bandeau art philo

Philosophie

lundi, 28 décembre 2020 09:20

Ève ou la sobriété heureuse

Écrit par

Ève ou la sobriété heureuseLorsque je vis apparaître, dans un jardin installé dans le creux d’un vallon de Corse, Ève tenant dans sa main gauche une petite cruche et dans sa main droite un ordinateur portable, j’ai tout de suite pensé à une scène biblique ou à une peinture flamande du XVIIe siècle. Elle était habillée très simplement, un peu à la façon d’une paysanne. Son sourire irradiait d’une joie simple et profonde. Elle s’est présentée: «Je m’appelle Ève».

vendredi, 04 décembre 2020 10:22

Sous le regard de Nietzsche

Écrit par

Appel de l'abîme ou quête de sens? © Lucienne BittarLa mort n'est pas un sujet sur lequel on aime à s'appesantir dans nos sociétés sécularisées. Mais depuis le début de la pandémie, elle est devenue omniprésente. Dans cet article publié dans notre édition d'octobre consacrée au coronavirus, exceptionnellement ouvert à tous du fait des besoins actuels de réflexions transcendantales, le jésuite Luc Ruedin sj questionne notre quête de sens en faisant re-résonner un texte célèbre de Nietzsche.

jeudi, 27 décembre 2018 10:00

Une sociologie de la relation au monde

Écrit par

Rosa Resonance montageQue se passe-t-il donc dans nos sociétés? Pourquoi les crises se multiplient-elles, alors que jamais on a tant œuvré pour la liberté et le bonheur? Parce que la modernité dérègle la relation au monde, «c'est-à-dire la manière dont les sujets que nous sommes font l'expérience du monde et prennent position par rapport à lui».

La réponse que propose Rosa, dans son ouvrage qui fait déjà référence Résonance: une sociologie de la relation au monde (la Découverte 2018), peut sembler surprenante. Mais qui lira attentivement le philosophe et sociologue allemand découvrira qu'elle permet de rendre compte d'une multitude de phénomènes ambiants déroutants, apparemment sans liens entre eux. Il comprendra mieux ce qu'il vit lui-même, par exemple dans son rapport à la nature ou à la musique. Et il en sera convaincu à son tour: c'est bien là l'un des nœuds du problème. Mieux encore, il pourra peut-être faire sien ce credo optimiste de l'auteur: «Une autre façon d'être-au-monde, une autre forme de relation au monde est possible», gage d'une vie meilleure.

jeudi, 04 octobre 2018 10:06

La mémoire partagée

Écrit par

memoireLe passé européen est marqué par un passif de violences mutuelles encore insuffisamment thématisées. Une partie du passé «ne passe pas», affirme le philosophe français Jean-Marc Ferry (chaire de Philosophie de l'Europe, Alliance Europa), qui plaide en faveur d'un nouveau rapport à la mémoire. Cette réflexion sur l’identité politique de l’Europe a été publiée par europeinfos, le mensuel de la Commission des conférences épiscopales de l'UE et du Jesuit European Office.

dimanche, 17 septembre 2017 14:49

Le sentier escarpé de Jullien

Écrit par

Francois JullienFr. Jullien, 2013 © Claude Truong-NgoComment exister sans y être appelé?

Qu’est-ce qu’«exister»? Le sinologue François Jullien, l’un des philosophes contemporains les plus traduits, puise désormais dans la pensée chrétienne pour répondre à la question. Il ose ainsi affirmer qu’exister, c’est vivre dans ce monde sans être de ce monde. Mais impossible pour lui d’aller jusqu’à dire que l’homme existe grâce à l’Autre. Le théologien et essayiste Yvan Mudry nous propose une présentation critique de l’œuvre de François Jullien, soulignant ses contradictions.

François Jullien a forgé un outil remarquable. En comparant culture occidentale et culture chinoise, il a, dans un premier temps, mis en évidence d’importantes zones d’ombre de nos systèmes de pensée.

lundi, 28 novembre 2016 16:13

Tentation ou innocente manie?

Écrit par

La prise compulsive de selfies, le plaisir pris à se photographier soi-même, amène à cette question, sans doute hâtive mais légitime: est-on confronté à une manière de narcissisme? Question de moraliste en mal de jugement, étrangère au mythe auquel il est fait référence, celui de Narcisse.

De même que Freud utilisa la tragédie d’Œdipe pour signaler une disposition fondamentale de l’inconscient humain, on stigmatise volontiers les gestes d’autoadulation, l’amour (excessif et exclusif) de soi, comme du narcissisme. On pense ainsi actualiser le mythe de Narcisse, qu’Ovide retient dans les Métamorphoses, et le faire passer du statut de poème à celui de fait observé.

mercredi, 28 septembre 2016 17:08

Le propre de l’homme, une obsession

Écrit par

Seul l'homme serait de culture. Fresque de l'église Maria Assunta, Maglie, (It). L'évangéliste Luc. ©Julian Kumar/GodongL’opposition entre humanité et animalité est encore systématiquement enseignée comme découlant de celle entre culture et nature. Ce qui est conféré à l’homme (la culture, l’histoire, la sociabilité, la liberté, l’art, etc.) est présenté comme un attribut absent chez l’animal –tout animal– comme si cette privation rendait l’homme plus humain...

Un article paru dans notre dossier Des animaux et des hommes, du numéro 681.

mardi, 08 septembre 2015 14:47

Gérer le risque

Écrit par

Le célèbre sociologue allemand Ulrich Beck est décédé au début de cette année. Auteur de nombreux articles et ouvrages, son oeuvre la plus connue est certainement "La société du risque" (1986), dans laquelle il pose les bases de sa vision d’une société moderne, profondément changée dans son rapport au risque.

Page 1 sur 4

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL