choisir

Elisabeth Schenker

jeudi, 22 novembre 2018 11:44

Dans le creux des évangiles

JesusHommeFemmes«On s’imaginait Jésus …»: les tous premiers mots de la quatrième de couverture indiquent d’emblée le genre du livre. Le lecteur découvrira un commentaire romancé, imaginatif et créatif d’un choix de textes des quatre évangiles, que l’écrivaine et journaliste Christine Pedotti enjolive généreusement d’une foule de détails venant combler tout ce qui y est toujours (très précieusement d’ailleurs) laissé en creux.

Christine Pedotti
Jésus, l’homme qui préférait les femmes
Paris, Albin Michel 2018, 192 p.

mercredi, 06 juin 2018 14:01

Mariage et bénédiction

HimbazaLa quatrième de couverture l’annonce d’emblée, c’est bien dans une visée œcuménique que ces trois professeurs d’université se sont «mis à la tâche ensemble» pour l’écriture de cet ouvrage, édité avec le soutien du Département d’études bibliques de l’Université de Fribourg.

Innocent Himbaza , François-Xavier Amherdt, Félix Moser
Mariage et bénédiction. Apports bibliques et débats en Église
Paris, Cerf 2018, 288 p.

mercredi, 01 juin 2016 16:13

Le prénom de la grâce

Grâce, miséricorde... Ces termes résonnent autrement en chacun de nous et sont même au cœur de certains désaccords entre catholiques et réformés. En ce début d’Année jubilaire de la miséricorde, nous avons choisi de demander à une théologienne protestante ce qu’est pour elle la grâce.


Besoin de feuilleter avant d’acheter ? Des librairies suisses proposent la revue choisir dans leurs rayons.

N’hésitez pas à en parler à votre librairie préférée pour qu’elle en fasse autant !

Pour nourrir votre réflexion,
il vous faut choisir !

choisir 691 revue culturelleun trimestriel culturel
d’inspiration chrétienne
un organe de discernement avec deux thèmes approfondis
par numéros

Libres propos

libres propos lire

Vous êtes désireux de partager avec d’autres un avis, une expérience.

D'autres l'ont fait...

Découvrez leurs propos !

12 avril 2019 - L’ACAT-Suisse a remis sa pétition «Les enfants des détenus: pour une meilleure protection de leurs droits» à la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP). En savoir plus.
3 avril 2019 - Lapidation pour les homosexuels et les adultères, amputation pour les voleurs, flagellation en cas d’avortement: l’instauration de la charia dans le sultanat de Brunei entraine une cascade de protestations. En Suisse, la Fédération des hommes gays et bi (Pink Cross) et l’Organisation suisse des lesbiennes (LOS) ont lancé un appel au Conseil fédéral pour qu'il intervienne immédiatement.

26 mars 2019 -   Refusant ce qu'il considère être une nouvelle "mise sous contrôle des hommes", le comité de rédaction du supplément féminin de L'Osservatore Romano, le quotidien du Vatican, a donné sa démission. Sa directrice Lucetta Scaraffia est connue comme une plume engagée. Auteur de Du dernier rang, les femmes et l’Église, elle dénonçait dans le supplément, en mars 2018, l’exploitation des femmes dans l’Église, avec de nombreuses anecdotes de religieuses réduites à des tâches domestiques, voire serviles, pour pourvoir aux bons soins de prélats ou de membres du clergé.

26 mars 2019 - Le ministère de l'intérieur de Grande-Bretagne refuse l'asile à un Iranien converti au christianisme sous prétexte que son argumentaire est biaisé. Cet homme dit avoir quitté l'islam, une religion violente à ses yeux, après avoir découvert le christianisme "religion de paix". Le ministère explique que l'Apocalypse de Jean montre que le christianisme est aussi une religion non pacifique. Une réponse qui découle non seulement d'une mauvaise compréhension de ce Livre (voir notre édition sur l'Apocalypse:https://bit.ly/2IvGTJS ) mais qui de plus détourne les lois de l'asile. Celles-ci s'appliquent aux personnes mises en danger à cause de leur appartenance à un groupe persécuté ou du fait de leurs opinions. Ce qui serait le cas ici sachant que le crime d'apostasie peut être passible de mort dans certains pays. Il n'est nullement dit que ces opinions doivent être partagées par le pays d'accueil, tant qu'elles ne vont pas à l'encontre des lois de celui-ci.