bandeau actu2
jeudi, 16 septembre 2021 16:20

Vernissage de "Le choix", enfin!

Écrit par

Vernissage de "Le choix - Recueil de nouvelles de jeunes talent", 15 septembre 2021. Pierre Emonet sj, directeur de la revue, félicite les jeunes écrivains. © Revuechoisir/CélineFossatiLe vernissage de Le choix - Recueil de nouvelles de jeunes talents a enfin eu lieu mercredi 15 septembre, au Café Slatkine! Cette rencontre privilégiée entre les jeunes auteur.e.s de l’ouvrage, les membres du jury, les éditeurs et bien sûr tous nos invités était attendue depuis longtemps. Repoussé du fait du coronavirus, le rendez-vous n’en a été que plus beau. Lauréate du concours pour sa nouvelle Lignine, Fanny Desarzens, s’est vu remettre à cette occasion un prix généreusement offert par la Fondation Jan Michalski.

En 2019, pour célébrer ses 60 ans, la revue culturelle choisir lançait un concours littéraire pour jeunes auteurs suisses, ou vivant en Suisse, et écrivant en langue française, sur le thème Le choix. Une douzaine de nouvelles ont été retenues par un jury de professionnels du livre et co-éditées par choisir et Slatkine dans ce recueil sorti en mars 2020. Directeur de notre revue, Pierre Emonet sj a pris la parole durant le vernissage pour saluer les douze auteur.e.s de Le choix - Recueil de nouvelles de jeunes talents, et bien sûr la lauréate du concours, Fanny Desazens. Mais il a aussi tenu à rendre hommage au courage de tous les autres jeunes qui ont participé au concours, comme une promesse de nouveau souffle pour la littérature suisse romande de demain.

La littérature, expression privilégiée de la culture

«En tant que revue culturelle, choisir a toujours consacré un intérêt à la littérature, cette expression privilégiée de la culture. Des écrivains ont été régulièrement invités, des plumes de qualité comme Pierre-Henri Simon ou Georges Haldas y ont tenu des chroniques durant de longues années. Au moment de fêter 60 ans, à une époque où l’économie risque de reléguer l’art de l’écriture au rang d’une entreprise plus commerciale qu’artistique et où la qualité littéraire d’une œuvre est évaluée au nombre d’exemplaires vendus ou au show des auteurs dans les médias, nous avons proposé à des jeunes écrivains l’occasion de manifester leurs talents. Une initiative rendue possible grâce à la collaboration des éditions Slatkine que je remercie chaleureusement.

Aujourd’hui, des algorithmes sont capables d’écrire des livres. Dépourvus de passion et de nostalgie, ils ne sauraient reléguer les écrivains, les poètes, les artistes dans les marges de l’existence. Il faut encore des auteurs en chair et en os et des plumes capables de créativité, de fantaisie et d’imagination pour permettre au lecteur de s’évader au-delà de l’immédiat, et susciter en lui les sentiments, les émotions, les nostalgies qui l’entraînent par-delà la surface des événements, dans cette intimité où l’amour et la haine se disputent leur destin.

Vernissage de "Le choix - Recueil de nouvelles de jeunes talent", 15 septembre 2021. A gauche, Ivan Slatkine, co-éditeur de l'ouvrage  © Revuechoisir/CélineFossati

Le thème proposé pour ce concours, Le choix, a provoqué ces jeunes auteurs à affronter leur propre liberté, à descendre jusque dans la zone la plus secrète de leur personnalité, de leur conscience, là où se prennent les décisions qui donnent du sens à une existence et détermine le destin d’une personne.

Vingt-huit jeunes écrivains ont relevé le défi; douze d’entre eux ont été retenus par le jury pour l’édition de ce livre. La qualité de leurs contributions n’a pas facilité la tâche du jury chargé de désigner un ou une lauréate. Tous ces textes sont la promesse d’une activité artistique que nous souhaitons féconde, gratifiante pour vous et vos lecteurs.

Fanny Desarzens, lauréate du concours pour jeunes auteurs lancé en 2019 par la revue "choisir", au vernissage de "Le choix - Recueil de nouvelles de jeunes talent", 15 septembre 2021.  © Revuechoisir/CélineFossatiJe félicite Mme Fanny Desarzens à qui a été attribué le premier prix du concours. Diplômée en arts-visuels de la HEAD de Genève (Haute école d’art et de design), où elle s’est spécialisée en vidéo, elle a réalisé plusieurs courts-métrages et films expérimentaux. Active dans le milieu culturel romand, elle a notamment organisé plusieurs événements avec le collectif TANK. Le fil rouge de son travail est le rapport à l’enfance et à l’environnement. Mme Desarzens travaille actuellement sur plusieurs romans. L’un d’entre eux, Galel, sera édité chez Slatkine.

Au nom de choisir, je remercie les membres du jury, dont la compétence professionnelle si gentiment mise à contribution est flatteuse et un vrai encouragement pour ces jeunes auteurs. Nous sommes très reconnaissants envers la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature, qui gère à Montricher un vrai sanctuaire de la littérature. Vous avez la gentillesse et la générosité d’offrir un prix à la lauréate de ce concours. Votre soutien nous honore. Nous ne pouvons que souhaiter qu’un jour, un ou une de ces jeunes auteurs puisse bénéficier des services efficaces qu’offre votre merveilleuse bibliothèque et vos sympathiques perchoirs pour écrivains.»

Lu 201 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.