art2

Livres

jeudi, 15 juin 2017 10:43

À la rencontre de Sam et Salem

Écrit par

la bd 2Voilà une lecture qui peut se transformer en une manière originale et intelligente de participer à la Journée nationale du réfugié du 17 juin. Dans cette deuxième BD de la série Sam et Salem, Jôli raconte l’histoire d’une amitié interculturelle et interreligieuse, pas toujours simple: celle qui lie Sam, un Suisse, catholique, engagé dans l’accueil des demandeurs d’asile, et Salem, un requérant arabe et musulman, qui a du fuir pour des raisons politiques son pays en guerre et qui vit à présent chez nous.

Sam et Salem: Migrant
textes et dessin de Jôli
préface d’Erich Dürst, directeur de l’Ertablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM)
www.bechir.org, mai 2017, 52 p.

lundi, 08 mai 2017 16:55

Séduction moderne

Écrit par

BrignoliCe livre à la rédaction fluide commence par une ode aux années 70, décrites comme la libération. «Fini le couple plan-plan à l’ancienne, expédié le mari traditionnel» dans ces années où «on pouvait avorter dans les meilleures conditions, grâce au droit à l’avortement promulgué en France», se réjouit l’auteure. Quelques lignes plus loin viennent les années 80, «axées sur la performance», puis arrive comme un boomerang le sida, l’explosion d’Internet, etc. «Le progrès continuait, inlassable.»
Mais voilà, écrit Nathalia Brignoli, «le progrès s’est transformé en tyrannie».

Nathalia L. Brignoli
Le chaos de la séduction moderne
Lausanne, Favre 2017, 232 p.

mardi, 11 avril 2017 15:54

«Une Histoire de Chez Moi»

Écrit par

Cou livre EnfantsBethleem 2017Le courage est au cœur de ce livre de contes édité par l’Association Les Amis des enfants de Bethléem. Le courage d’affronter la peur pour protéger sa famille, celui d’ignorer la flagornerie pour éviter d’être avalé tout cru, celui d’être créatif pour améliorer son quotidien, mais aussi celui d’être tout simplement soi pour ne pas perdre son âme. Ces contes issus de la tradition orale palestinienne ont été récoltés dans les familles par des écoliers des alentours de Bethléem (d’un village non loin, d’un camp de réfugiés et chez les bédouins), rédigés et illustrés par des professionnels suivant l’imagination et les indications des enfants. Il est édité en français et en arabe.

mardi, 11 avril 2017 14:08

Mon Père, je vous pardonne

Écrit par

MonPereJeVousPardonne PittetPréfacé par le pape François, ce récit retrace le calvaire d’un enfant violé par un prêtre (plus de 200 fois en 4 ans!), la plongée dans l’horreur et la résilience de l’enfant devenu homme, mari, père et frère de tous les enfants violés. Voilà ce que l’on en dit d’habitude... mais est-ce le tout de ce livre?
Avant de l’ouvrir, j’ai ressenti deux appréhensions, celle de devoir descendre dans l’enfer de la pédophilie et celle de me trouver face à un homme arrogant, ce que le titre pourrait laisser présager...

Eh bien oui! Je me suis retrouvée face à une réalité abjecte, à une souffrance infinie, à l’enfance bafouée. Mais non! Je n’ai pas vu trace d’arrogance. J’ai découvert un «homme debout»! Un adulte certes fragilisé par des événements traumatiques, mais qui s’est accroché comme à une bouée à la prière de ses douze ans: «Jésus, je [lui] pardonne, car il n’y peut rien; mais sors-moi de ses griffes.»

lundi, 10 avril 2017 11:00

Prier les psaumes en chrétien

Écrit par

LingL’abbé Xavier Lingg, bien connu en Suisse romande, propose une relecture actualisée des psaumes, un florilège «prêts à être priés». Responsable de diverses paroisses, dont la très multiculturelle basilique de Notre-Dame de Genève, directeur spirituel interdiocésain d’été de la Suisse romande à Lourdes, animateur de nombreux pèlerinages en Terre sainte, chroniqueur «Liturgie» à l’Echo, il sait la nécessité de s’exprimer de façon à être entendu. Pour que les textes bibliques ne deviennent pas de vieux récits mais soient vécus au présent.

Dans l’introduction du livre, le Père Lingg explique sa démarche. «La prière des psaumes constitue la base de la louange du peuple de Dieu.

jeudi, 30 mars 2017 11:01

Bâtisseurs de l'Eglise

Écrit par

BaslezHistorienne de l’Antiquité gréco-romaine, Marie-Françoise Baslez s’est fait connaître par des ouvrages de référence, notamment Saint Paul, artisan d’un monde chrétien (1991, réédité en 2012 avec des compléments) et Chrétiens persécuteurs. Destructions, exclusions et violences religieuses (2014) qui a suivi Les persécutions dans l’Antiquité. Victimes, héros, martyrs (2007).

Elle vient d’écrire un passionnant article pour le dossier «Origines» de la revue choisir d’avril-mai-juin, n° 684, intitulé Christianisme - Le temps des bâtisseurs (ce numéro peut être commandé en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

vendredi, 17 mars 2017 11:33

Genève, l'esprit solidaire

Écrit par

C’est sur les traces de l’aventure solidaire Nord-Sud de tout un canton que nous entraîne le livre publié par la Fédération genevoise de coopération (FGC) à l’occasion des 50 ans de sa création, en 1966. Car ils sont nombreux ceux qui, au cours du demi-siècle écoulé, ont été impliqués dans «la facette altruiste» de Genève, que ce soit en tant qu’acteurs de la FGC elle-même, de l’une de ses 60 ONG membres ou d’une autorité publique donatrice.

FGC

 

Genève, l’esprit solidaire. 1966-2016
La Fédération genevoise de coopération,
2000 projets à visage humain
Genève, Slatkine 2017, 168 p.

mercredi, 08 mars 2017 15:33

Livres ouverts n° 683

Écrit par

HISTOIRE

Marie-Françoise Baslez, Les premiers bâtisseurs de l’Église. Correspondances épiscopales (IIe-IIIe siècles)
Fayard, Paris 2016, 303 p.+ 2 cartes

Historienne de l’Antiquité gréco-romaine, Marie-Françoise Baslez s’est fait connaître par des ouvrages de référence. Son nouveau livre analyse les correspondances des évêques des IIe et IIIe siècles jusqu’au début du IVe siècle, avec l’avènement de Constantin et le concile de Nicée (325). Les sources étudiées vont des Lettres d’Ignace d’Antioche (vers 115) à la correspondance de Cyprien de Carthage à la fin de la période, en passant par celles de Polycarpe de Smyrne (vers 156). L’auteure y ajoute quelques inscriptions, dont celle de l’évêque Abercius qui, au IIe siècle, a beaucoup voyagé et visité nombre d’Églises, entre Rome et la frontière de l’Empire perse.

Page 1 sur 21