banner politique 2016

R.-Ferdinand Poswick

mercredi, 10 août 2016 15:12

La révolution du travail

La troisième révolution du travail est lancée. Rêver encore de plein emploi, c’est se leurrer. D’autres organisations sociales doivent être imaginées, pour une meilleure redistribution des gains en temps et en argent. En gardant à l’esprit cet adage chrétien : le travail est pour l’homme et non l’homme pour le travail.[1]

Au-delà des traits paradoxaux sur le travail que nous ont légués les Evangiles (l’ouvrier de la onzième heure, le père prodigue, l’intendant malhonnête) et les propos assez catégoriques de saint Paul (« que celui qui ne travaille pas n’ait pas à manger » ou « j’ai travaillé de mes mains pour n’être à charge de personne »), la tradition théologique chrétienne n’a guère élaboré de réflexion systématique sur le travail, ni en Orient ni en Occident. Il faudra attendre le XIXe siècle et une définition du travail comme activité rémunérée dans la sphère publique, pour qu’une réflexion sociologique, philosophique et politique se développe.

mercredi, 06 juillet 2011 02:00

Lire demain

Le livre électronique supplantera-t-il le livre imprimé ? Cette question en amène une autre : sur quelle base comparer les deux produits ? Car il ne s'agit pas d'une simple évolution des supports de l'écriture, mais bien d'un changement de paradigme culturel.
lundi, 06 septembre 2010 02:00

L'écriture électronique

Véritable mutation culturelle, l'écriture électronique induit l'homme à redéfinir ce qui constitue son humanité. L'auteur de cet article retrace le développement de ce changement et nous invite à mesurer, sans crainte ni idéalisme, sa portée.