bandeau actu2

Actualité

addictionCela fait quelque temps que Lausanne vit une crise au sujet du deal de rue. Le coup de gueule de Fernand Melgar reflétait une situation mal vécue par certains habitants et qui demandait une action publique. La Municipalité y a répondu en renforçant la présence policière, les dealers sont partis exercer plus loin, permettant aux habitants des quartiers concernés de souffler un peu. Mais, dans la foulée, on observe un déluge de fausses bonnes idées et d’analyses suspectes. En voici quelques morceaux choisis et commentés.

jeudi, 28 juin 2018 16:40

Le corps en mouvement

Écrit par
Le corps chamboulé
Lors de sa visite à Genève du 21 juin, le pape a insisté sur le fait que le corps et l’esprit ne font qu’un, et qu'il nous faut perpétuellement remettre en cause nos instincts. Dans son numéro d'été, choisir aborde sans tabous des questions éthiques et religieuses, concrètes et complexes, relatives au corps: dons d’organes, gestation pour autrui, identité sexuelle, circoncision, ou bien encore tatouages. La revue propose également une relecture contemporaine des écrits pauliniens, et montre comment Ignace de Loyola a vu les sens comme des portes ouvertes sur la contemplation.
688 01HD
Le sport côté vestiaire
À l’heure de la grande «messe» de la Coupe du monde de football, le Vatican fait du sport un outil d’évangélisation et confère aux entraîneurs un rôle particulier, relate choisir dans son dossier sur le sport. Et de rappeler que les événements sportifs, où se disputent enjeux politiques et économiques, ne doivent pas occulter l'aspect pédagogique du sport.  Celui-ci est un vecteur d’évolution sociale et aide bien des jeunes à se construire, comme le montre le documentaire L’Étranger, présenté en mars 2018 au Festival du film et forum international sur les droits humains et dans cette édition.

ArmeeSuisse© wikimediasJacqueline Keune, coordinatrice des Communautés chrétiennes de base en Suisse, et Pierre Strauss, membre d'une de ces communautés, ont écrit le 21 juin une lettre ouverte au Conseil fédéral, reproduite ci-dessous. Ils y expriment leur honte face à la décision récente de la Confédération d’assouplir les règles pour l’exportation de matériel militaire vers les pays en guerre. La veille, la Commission Justice et Paix (J+P) de la Conférence des évêques suisses avait elle aussi vivement dénoncé cette décision.

Lettre ouverte au Conseil fédéral

Mesdames et Messieurs les Conseillers fédéraux,

Vous avez décidé que la Suisse pourra participer activement aux guerres civiles à l'avenir et abolir l'interdiction d'exportation de matériel de guerre qui existait auparavant dans les pays en crise. Nous ne sommes pas seulement stupéfaits et déçus de votre décision, mais nous en avons honte!

Une profonde honte devant les populations, surtout les enfants, qui doivent maintenant faire l'expérience de la qualité et de la précision suisses, ce que le pape François, qui visite aujourd'hui notre pays, a dit: «Cette économie tue!» Les pays de crise et de guerre civile achètent des armes pour les utiliser!

jeudi, 21 juin 2018 15:24

Pélerinage oecuménique papal

Écrit par

Couv EchosJes juillet18 «Chacun des voyages des papes a ses particularités, dépendant de l’occasion qui l’a motivé ou de son objectif», rappelle le Père Federico Lombardi sj qui a dirigé durant 10 ans le Bureau de presse du Saint-Siège et qui replace la récente visite du pape François à Genève dans son contexte historique.
Bon à savoir: d'autres articles sur le sujet sont disponible dans les pages œcuménisme de notre site.

jeudi, 21 juin 2018 15:24

Jésuites international juillet 2018

Écrit par

Couv Supp Mission juill18«L’État indien du Jharkhand, la terre des forêts et buissons, est situé dans la région frontalière du Bangladesh. La vie y est rude: ses habitants sont majoritairement des indigènes situés tout en bas de l’échelle sociale indienne», explique le Père Toni Kurmann sj, président de la Fondation Jésuites International, l’organisation caritative des jésuites suisses. «Méprises, exploités, ils sont au cœur de notre engagement depuis des décennies. Les jésuites de la province de Dumka-Raiganj gèrent 18 écoles primaires, 12 secondaires, 5 établissements d’enseignement professionnel et une université.»

lundi, 18 juin 2018 16:54

Pèlerinages alpins

Écrit par

L’hospice du Grand-Saint-Bernardpelerinage pte est situé en Suisse sur un col frontière à 2473 m d’altitude. S'il offre toute l'année un hébergement et des repas communautaires aux randonneurs et aux hôtes de passage, il organise aussi l'été des pèlerinages alpins.
Cette année, ces marches méditatives seront placées sous le signe de la bienveillance.

Découvrez ici leurs propositions et inscrivez-vous.

dimanche, 10 juin 2018 10:04

Musique sacré, un festival

Écrit par

Festival© FIMSLa 17e édition du Festival international de musique sacré de Fribourg  (FIMS) aura lieu du samedi 30 juin au dimanche 7 juillet 2018, à l’Église Saint-Michel.

C'est la formation La Galanía & Raquel Andueza (Espagne) qui lancera les festivités samedi 30 juin, à 20h30, avec du baroque espagnol. Au programme Pegaso - Psaumes et motets de Tarquinio Merula & de Claudio Monteverdi

Tout le programme ici

mercredi, 06 juin 2018 13:54

La fin du poète maudit?

Écrit par

plumeJ'aimerais réagir à l'article de Céline Zufferey, intitulé Écrivain, un métier. La fin du poète maudit, qui a paru dans le n°687 de choisir. L'écrivain y défend l'idée que l'écriture littéraire est un métier que l'on peut apprendre. Elle a suivi une formation en création littéraire. «Les retours de mes collègues et de mes mentors m'ont amenée à situer mon écriture, à la préciser et à l'affirmer», écrit-elle. Cette formation a aussi permis que son écriture «progresse plus rapidement.»

Je ne mets pas en cause que l'on puisse faire des expériences positives en échangeant avec d'autres écrivains, par exemple en sein d'un atelier d'écriture. Personnellement, je ne suis pas convaincu du bien fondé de la méthode, mais j'admets que chacun doit suivre la voie qui lui convient. Par contre, je me trouve en désaccord total avec Mme Zufferey quand elle se livre à la démystification de l'écrivain. Pour faire cela, elle remonte au XIXe siècle et s'en prend à ce qu'elle appelle «le mythe de l'écrivain maudit», à savoir le poète démuni et marginal, l'éternel incompris qui souffre de son génie méconnu. Elle écrit qu'il y avait alors deux catégories d'écrivain, ceux qui se conforment au goût du public et ceux qui poursuivent la logique de l'art pour l'art. C'est une vision assez simpliste. La réalité est beaucoup plus complexe. Mme Zufferey semble croire que la morale et les vertus sont les caractéristiques d'une classe et qu'au XIXe on était incapable de juger de la qualité d'un texte littéraire indépendamment de la précarité supposée ou vraie de son auteur.

Page 1 sur 24

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.