bandeau actu2
mercredi, 03 juillet 2019 16:32

Et toi, tu fais quoi?

Écrit par

machine© Pierre EmonetVoilà finalement terminée la lecture de votre n° 691 dédié au travail. En le lisant, j’ai fait un plongeon dans les années 80. Ma fille cadette, 7 ans à l’époque, m’avait posé la question: «Papa que fais-tu?» Je lui avais donc proposé de venir toute une journée avec moi.

Un lundi de libre à l’école, les professeurs étant en formation, après un réveil à 6h et un bol d’Ovomaltine, nous voilà partis pour les chantiers.

vendredi, 28 juin 2019 09:26

Se dépayser en toute discipline

Écrit par
S’ancrer et s’ouvrir au monde
Le mot dépaysement évoque des horizons nouveaux prometteurs d’espace et de liberté retrouvée. Il peut aussi être plus intérieur et entraîner chacun d'entre nous «en un rude voyage, au-delà des formatages familiaux, sociaux, économiques ou religieux qui corsètent l’existence», rappelle Pierre Emonet sj dans son éditorial. Pour ce numéro d'été, le cœur de choisir balance entre les notions de dépaysement et d'enracinement, démontrant au passage qu'elles ne sont pas toujours contradictoires.
couverture 692
La discipline pour grandir
Notre second dossier est moins décalé qu’il n’y paraît, la discipline dans le dépaysement n'étant souvent pas fortuite! Il ne suffit pas notamment de savoir qu'II est présent pour trouver Dieu en toutes choses; encore faut-il avoir la discipline de le chercher. Les réflexions de Sr Mireille Teresa, Yvan Mudry et Bruno Fuglistaller sj convergent vers une même conclusion: la discipline spirituelle est de prendre congé de ce qui nous empêche de savourer les largesses de Dieu et de répondre à ses invitations. 
jeudi, 27 juin 2019 15:55

Jésuites international juillet 2019

Écrit par
Couv supp692 JWWRedevenir des enfants

«Expulsés du Myanmar, échoués dans la baie du Bengale: le sort des Rohingyas a ému l’opinion publique mondiale en 2017 -et il n’est toujours pas clair près de trois ans après», note Tony Kurmann sj, président de la Fondation Jésuites International, dans le cahier des Échos des jésuites de Suisse réservé à l’organisation caritative des jésuites suisses. «Le Myanmar ne veut pas reprendre le million de réfugiés, le Bangladesh veut s’en débarrasser. Les enfants ne sont donc pas autorisés à aller à l’école, ni les parents à travailler. Pour la première fois cependant, une lueur d’espoir apparaît: le gouvernement du Bangladesh envoie des signaux indiquant qu’il autoriserait l’éducation dans les camps de réfugiés rohingyas, rapporte Stan Fernandes sj, directeur du JRS Asie du Sud.»

jeudi, 27 juin 2019 15:32

De Fribourg à Nuremberg

Écrit par

Couv supp692 EchosVoilà l'été! Ses va-et-vient entre farniente et travail, ses transhumances humaines qui parfois annoncent des changements de cap plus profonds. Ce sera le cas pour Luc Ruedin sj qui, dès le mois de juillet, s'en va à Nuremberg où il prendra de nouvelles fonctions: socius du noviciat qui accueille les postulants jésuites des Provinces de Suisse, d’Allemagne, d’Autriche et de Lituanie. En Bavière, le jésuite suisse aura également un rôle à jouer dans le diocèse, il donnera diverses retraites et approfondira le dialogue interreligieux Orient-Occident. Son rôle de socius étant agendé jusqu’en septembre 2020, date à laquelle l’équipe du noviciat sera restructurée, Luc Ruedin sj pourrait être de retour en Suisse en automne 2020.

Lavaux2Le Lavaux © Pierre EmonetFrançois Margot, l'abbé-président de la Confrérie des vignerons de Vevey, ne célèbre pas la messe. La célébration totalement profane dont il dirige les préparatifs, la Fête des vignerons (Vevey, du 18 juillet au 11 aout 2019), possède néanmoins selon lui une dimension transcendante. Dans les élégants bureaux de la Confrérie des vignerons de la rue du Château, à Vevey, on ressent que le vin est tout sauf une boisson de bas étage. L'abbé-président du lieu n'a rien non plus d'un tenancier de bistrot. La distinction de son apparence et de son élocution le rapprochent plus d'un magistrat… ou d'un ecclésiastique, au vu de la ferveur avec laquelle le protestant s'exprime sur son engagement.

mercredi, 26 juin 2019 15:55

Femmes, courir pour l'égalité

Écrit par

clip image001En janvier, l’association Tu Vis ! Tu Dis a lancé la Sine Qua Non Squad, des sessions de running et de training mixte pour encourager les femmes à se réapproprier l’espace public et revendiquer leur droit à faire du sport quand elles veulent, où elles veulent et dans la tenue qu’elles veulent. Déployée dans un premier temps en Ile de France, la Sine Qua Non Squad se délocalise pour une session en Suisse, à Genève.

mardi, 25 juin 2019 09:12

L’homme face aux conditions extrêmes

Écrit par

ClotChristian Clot en Pantagonie, octobre 2016. © Lucas Santucci/Zeppelin Network«Comment l’homme s’adapte-t-il à son environnement?» En juillet 2017, choisir publiait une interview d'Etienne Kœchlin, fondateur et directeur du Laboratoire de neurosciences cognitives de l’INSREM, intitulée Le cerveau sous pressions. Spécialiste de la compréhension des mécanismes de décision, il est responsable de l’étude menée avec l’explorateur Christian Clot sur l’impact des milieux extrêmes sur le cerveau humain.

Une question à explorer lors d'une conférence de Christian Clot, mercredi 3 juillet 2019, à 18h, au Campus Biotech, auditorium H8. Avec les interventions de Luc Mallet, psychiatre, et de Didier Grandjean, spécialiste en sciences affectives.

Pub choisirLes théologiennes Monika Hungerbühler, de Bâle, et Jacqueline Keune, de Lucerne ont réagi en décembre 2018 à la démission de l’Église de six femmes de notre pays (2 théologiennes, 3 politiciennes et une engagée dans le développement au niveau national).

Bien avant que les femmes ne se soient détournées de l'Église catholique romaine, c’est cette dernière qui s’en est détournée. Et même si des femmes s'étaient exclues superficiellement de l'Église, elles étaient déjà fondamentalement exclues. Pendant des décennies, elles ont été solidaires d'une institution qui ne l’a jamais été avec elles. Nous comprenons bien qu'une période d’injustice puisse user les personnes et leur faire perdre tout espoir de changement. De même que nous n’acceptons pas les injustices dans le monde, autant nous refusons celles dans notre propre Église et nous nous tenons à l’exigence d’une égalité de droits –une attitude fraternelle dans la parité des personnes.

Page 1 sur 28

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.