banner politique 2016

Politique internationale

mercredi, 17 octobre 2018 10:45

Riace, un symbole de solidarité

Écrit par

Riace14 webDepuis quelques semaines, le maire de Riace, petite commune calabraise de 2000 habitants, est devenu un symbole italien de solidarité grâce à sa gestion de l’accueil des réfugiés. À 60 ans, Domenico Lucano est devenue du même coup l’une des «bêtes noires» du ministre de l’intérieur italien d’extrême droite Matteo Salvini. Le 1er octobre, il a été arrêté par le ministère public de Locri, soupçonné d’aide à l’immigration clandestine et d’irrégularité dans l’octroi des financements pour le service de ramassage des ordures de son village.

Photo: Migrants et locaux devant la Taverna Donna Rosa, principal centre de protestation contre le gouvernement central et la préfecture qui a décidé l'arrêt complet des financements au "Modèle de Riace" © Giacomo Sini

jeudi, 20 septembre 2018 17:05

Flux migratoires et termes de l'échange

Écrit par

Valerio Muscella Le mur de TijuanaLe mur de Tijuana (USA-Mexique) © Valerio MuscellaNi les murs, ni les plateformes de débarquement ne parviendront à réguler la migration en Europe. Seule une reconsidération des termes de l'échange pourrait y participer, affirme Marcel A. Boisard, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies. Les participants au Sommet européen de Salzburg, qui s’ouvre mercredi 19 septembre, sauront-ils sortir de leurs vues immédiates et étriquées pour y réfléchir sérieusement?

Si pour l’heure ces flux migratoires demeurent pacifiques, ils sont déjà dangereux et violents pour les migrants. Il faut, d’urgence, considérer le problème à la racine. Les pays industrialisés devront tôt ou tard accepter une légère baisse de leur niveau de vie, pour éviter des immigrations de masse dangereuses, voire la révolte des pauvres!

lundi, 27 août 2018 14:22

Kofi Annan, éloge d'un homme de paix

Écrit par

Kofi Annan World Economic Forum 2009 Annual MeetingKofi Annan est décédé le 18 août 2018 à Berne. Il avait 80 ans. La presse a traité abondamment de ce triste événement. Il n’est pas dans l'intention de Marcel A. Boisard, ancien sous-secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, de rédiger une nouvelle nécrologie, mais de placer plutôt cet homme exceptionnel, qui fut secrétaire général des Nations Unies de 1997 à 2006 et prix Nobel de la paix, dans une perspective historique, doublée d’une note personnelle.

echec© Fotolia/FreedomzAu lendemain de l’ouverture à Genève de la 38e session du Conseil des Droits de l’homme, l’ambassadrice états-unienne aux Nations Unies Nikki Haley annonçait le retrait de son pays dudit Conseil, accusant celui-ci de partis pris politiques. L’hôpital qui se moque de la charité, n’ont pas manqué de relever nombre d’observateurs. Marcel A. Boisard, PhD, ancien sous-secrétaire général des Nations Unies, commente cette décision, la replaçant dans une histoire plus large de politisation récurrente du Conseil, inhérente à sa fonction.

jeudi, 24 mai 2018 20:38

Agenda pour le désarmement

Écrit par

Guterres2Antonio Guterres ©Lucienne BittarAntonio Guterres, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, a présenté jeudi 24 mai son agenda pour le désarmement, lors d’une conférence publique à l’Université de Genève. Une conférence qui a suivi de peu l’annonce faite par le président américain Donald Trump qu’il ne rencontrera pas le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, à Singapour, le 12 juin, comme c’était prévu, « en raison de lhostilité » que ce dernier aurait démontré dans ses dernières déclarations.

Jerusalem1 BoisardJérusalem © Ludivine BoisarAncien sous-secrétaire général des Nations Unies, Marcel A. Boisard livre ses réflexions alors que les États-Unis d’Amérique transfèrent leur ambassade dans la Ville Sainte et qu'Israël célèbre le 70e anniversaire de sa création. Lire également en fin d'article, la recension de son livre Une si belle illusion. Réécrire la Charte des Nations-Unies, par Étienne Perrot sj.

mardi, 27 mars 2018 11:36

Myanmar, le viol comme arme

Écrit par

RohingaEn décembre 2017, la journaliste Eleonora Viot (Nawart Press) et le photographe Gabriel Berretta se sont rendus au Bangladesh à la rencontre des réfugiés rohingya. Brisant le silence dans lequel leurs souffrances les avaient emmurées, certaines femmes se sont confiées, parfois pour la première fois.

Chaque fois qu’un avion survole le camp, Layla Begum (Begum est un nom honorifique pour les femmes rohingya), 20 ans, se souvient de cette nuit-là et prie pour qu’on la laisse tranquille. C’était en octobre dernier, et elle était avec sa famille dans le village de Monnàma, près de la ville de Maungdaw, dans l’ouest du Myanmar.

vendredi, 16 mars 2018 11:00

L’essence de la francophonie

Écrit par

Chessex 2 1

À l’occasion de la Journée internationale de la francophonie de ce 20 mars 2018, le diplomate suisse Marcel A. Boisard propose une réflexion sur la façon dont le français s’est imposé sur le plan diplomatique, scientifique ou littéraire. La force de cette langue repose sur la capacité de l’Académie française à veiller à la fois à sa rigueur et à sa souplesse d’adaptation aux particularismes régionaux. C’est ainsi que la francophonie demeure aujourd’hui encore un espace d’appartenance culturelle à la fois internationale, nationale et locale.

Page 1 sur 14