banner actualite 2016

Actualité

Einstein et Lemaître, 1933Ce lundi 21 août, les Étasuniens vont vivre une éclipse solaire totale. Une belle occasion de se souvenir que c'est en observant le Soleil caché derrière la Lune dans le golfe de Guinée, qu'Arthur Stanley Eddington a pu vérifier en 1915 la théorie de la relativité générale d'Einstein.
Une aventure scientifique pleine de rebondissements, où Eddington, Einstein, Lemaître, Hoyle et Gamow se lisent, se croisent et croisent même le fer par moments, relatée pour "choisir" par l'historien des sciences Jacques Arnould: Pourquoi ce ciel noir ?

Pour développer le thème de la "Nuit", vous pouvez commander le choisir n° 682, janvier-mars 2017, auprès de . Prix 13,50 frs + frais de port. Découvrez ici son sommaire.

vendredi, 18 août 2017 12:22

Précarité et nihilisme

Écrit par

choisir 684Dans son article De Malraux à Houellebecq (choisir n°684), M. Jean-Louis Loubet de Bayle nous présente une excellente synthèse de différents courants de pensée par rapport à André Malraux et son analyse de la civilisation moderne. J’aimerais juste exprimer un désaccord partiel concernant les deux points suivants: la précarité et le nihilisme.

L’idée selon laquelle, dans les sociétés traditionnelles, la vie des hommes et des sociétés était dominée par la précarité, qui absorbait une grande partie de leur énergie et de leur faculté de réflexion, me semble fausse. C’est l’inverse qui est vrai. Vivre dans la précarité et l’insécurité, vivre constamment à proximité de la mort, faisait que l’homme restait en alerte. Les inquiétudes de son existence l’approchaient de Dieu dont qu’il restait proche. C’est dans les moments de crise, de guerre et de détresse que les églises se remplissent. Il n’y a rien de pire pour la réflexion que l’absence d’inquiétude propre à l’opulence consumériste. Comme la foi, la réflexion se nourrit de l’inquiétude.
Du reste, je tiens pour illusoire l’idée que l’homme puisse s’affranchir des contraintes biologiques, sociales et économiques et vivre en paix éternellement. Même si aujourd’hui les apparences ne portent peut-être pas à le croire, une crise économique peut survenir demain, ou une catastrophe naturelle, des guerres, des maladies, la faim. Tout cela n’a pas disparu de l’humanité. L’histoire de l’homme est cyclique. Tout revient. L’existence est fragile et elle le restera. Les Anciens le savait. Face à la mort, ils étaient sereins. Ils savaient que la vie ici-bas n’est qu’un passage et qu’après la mort, leurs âmes montaient au ciel. Ils n’avaient pas peur de mourir parce qu’ils n’avaient pas peur de vivre.

jeudi, 17 août 2017 09:42

Deux jours avec Maurice Zundel

Écrit par

ZundelDonze2

Les jésuites de Suisse proposent, mi-septembre au Domaine de Notre-Dame de la Route à Villars-sur-Glâne (Fribourg), un séminaire de deux jours autour de la figure emblématique de Maurice Zundel, deux jours animés par l’abbé Marc Donzé, ancien vicaire épiscopal pour le canton de Vaud et président de la Fondation Maurice Zundel.
«Rencontrer un grand spirituel comme Maurice Zundel, c’est rencontrer des chemins vers Dieu et des chemins de vie. Abrupts et vertigineux parfois, mais nouveaux, stimulant, engageants. Et réalistes, car Zundel ne se contente pas de fulgurations sur le mystère de la Trinité, il se préoccupe du destin de l’homme de façon concrète. Par exemple, il se demande comment vivre les passions. Ou comment vivre le droit de propriété. Ou encore comment respecter la dignité de chaque homme. Faire route avec lui, c’est toucher au ciel et à la terre, pour la grandeur de l’homme et l’humble Présence de Dieu», note l’intervenant.
La revue choisir a consacré un numéro spécial à Maurice Zundel, l’année du centenaire de sa naissance (1997). Nous vous le proposons en libre lecture.

