bandeau art philo

Gilbert & George Riddle Road, 2013, © 2020 Gilbert & George -courtesy Galerie Thaddaeus Ropac, London, Paris, Salzbourg Au fond rien ne change en eux, et cela depuis près d’un demi-siècle. Ils demeurent dans la vie et dans l’art fidèles, l’un à l’autre, mais aussi à leur volonté de dire le monde pour le meilleur et pour le pire.
Gilbert Proesch, né en 1943 en Italie, et George Passmore, son acolyte anglais d’un an son aîné, débutent leur aventure amoureuse et esthétique en 1967 dans la prestigieuse Saint Martins School of Art de Londres. Gilbert, qui s’adonne à la sculpture sur bois, ne parle pas un mot d’anglais et n’a d’autre point commun avec George que sa modeste origine sociale. Un protocole auquel ils ne dérogeront pas allait cimenter leur pratique et peut-être, qui sait, leur couple.

Gilbert & George jusqu’au 18 octobre, Museo Casa Rusca, Locarno

mercredi, 29 juillet 2020 09:10

L’intensité de l’art entre couleur et bonheur

Écrit par

PhaidonRegarder, étudier, admirer, ressentir, s’émouvoir… La couleur, le bonheur et l’art s’entremêlent et se répondent dans deux beaux écrins publiés aux éditions Phaidon. L’occasion d’une plongée passionnante, en écho au nouveau numéro de choisir, dans le richement documenté L’histoire de la couleur dans l’art et le récréatif Mon premier livre d’art: le bonheur, pour un premier éveil émotionnel dès la prime enfance.

Home1 Via Jacobi«La foi exige un cheminement, une sortie, elle fait des miracles si nous sortons de nos certitudes commodes, si nous quittons nos ports rassurants, nos nids confortables.» Cette invitation du pape François à sortir des sentiers battus ouvre le guide du journaliste Emmanuel Tagnard sur la Via Jacobi. Un guide sous forme de carnet de route, qui invite son lecteur à la découverte des trésors naturels, culturels et des lieux spirituels qui jalonnent la Suisse d’Est en Ouest, du lac de Constance au bords du Léman.

unorthodoxDepuis sa sortie sur Netflix fin mars dernier, le succès de la minisérie allemande Unorthodox ne se dément pas. Saluée par la critique et figurant dans la rubrique des émissions les plus plébiscitées de la plateforme, l’histoire raconte l’émancipation d’une jeune juive étasunienne hors de sa communauté ultra-orthodoxe. Malgré une interprétation des protagonistes principaux plus que brillante, la série souffre d’un manque de réalisme dommageable, entre personnages taillés à «l’emporte-pièce» et binarité de l’histoire.

vendredi, 08 mai 2020 09:33

Garabandal, seul Dieu le sait

Écrit par

GarabandalGarabandal, Dieu seul le sait a été tourné sans réel budget de production. Son réalisateur, Brian Jackson, est un jeune séminariste américain. Le film relate les apparitions surnaturelles (Vierge, saint et anges) à quatre jeunes filles dans les années soixante, à San Sebastián de Garabandal, un hameau perdu dans la montagne, au nord de l’Espagne. Il fait partie des œuvres à visée évangélisatrice de Saje Distribution. La véracité des apparitions reste non confirmée officiellement par l’Eglise.

vendredi, 01 mai 2020 10:48

Alix enfin au pays des Helvètes

Écrit par

Alix tome 38, Les Helvètes, de Mathieu Bréda, Marc Jailloux, Jacques Martin, Éditions CastermanDepuis les années 80, Jacques Martin, monstre sacré de la BD classique et pilier des studios Hergé, rêvait d’emmener Alix en Helvétie, esquissant une première trame de scénario. Plus de trois décennies plus tard, ce projet prend enfin vie dans deux albums écrits et dessinés par ses successeurs et publiés coup sur coup chez Casterman. La BD Les Helvètes, et L’Helvétie, nouveau voyage richement documenté entre textes, photographies et dessins, rejoignent ainsi la série historique Alix, traduite en quinze langues et vendue à plus de seize millions d'exemplaires dans le monde.

lundi, 20 avril 2020 16:05

À la découverte des musées virtuels

Écrit par

Beyond the Glass XP captures Courtesy Emissive and HTC Vive ArtsQuand le réel se met en pause pour faire face à la crise sanitaire, le virtuel prend le relais et se pare de ses plus beaux atours pour exposer l’art au plus grand nombre. Zoom sur ce festin numérique proposé par les musées de la Confédération helvétique et d'autres institutions dans le monde entier, en attendant une réouverture annoncée en Suisse pour le 11 mai...
Dès les prémices de 2020, le monde a dû plier face à l’impact dévastateur du Covid-19 et tente, jour après jour, de s’adapter à une situation menacée par la récession. À l'image des grandes institutions muséales qui se repensent et se réorganisent, mettant à profit les avantages de la dématérialisation. Si les expositions virtuelles existent depuis quelques années déjà, on leur porte aujourd’hui un regard bien différent. L’occasion pour le monde de l’art et de la culture de se mobiliser et de redoubler d’ingéniosité pour faciliter l’accès aux catalogues numériques de leurs collections et ainsi permettre à tout un chacun de s’évader et flâner au gré des œuvres, des styles et des époques. Car l’art est partout où l’homme se trouve, même confiné.

Jared Muralt, "La chute", planche 2, Éditions Futuropolis 2020Dans ce premier chapitre d’une future saga, le bédéiste Jared Muralt nous plonge dans une Suisse ravagée par une pandémie de «grippe estivale» et secouée par une crise écologique, économique, sociale et politique. Une BD saisissante qui fait écho à notre actualité du Covid-19.

Comment survivre dans un monde au bord du gouffre? Quelles sont les raisons qui ont amené les hommes vers l’apocalypse? C’est à ces questions des plus actuelles, liées aux peurs les plus profondes de l’être humain, que Jared Muralt soumet sa plume et son trait dans La Chute.

Page 1 sur 78