art2

Arts & Philosophie

mercredi, 26 juillet 2017 11:19

Les sombres machinations de Tinguely et Zonder

Écrit par

Jerome Zonder Chairs grisesJérôme Zonder, Chairs grisesLes objets doivent avoir une âme pour qu’on s’y attache, avec tant de passion parfois. Jean Tinguely aimait leur donner vie, d’où peut-être le mouvement perpétuel qu’il leur imprime dès ses premières œuvres aux formes géométriques mouvantes. La formidable machinerie Mengele-Totentanz (Mengele-Danse macabre, 1986) ne fait pas exception à la règle. Le musée Tinguely de Bâle vient de lui octroyer un espace particulier, et invite de jeunes artistes à tisser un dialogue avec leur aîné.

Le cauchemardesque Jérôme Zonder est le premier à répondre à l’appel. À priori, il y a peu de lien formel entre cette machine de guerre et Zonder, un jeune artiste né en 1974, dont l’art, entièrement dévolu au dessin, oscille entre vérisme et surréalisme. À priori seulement...

Jérôme Zonder. The Dancing Room,
jusqu’au 1er novembre, Musée Tinguely, Bâle.

dimanche, 25 juin 2017 19:10

The Handmaid’s Tale

Écrit par

handmaids taleDans un futur proche, les États-Unis sont devenus une dictature: la République de Gilead. La pollution ayant considérablement diminué la fertilité des êtres humains, toute l’organisation de la société est structurée autour de la maîtrise de la reproduction sexuelle, via l’exploitation des rares femmes fertiles. Parmi ces dernières, Offred (Elisabeth Moss, découverte dans la série Mad Men) est une des servantes (handmaid) assignées à un «Commandant» à qui elle doit donner des enfants en lieu et place de son Épouse stérile.
Une série glaçante, bien ficelée et à l’esthétique léchée, qui donne à penser à propos des nouveaux visages du totalitarisme. Les quatre premiers épisodes sont prometteurs.

EllaElla Maillart fut l’une des plus grandes voyageuses du XXe siècle et une personnalité féminine suisse marquante des années 30. De la Suisse à l’Asie centrale, entre hier et aujourd’hui, un documentaire, aujourd’hui en salles, permet de la (re)découvrir. Il raconte l’épopée de cette genevoise qui a marqué l’histoire par son esprit d'indépendance, ses voyages, ses récits et ses photographies.
Les voyages extraordinaires d'Ella Maillart, de Raphaël Blanc

jeudi, 15 juin 2017 10:43

À la rencontre de Sam et Salem

Écrit par

la bd 2Voilà une lecture qui peut se transformer en une manière originale et intelligente de participer à la Journée nationale du réfugié du 17 juin. Dans cette deuxième BD de la série Sam et Salem, Jôli raconte l’histoire d’une amitié interculturelle et interreligieuse, pas toujours simple: celle qui lie Sam, un Suisse, catholique, engagé dans l’accueil des demandeurs d’asile, et Salem, un requérant arabe et musulman, qui a du fuir pour des raisons politiques son pays en guerre et qui vit à présent chez nous.

Sam et Salem: Migrant
textes et dessin de Jôli
préface d’Erich Dürst, directeur de l’Ertablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM)
www.bechir.org, mai 2017, 52 p.

mardi, 23 mai 2017 14:14

Le "Petit Homme" qui y croyait

Écrit par

LittleBoy2Pepper, 8 ans, vit dans une petite ville américaine des années 40. «Je suis un nabot ou quoi?» demande-t-il au médecin qui constate année après année qu’il ne grandit pas. «Disons que tu es un... petit bonhomme». Little Boy se fait harceler par les gosses du quartier, et n’a pas d’ami... à part son père, avec qui il invente toutes sortes d’aventures héroïques, au cœur desquelles, au moment critique, a invariablement lieu cet échange rituel: «-On peut y arriver! T’y crois? -Oui, on peut y arriver! J’y crois!»

lundi, 08 mai 2017 16:55

Séduction moderne

Écrit par

BrignoliCe livre à la rédaction fluide commence par une ode aux années 70, décrites comme la libération. «Fini le couple plan-plan à l’ancienne, expédié le mari traditionnel» dans ces années où «on pouvait avorter dans les meilleures conditions, grâce au droit à l’avortement promulgué en France», se réjouit l’auteure. Quelques lignes plus loin viennent les années 80, «axées sur la performance», puis arrive comme un boomerang le sida, l’explosion d’Internet, etc. «Le progrès continuait, inlassable.»
Mais voilà, écrit Nathalia Brignoli, «le progrès s’est transformé en tyrannie».

Nathalia L. Brignoli
Le chaos de la séduction moderne
Lausanne, Favre 2017, 232 p.

Je vous salue MarieAprès avoir exploré les ramifications de la foi au Moyen Âge, puis dans le monde contemporain, les Rendez-vous cinéma de l’ECR (Église catholique romaine–Genève) consacrent cette troisième édition aux Origines et fait la part belle à des films d’auteurs ainsi qu’à des péplums: 17 films seront projetés et et des débats organisés, du 3 au 7 mai 2017.
Bertrand Bacqué, philosophe et co-directeur artistique de l'événement avec Briana Berg, explique le choix de cette programmation. C’est aussi un spécialiste du cinéaste français Robert Bresson (1901-1999) et du réalisateur russe Andreï Tarkovski (1932-1986). Sa thèse de doctorat portait en effet sur la représentation de la transcendance chez ces deux maîtres du cinéma. De quoi inspirer le début de l’entretien...

jeudi, 27 avril 2017 08:11

Moonlight et la vulnérabilité

Écrit par

MoonlightMoonlight, de Barry Jenkins, a remporté trois Oscars lors de la cérémonie du 26 février 2017: ceux de meilleur film, de meilleur scénario adapté et de meilleur second rôle masculin pour Mahershala Ali, qui y interprète Juan, un dealer cubain qui prend le jeune Chiron - aussi appelé «Little» - sous son aile. Des prix mérités, pour un film original et profond.
Le théologien irlandais Gerard Ryan, jésuite de la Province anglaise canadienne, en a proposé une lecture pour la revue culturelle Thinking Faith (traduction française Claire Chimelli).
Moonlight est un récit singulier qui relève de l’histoire universelle de la lutte pour l’individualité. C’est celui, en trois parties, de Chiron, un jeune garçon innocent et timide, qui grandit dans une communauté afro-américaine de Miami ravagée par la pauvreté et la violence.

Page 1 sur 51