art2

Expositions

vendredi, 02 décembre 2016 10:05

Abrégé du mécénat genevois

Écrit par

PieterVeen filsCornelis etclerc© Musée d'art et d'histoire, GenèveNichée sur les hauteurs de Lens, en Valais, la Fondation Pierre Arnaud est allée chercher sous les stratus genevois les sucs de sa nouvelle exposition. Cette dernière met en lumière de petits trésors de la peinture flamande et hollandaise des XVIIe et XVIIIe siècles issus des collections du musée d’Art et d’Histoire de Genève. Des œuvres qui renvoient aux grands donateurs, et rappellent le rôle déterminant de la générosité des nantis à l’origine de nombre d’institutions, dont la Fondation Arnaud elle-même.

mardi, 29 novembre 2016 13:56

Jean Dubuffet. Suisse d'adoption

Écrit par

Jean Dubuffet. Métamorphoses du paysage,
jusqu’au 8 mai 2016, Fondation Beyeler, Riehen

L’art brut de Jean Dubuffet. Aux origines de la Collection,
jusqu’au 28 août 2016, Collection de l’art brut, Lausanne

Michel Gagnon LAC 2015 Foto Studio PagiMichel Gagnon © LACInauguré il y a près d’un an, le Lugano Arte e Cultura (LAC) aborde les rives du lac de Lugano avec d’ambitieuses perspectives. Fruit d'une longue gestation et d'une détermination sans faille des autorités de la ville, il arbore fièrement ses deux salles de concerts et ses trois niveaux d'expositions. D’origine canadienne, son directeur Michel Gagnon, homme-orchestre et capitaine du vaisseau, révèle avec passion sa programmation et les raisons du succès de ce complexe dédié aux arts visuels, à la musique et à la danse. Homme de culture, il a dirigé pendant quatorze ans, de 2000 à 2014, la programmation de la Place des Arts à Montréal. Patron multitâche, il a également été directeur de scène des Grands Ballets canadiens, ainsi que de l’Opéra de Montréal, avant d’embrasser, il y a près de deux ans les destinées du LAC. Entretien.

lundi, 26 septembre 2016 07:00

Archives des sables. De Palmyre à Neuchâtel

Écrit par

pilote et observateurLe pilote et l'observateur (Antoine Poidebard) © BOL’exposition du Laténium Archives des sables, de Palmyre à Carthage, permet de revivre une véritable épopée : celle d’Antoine Poidebard, explorateur jésuite français des années 20. Géographe, inventeur, aviateur et photographe passionné d’archéologie, il effectua des heures de vol au-dessus des steppes désertiques de Syrie et devint un précurseur de l’archéologie aérienne.

Le musée de Neuchâtel permet de découvrir cette aventure humaine et scientifique grâce au fonds de photographies de la Bibliothèque orientale de Beyrouth. À l’intérêt scientifique de ces documents d’archives, s’ajoute un aspect émotionnel : les destructions des sites archéologiques en Syrie, notamment de Palmyre, par Daech, rendent ce travail de mémoire encore plus précieux.

lundi, 08 août 2016 13:06

Le dadaïsme dans tous ses états

Écrit par

Le centenaire de la naissance du dadaïsme fêté à Zurich n’est pas qu’une simple célébration locale. Aucun autre courant n’a procédé à une remise en question aussi vaste et radicale des fondements de l’art, à laquelle nombre d’artistes contemporains continuent de puiser.

mardi, 02 août 2016 12:35

Une femme à la tête des Musées du Vatican

Écrit par

vaticanoegiardini 1512Pour la première fois, les Musées du Vatican seront dirigés par une femme, Mme Barbara Jatta. Celle-ci est actuellement responsable du Cabinet des estampes à la Bibliothèque apostolique du Vatican. Pendant six mois, Barbara Jatta sera directrice-adjointe aux côtés d’Antonio Paolucci, directeur actuel des Musées du Vatican, avant de devenir officiellement sa remplaçante.

jeudi, 30 juin 2016 13:59

Byzance en terre helvétique

Écrit par

Byzance en Suisse,
Musée Rath, Genève

On cherche parfois au bout du monde un exotisme que l’on a près de chez soi. Le musée Rath de Genève nous invite à vérifier cet adage, au travers d’une exposition qui souligne l’extrême richesse du fonds consacré à l’art byzantin dans les collections suisses. Six cents, tel est le nombre considérable d’œuvres exemplaires d’un empire millénaire que Byzance en Suisse nous propose d’admirer, sans devoir pour autant parcourir la Grèce ou la lointaine Russie.

mercredi, 06 avril 2016 14:34

0,10. Le degré zéro de la peinture

Écrit par

A la recherche de 0,10. La dernière exposition futuriste de tableaux, Fondation Beyeler, Bâle
De l’avant-garde russe encore. Love in Times of Revolution. Artist couples of the Russian avant-garde,
Kunstforum de Vienne

Avec l’exposition A la recherche de 0,10, la Fondation Beyeler livre quelques-uns des plus grands noms de l’avant-garde russe, illustrés par des œuvres considérables, rarement, voire jamais, prêtées par les musées russes. Elle aborde, avec ce nouvel opus consacré à l’émergence de l’abstraction en Russie, cristallisé autour de la personnalité singulière de Kasimir Malevitch, un chapitre déterminant de l’histoire de l’art du XXe siècle. Mais au-delà de l’icône de son fondateur, l’exposition donne à voir des figures plus confidentielles, qui permettent d’apprécier la place des femmes, mais aussi des poètes ou des photographes. Ce sont là autant d’acteurs aux talents multiples qui participent de la période la plus féconde de l’art russe, dont la politique stalinienne aura finalement et malheureusement raison.

Page 1 sur 4