bandeau art philo

Expositions

Beyeler Goya La maja vestida LACLa Fondation Beyeler rend hommage à l’un des pionniers historiques de la modernité. Capable de miracle, l’institution -dont le créateur Ernst Beyeler était un ardent défenseur de l’avant-garde- donne toute son ampleur au génie de Goya au travers d’une rétrospective d’envergure qui englobe soixante-dix peintures et une centaine de dessins et gravures. S’y déploie un vaste éventail d’expériences et de passion vécues durant la longue carrière d’un artiste qui meurt en exil à l’âge de 82 ans. À voir jusqu'au 23 janvier 2022.

mercredi, 08 septembre 2021 11:12

Peintures de lumière de Kim En Joong

Écrit par

ExpoURSINIA annonce KEJ Web 1012x629Dominé par le souvenir lumineux d’Alfred Manessier, artiste et homme de foi, le Père dominicain Kim En Joong renoue avec un genre dont le XXe siècle s’était progressivement éloigné. À l’occasion de la célébration des 1400 ans de la mort de saint Ursanne, Kim En Joong expose au Cloître de la Collégiale et au Caveau de Saint-Ursanne 140 peintures inédites réalisées en «action de grâce». Leur vente a pour finalité de financer les vitraux du cloître.

dimanche, 08 août 2021 09:39

L’univers enchanteur de Carole B. Perret

Écrit par

Sans titre, © Carole B. PerretDepuis trente ans, les peintures de cette ancienne graphiste, originaire de Berne, explorent le monde de l'imaginaire dans lequel des nonnes fougueuses, audacieuses et pleines de vie réalisent leurs vœux les plus extravagants, avec humour et impertinence. Un univers chamarré, issu de l'art naïf et des primitifs modernes, qui rompt avec les principes culpabilisants de la religion judéo-chrétienne. Carole B. Perret, désormais installée en France, fait valser ses jolies dévotes en maniant avec dextérité la technique moyenâgeuse de la tempera, pratiquée à l’époque du Quattrocento. Rencontre.

Vendeurs de pains, Athènes, Grèce 1958 © Sabine WeissScènes de rue parisiennes et new-yorkaises, reportages à travers le monde, portraits d’artistes, illustrations pour la mode, la presse magazine et la publicité, travaux personnels… Sabine Weiss, reconnue et honorée comme la dernière représentante de l’école humaniste française, a couvert tous les champs possibles de la photographie dont elle a fait un art de vivre. Cette Suissesse de naissance et Parisienne de cœur, qui souffle ses 97 printemps ce 23 juillet, est aujourd’hui sous les feux de multiples projecteurs: deux beaux livres à son effigie, une superbe rétrospective aux Rencontres d’Arles dans la chapelle du Museon Arlaten et ses précieuses archives conservées au Musée de l’Élysée de Lausanne. Rencontre passionnante avec cette artisane pétillante et prolifique, pour une plongée au cœur de son œuvre multifacette, témoignage tendre et bienveillant du XXe siècle.

mardi, 29 juin 2021 04:36

La modernité suisse vue de Paris

Écrit par

19 Orsay Bieler Ramasseuse de feuillesAvec l’exposition Modernités suisses, le musée d’Orsay propose un «monde à découvrir» selon la formule de Laurence des Cars, présidente des musées d’Orsay et de l’Orangerie et en passe de présider aux destinées du musée du Louvre. Les Parisiens découvrent au travers de quelque soixante-dix œuvres, dont certaines inédites en France et d’autres récemment acquises par l’institution, un chromatisme, une lumière et une créativité loin des clichés.

lundi, 21 juin 2021 11:00

L’union rêvée des deux Corées

Écrit par

9 GuangTingbo petiteAncien ambassadeur de Suisse en Chine et en Corée du Nord, Uli Sigg est sans conteste un pionnier pour avoir collectionné avec un esprit encyclopédique l’art contemporain de Chine et de Corée. L’exposition Au-delà des frontières du Kunstmuseum de Berne s’attache à ce dernier volet dédié aux deux Corées. À l’évidence, il est le plus singulier et le plus audacieux puisque se côtoient artistes nord-coréens et sud-coréens, deux mondes, l’un issu du monde globalisé, l’autre en accord avec la tradition figurative et l’orthodoxie politique.
À découvrir jusqu'au 5 septembre.

mardi, 25 mai 2021 14:16

L’Arbre entre ciel et terre

Écrit par

Anne-Lise Saillen (1949). "Vue de Syrie et d'Irak, carte de géographie et technique mixte" © Anne-Lise Saillen La conception de l’exposition lausannoise Et les arbres demain? revient à l’artiste Anne-Lise Saillen qui, afin de célébrer la planète et surtout d’éveiller les consciences, s’entoure du philosophe Dominique Bourg et d’Ernst Zürcher chercheur singulier en chronobiologie, auteur des Arbres, entre visible et invisible. De concert, ils ajoutent à l’arborescence un plaidoyer pour la défense de l’environnement.

mardi, 04 mai 2021 14:00

Une artiste à géométrie variable

Écrit par

SophieArp KunstmuseumBale S0A9796À une semaine près, Sophie Taeuber-Arp aurait célébré ses 54 ans. Le rapport de police qui constata son décès à Zurich par asphyxie, le 12 janvier 1943, présentait cette «citoyenne française» comme «épouse du sculpteur Jean Arp et femme au foyer». C’était méconnaître celle qui, précisément, avait soutenu pendant 27 ans son «foyer» en enseignant à l’École des arts décoratifs de Zurich. On taisait là surtout sa contribution pionnière au mouvement dada et à l’émergence de l’abstraction. Depuis, par leurs acquisitions, le Centre Pompidou à Paris, le MoMA à New York et pléthore d’institutions suisses n’ont eu de cesse de lui rendre justice, tel le Kunstmuseum de Bâle  qui rend compte aujourd’hui de l’étendue de ses talents.

Page 1 sur 8

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.