mardi, 15 août 2017 10:37

L'héritage d'Oscar Romero

Écrit par

Oscar RomeroIl y a 100 ans naissait Oscar Romero, archevêque du San Salvador, défenseur des droits de l'homme et des paysans, assassiné en mars 1980, béatifié en 2015. Sa biographie offre un concentré des changements de l’Église latino-américaine durant les dernières décennies. Le Père jésuite Martin Maier, grand connaisseur de la théologie de la libération, qui a vécu plusieurs années au San Salvador, dressait son parcours dans choisir à l'occasion du 20e anniversaire de son assassinat. Un article à redécouvrir pour en savoir plus sur cette figure exceptionnelle de l’Église contemporaine.

Retrouvez Martin Maier sj dans choisir n° 685, à paraître en octobre 2017, pour une réflexion autour des liens entre la foi chrétienne et la révolution, autour de la théologie de la libération et de Laudato Si'.

dimanche, 02 juillet 2017 17:23

Que dire en bioéthique aujourd'hui?

Écrit par

BioethiqueDès le 20 septembre 2017, les mercredi de 18h15 à 20h

La Faculté de théologie de Genève a choisi pour son cours public du semestre d'automne 2017 l'intitulé suivant: Que dire en bioéthique aujourd'hui? Perspectives catholiques.
Ce cours d’éthique théologique en bioéthique propose de faire découvrir comment les questions éthiques soulevées par les développements vertigineux de la bio-médecine appellent un discernement qui s’appuie d’abord sur une analyse précise de situations souvent complexes et de leurs enjeux au niveau des personnes et de la société. Les différents enseignants chercheront à montrer comment la foi chrétienne, telle qu’elle est vécue et pensée dans l’Eglise catholique, peut contribuer à la réflexion et à des décisions responsables: elle vise à honorer la dignité de tout être humain confronté à la maladie, à la souffrance et à la mort en promouvant une éthique de la gradualité et de l’hospitalité.

Lieu des cours : Université de Genève, bâtiment des Philosophes, salle Phil 201

Entrée libre

 

dimanche, 02 juillet 2017 17:14

L'urgence de la métamorphose intérieure

Écrit par

Jeudi 28 septembre 2017, à 20:00
À l'occasion de son assemblée générale, l'Atelier œcuménique de théologie (AOT) de Genève propose une conférence du théologien Michel Maxime Egger: L'urgence de la métamorphose intérieure. Vers une ecospiritualité.
au Centre protestant de la Jonction, rue Gourgas 24.

 

samedi, 24 juin 2017 10:55

Jésuites international - juillet 2017

Écrit par

CouvJesuitesInter juillet2917Nous souhaitons vous présenter ici deux aspects très différents de l’éducation telle que nous, jésuites, la concevons. Tout d’abord, en vous parlant de notre expérience au Kosovo. Dans la grande ville de Prizren, une école catholique a été fondée en 2005 à la demande, notamment, de parents musulmans. Il s’agit du lycée jésuite Loyola, ouvert à des enfants de toutes les religions. Dans cette école, l’éducation est axée sur des valeurs et en faveur de l’inclusion, également hors des murs de l’école. Depuis 2016, une cinquantaine d’élèves s’occupent en effet d’enfants roms du voisinage (page 4).

Les responsables des revues culturelles. Photo : C. FossatiLes responsables des revues culturelles. Photo : C. FossatiDifficile de savoir à quand remonte la création du réseau des revues culturelles jésuites européennes. Une chose est certaine, il existait déjà il y a 40 ans, avant la démocratisation d’Internet. Depuis, les directeurs de ces revues ont pris l’habitude de se réunir une fois par an pour débattre de leur mission et de leur identité, partager des idées et des articles, échanger des informations sur les avancées ou les difficultés de leur revue, mais aussi sur l’actualité politique et religieuse de leurs pays.

Page 1 sur 21

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.