banner societe 2016

Histoire

011 web Ukraine Chernobyl Atomic Power Station Nuclear Plant Workers Check Radioactivity Contamination Ruef2006Il y a 36 ans, le 26 avril 1986, le monde apprend hébété l'explosion du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl. La pire catastrophe nucléaire de l'Histoire. Elle entraîne le rejet brutal de produits radioactifs dans l’atmosphère, des émissions qui se poursuivent jusqu’au 5 mai. Le nuage radioactif survole alors une grande partie de l’Europe. Entre mai et octobre 1986, des ouvriers construisent un sarcophage de métal et de béton enfermant le réacteur et sa radioactivité, consolidé dans les années 90, puis recouvert d'un nouveau sarcophage en 2016. La forêt alentour (surnommée depuis la forêt rousse) est rasée et les végétaux ensevelis sur une surface de 4 km².

Esclavageptit Scultpure La marche des lesclavages PhotoSebastien Desarmaux GodongHT333070SPourquoi le christianisme a-t-il tant tardé à défendre l’abolition de l’esclavage? Comment a-t-on pu si longtemps s'accommoder de cette insoutenable contradiction associant une religion prônant l'amour de son prochain avec la réalité de pratiques esclavagistes attentatoires à la dignité humaine, parfois justifiées par des alibis religieux, voire génératrices de profits pour l'institution ecclésiastique? Dans son ouvrage Christianisme et esclavage, l’historien français Olivier Grenouilleau offre un nouvel éclairage sur cette vaste question. Propos recueillis par Guilherme Ringuenet pour cath.ch.

Momie Chachapoya datée entre le IXe et XVe siècle. Musée de l'Homme, Paris. Découverte en 1877, elle est présentée au musée d'ethnographie du Trocadéro à partir de 1882. © WikimediaLe 9 mars, l’Université de Genève (UNIGE) annonçait le lancement d’une plateforme destinée à accompagner les États et les particuliers dans la restitution d’objets spoliés dont regorgent nos musées. Parmi eux nombre d'œuvres symboliques, issues notamment des colonies, dont la valeur sacrée a été écrasée par la valeur muséale. Cette initiative vise notamment à «favoriser la justice transitionnelle en participant à la reconnaissance de certaines exactions passées», indique l’UNIGE.

Jean Tschumi devant la maquette du siège de Nestlé 1960 © Archives Bernard TschumiLa Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris consacre une rétrospective à un architecte suisse méconnu du public: Jean Tschumi (1904-1962). Ce natif de Plainpalais à Genève est pourtant l’un des pionniers de l’architecture corporate du XXe siècle, partagé entre la Suisse et la France, et fut pendant 18 ans professeur à l’École polytechnique de Lausanne. Rencontre avec la commissaire d’exposition Stéphanie Quantin-Biancalani pour un éclairage sur son œuvre, pensée comme un art total, via la donation de plus de 300 dessins par son fils, l’architecte Bernard Tschumi.

Ouvrage de Jean-Baptiste Say, avec dédicace de l'auteur à la Société de lecture de Genève © Société de lecture de Genève, photo: Edouard Dommen«Au tournant des XVIIIe - XIXe siècle, Genève fut, à l’agacement de l’empereur français, le centre de gravité de la pensée économique classique. À partir de 1796 parut à Genève la revue La Bibliothèque britannique, qui se donnait pour mission de diffuser la pensée britannique et de nourrir un débat éclairé entre penseurs britanniques et francophones, entre autres dans le domaine du libre-échange et du modernisme du capitalisme naissant. La Société de lecture, fondée en 1818, prolongea ce courant de pensée en permettant aux plus illustres économistes européens d’échanger leurs idées.

mardi, 23 mars 2021 09:07

Le voyage en URSS et son récit

Écrit par

Carte de l'Union soviétique en 1922 (la RSFS de Russie est indiquée en rouge) WikipediaPar son immensité et son positionnement entre l’Europe et l’Asie, la Russie n’a cessé d’attiser la curiosité et l’imagination des Occidentaux. Des célébrités littéraires, notamment françaises, à l’instar de Mme de Staël, Diderot, Joseph de Maistre, Balzac, Dumas et d’autres voyageurs moins connus, ont laissé leur témoignage souvent pittoresque de cette expérience.[1] Des voyageurs qui se muent volontiers en enquêteurs espérant lever un coin du voile.

Le Valle de los Caídos, 2011 © Wikimedia Common«Il faut que l’édifice à venir ait la grandeur des monuments antiques, qu’il défie le temps et l’oubli et constitue un lieu de méditation et de repos où les générations futures rendront honneur à ceux qui leur ont légué une Espagne meilleure. À ce but répond le choix d’un lieu retiré où s’édifiera un temple grandiose à nos morts, de sorte que l’on puisse prier des siècles durant ceux qui sont tombés sur le chemin de Dieu et de la Patrie.»
(Général Franco)

mercredi, 21 octobre 2020 09:13

La laïcité, une quête épisodique

Écrit par

Devise de la République sur une église à Saint-André-de-l'Eure (France) )© Fred de Noyelle/GODONGLa vision déiste de l’État a un long passé derrière elle, tandis que celle de la laïcité n'a à son actif qu'une histoire bien courte encore. Dans l’Antiquité déjà, croyants, athées et agnostiques voyaient leurs choix acceptés que dans la mesure où ils respectaient le culte des ancêtres et les règles de la Polis ou de l’Urbs. Les Romains cependant, qui avaient leurs propres dieux, laissaient les peuples occupés et assujettis libres de célébrer leurs croyances dans la mesure où celles-ci ne troublaient pas l’ordre public. Plus tard, au début de notre ère, deux des trois religions monothéistes ont imposé leurs pensées théologiques, le christianisme pendant 14 siècles et l’islam pendant 12 siècles.

Page 1 sur 6

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.