banner religion 2016

Oecuménisme

jeudi, 20 septembre 2018 16:56

Lutter ensemble contre les discriminations

Écrit par

COE 2018Le pape salue le pasteur Tveit du COE. ©Xanthi Morfi/WCCLe Pape François a rencontré ce 20 septembre des responsables de différentes Églises chrétiennes qui ont participé à une rencontre à Rome sur la lutte contre le racisme et la xénophobie, en espérant que leur rencontre donnera lieu à de nombreuses autres initiatives communes de ce type. Cette rencontre de trois jours a été organisée conjointement par le Conseil oecuménique des Églises et le Bureau du Vatican pour le développement humain intégral, en collaboration avec le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

lundi, 25 juin 2018 15:00

La messe de Genève est dite

Écrit par

PapeGe JoannaLindenMontes WCCLe pape saluant la foule sur sa papamobile © Joanna Lindén-Montes/WCCLe pape était à Genève! Jeudi 21 juin 2018, les fidèles étaient aux anges! Et le Saint Père a une nouvelle fois conquis les cœurs par son sourire bienveillant et ses paroles réconfortantes. Il a aussi déployé tout son charisme d’homme d’État et de leader d’Église lors de ses interventions devant le Conseil Œcuménique des Églises (COE). Retour sur événement avec le provincial des jésuites de Suisse, Christian Rutishauser sj, le supérieur de la Communauté des jésuites de Genève, Bruno Fuglistaller sj, et le scolastique genevois Julien Lambert sj (sur www.jesuites.ch).

lundi, 25 juin 2018 14:45

Un bel exemple d’humanité

Écrit par

Home COE Magnus Aronson wcc petite Olav Fykse Tveit et François © Magnus Aronson/WCCJ’ai été très heureusement surpris par la rencontre entre les membres du Conseil Œcuménique des Églises (COE) et le pape François. Elle s’est déroulée dans la plus grande simplicité, sans apparat protocolaire, dans une atmosphère marquée par le respect, l’attention, la ferveur contenue. Les prises de parole ont été brèves, sobres, lues avec une certaine gravité. Le texte de l’épître aux Galates proposé à la méditation n’était pas sans susciter des interrogations, mais le pape François en a fait une belle interprétation, dominée par l’idée de se mettre en marche. C’est très intelligent, car les discussions entre confessions ont été trop longtemps déterminées par la recherche des causes des divisions.

vendredi, 22 juin 2018 14:27

Le pape François à Genève! (2)

Écrit par

pape COEL’œcuménisme en actes, par la rencontre! Certains attendaient -ou espéraient- des déclarations fracassantes. Mais l'événement de cette visite du pape au Conseil œcuménique des Églises pour ses 70 ans, ce 21 juin 2018, résidait dans la rencontre elle-même, chaleureuse, entre le Saint-Père et les représentants des autres Églises. La seconde partie de cette journée s'est déroulée l’après-midi, dans le hall de conférence Willem Visser’t Hooft, du nom du premier secrétaire général du COE, sous la tapisserie recouvrant le mur et montrant le Christ ressuscité dans la mandorle. Tous les participants ont lancé un appel pour un travail œcuménique de toutes les Églises compris comme témoignage de paix, mais surtout menant sur le terrain à des actions concrètes en faveur de la justice.

jeudi, 21 juin 2018 12:47

Le pape François à Genève! (1)

Écrit par

arriveeLe pape à l'aéroport de Genève, le 21 juin. © David Hiller/WCCLe pèlerinage œcuménique du pape François a débuté. Ce 21 juin, à 10h, l’avion du pape en provenance de Rome a atterri sur le tarmac genevois. Le Saint-Pontife a été accueilli à l'aéroport par le président Alain Berset, le nonce Mgr Ivan Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès du bureau des Nations Unies à Genève, Mgr Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, Pierre Maudet, conseiller d’État genevois, et d'autres représentants de la société civile et des Églises.

md1205041981Les problèmes de rupture ecclésiale sont intimement liés aux changements culturels. La séparation du XIe siècle entre les Églises d’Orient et d’Occident provient en grande partie de l’éloignement linguistique entre le monde oriental de culture grecque, dominé par le patriarcat de Constantinople, et celui du monde latin, gouverné par la papauté romaine. La liturgie, la pensée, les sensibilités, les mœurs, le droit avaient évolué de manière autonome et devenaient incompréhensibles aux autres, jusqu’à provoquer la rupture.

chapelleChapelle œcuménique du COE © WCCLe 21 juin, le pape François se rendra au Conseil œcuménique des Églises (COE) du Grand-Saconnex pour fêter les 70 ans de cette communauté, dont la première assemblée s’est tenue à Amsterdam en 1948. Par cette visite, le pape salue et soutient le travail incomparable du COE pour l’unité de l’Église en tant que signe annonciateur de l’unité de l’humanité et de toute la création.
Cette célébration est l’occasion de revenir sur les accomplissements du COE et sur les défis affrontés par cette communauté, qui comprend désormais 350 Églises du monde entier, principalement de confessions orthodoxe, anglicane et protestante.

Reformatoren GruppenportraitPortrait du groupe des réformateurs, anonyme
©Wikimedia Commons
Le mouvement œcuménique s’est manifesté d’abord dans le protestantisme. Celui-ci s’est divisé en courants divers, du vivant de Luther déjà. Au-delà des principaux mouvements luthérien, zwinglien, calviniste et anglican, une foule d’Églises dites «évangéliques» se sont multipliées au cours des siècles. Aujourd’hui, on en dénombre plus de 1200 en Afrique seulement. Des tentatives d’accord se sont faites avant les ruptures définitives au XVIe siècle dans l’Empire allemand et avant la réunion du concile de Trente, mais sans réussites probantes.

Page 1 sur 6