien de plusieurs évêques catholiques et anglicans, appelle le Premier ministre britannique Boris Johnson à accorder une autorisation de séjour temporaire aux demandeurs d’asile et aux migrants. Le respect de la dignité humaine exige que chacun, sans exception, ait le droit de se protéger contre le Covid-19 et de recevoir un traitement médical si nécessaire.
28 avril 2020 - La Conférence des évêques suisses (CES) a publié lundi 27 avril son plan de protection en vue de la reprise des célébrations publiques. Tous les détails ici.
28 avril 2020 - Le Liban traverse lune terrible crise économique. Sa dette s'élève à 92 milliards de dollars (85 milliards d’euros), soit 170% de son PIB. Selon Sibylle Rizk, directrice des politiques publiques au sein du think tank réformateur Kulluna Irada, les pertes globales du secteur bancaire s’élèvent à 83 milliards de dollars, soit le double de la richesse du pays.