banner religion 2016

Pierre Emonet sj en 2012 © Céline Fossati/choisirAprès 63 ans d’histoire et 705 numéros, la revue culturelle des jésuites de Suisse romande choisir cesse sa publication à la fin 2022. Retour sur une aventure aussi passionnante que mouvementée avec le Père Pierre Emonet sj, directeur de la rédaction et auteur de biographies de grandes figures jésuites: saint Ignace de Loyola en 2013, Pierre Favre en 2017, Pierre Canisius en 2020 et celle tout juste sortie de Pedro Arrupe.

jeudi, 20 octobre 2022 10:22

Pedro Arrupe, un modèle de jésuite moderne

Écrit par

news Three Inspirational Ways Fr Pedro Arrupe SJ Put His Faith into Action arrupe japan1Après Ignace de Loyola en 2013, Pierre Favre en 2017, Pierre Canisius en 2020, Pierre Emonet sj publie aux éditions jésuites Pedro Arrupe – Un réformateur dans la tourmente. Un livre qui lui tenait à cœur tant le Supérieur général de la Compagnie de Jésus du milieu du siècle dernier est pour lui «un modèle de jésuite». Dans cette interview, le directeur de la revue choisir dévoile ses liens avec le Père Arrupe qui aura vécu, au Japon, l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima et soigné, au titre de médecin, de nombreux rescapés.

mercredi, 19 octobre 2022 11:54

Arrupe en cinq minutes chrono

Écrit par

VideoEmonet Arrupe CaptureEcran1Pourquoi une biographie sur le Père Pedro Arrupe? Qui était-il? Qu'a-t-il apporté à la Compagnie de Jésus alors qu'il était Supérieur général, de 1965 à 1981? Quelle image de l’Église représentait-il? Dans sa biographie parue ce mois aux éditions Christus/Lessius, Pierre Emonet sj répond à toutes ces questions et bien d'autres encore. Il présente en vidéo le saint jésuite en cinq minutes chrono!

lundi, 17 octobre 2022 08:56

Suisse: la Compagnie reste bien présente

Écrit par

p45FossatiAvec la fin de choisir, nous perdons un important média de discernement. Les jésuites d’Europe centrale -dont la Suisse fait partie- n’ont pas pris cette décision de gaîté de cœur. Il faudra faire avec, ou plus exactement sans. Les jésuites resteront pour autant bien présents en Suisse et continueront à diffuser des informations, des articles de fond et des points de vue sur notre monde par le biais de leurs canaux d’information.

FresqueBielarus1 030Samedi 9 juillet, à Vitebsk en Biélorussie, la nouvelle église de Saint-Ignace de Loyola a été consacrée au cours d'une liturgie solennelle organisée par la paroisse jésuite de Saint-Ladislaus. Difficile de rester indifférent aux représentations qui ornent désormais les murs de l’édifie: le Sauveur représenté sous les traits d’un jeune homme imberbe, le pape François lavant les pieds de Diego Maradona, des gens portant des lunettes 3D et tâtonnant comme des aveugles évangéliques, un groupe de rock à côté de Sisyphe poussant sa pierre... Un tel palimpseste d’époques et de contextes différents est plutôt provocateur, surtout à l’intérieur d’un lieu saint. Il n’est donc pas surprenant que les fresques de l’église aient suscité de vives discussions.

Monastère Saint-Michel-au-Dôme-d'Or à Kiev (2017) © CC Wikipédia Recevant le week-end dernier au Phanar –le siège du Patriarcat œcuménique à Istanbul– une délégation emmenée par Mgr Franz Lackner, président de la conférence épiscopale autrichienne, et le métropolite orthodoxe d’Autriche Arsenios, le patriarche Bartholomée 1er a qualifié de «diabolique» la guerre en Ukraine. Il a aussi vivement condamné la position du patriarche de Moscou pour son soutien à la guerre d’agression de Vladimir Poutine, y voyant une contradiction avec la doctrine orthodoxe.

samedi, 01 octobre 2022 14:19

Pauline Jaricot, femme d'action et de prière

Écrit par

Pauline Jaricot © OPMÀ l’occasion du mois de la mission universelle, Missio suisse a lancé le 1er octobre une campagne auprès des paroisses du pays pour récolter des témoignages de croyants engagés et enracinés dans la foi, sur les traces et à l'image de Pauline Jaricot. Qui était cette femme à l'origine des Œuvres pontificales missionnaires, née il y a près de 200 ans et béatifiée le 22 mai dernier?

Messe «pour un à-Dieu» à Albert Longchamp sj, 7 septembre 2022, en l’église Sainte-Croix de Carouge © Céline Fossati«C’est d’un vieux camarade dont nous faisons mémoire aujourd’hui: Albert Longchamp, 1962-2022, soixante ans de compagnie», a lancé Jean-Blaise Fellay sj, lors de la messe «pour un à-Dieu» à son confrère, le 7 septembre 2022, en l’église Sainte-Croix de Carouge. Un adieu ému à un compagnon de route «fraternel» qu’il connaissait depuis leur noviciat jésuite à Fribourg. Beat Altenbach sj, qui présidait la cérémonie, a salué pour sa part en Albert un journaliste et un écrivain engagé de toute son âme pour proclamer l’Évangile du Christ, «un homme qui a marqué le paysage catholique de Suisse romande après le concile Vatican II».

Page 1 sur 65

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL