banner societe 2016

Ethique

He Jiankui au deuxieme Sommet international sur ledition du genome humain wiki.jpgHe Jiankui au 2e Sommet sur l’édition du génome humain, nov. 2018 © VOA - Iris Tong/ wikimediaOn se souvient des faits. Le 26 novembre, juste la veille de l’ouverture d’un congrès réunissant à Hong-Kong des généticiens du monde entier, un scientifique chinois, He Jiankui, annonçait avoir modifié, dès leur conception par fécondation in vitro, le génome de deux petites filles, deux jumelles, nées quelques semaines auparavant. Il avait utilisé pour cela le procédé CRISPR-Cas9 découvert en 2012, qui permet de «ré-écrire» des gènes, un peu comme on peut procéder par copier/couper/coller sur un ordinateur. On parle d’ailleurs à ce propos «d’édition du génome».

lundi, 11 février 2019 13:30

Le pape vegan? Une campagne tendancieuse

Écrit par

Vaches© Pierre EmonetUn groupement d’origine américaine, Million Dollar Vegan, met le pape au défi de manger «vegan» pendant les quarante jours du Carême, qui commence le 6 mars prochain. Une vaste campagne internationale, relayée par plusieurs journaux, dont Libération en France, et plusieurs personnalités médiatiques, dont Brigitte Bardot, a été lancée le mercredi 6 février dernier pour faire pression sur le pape, juste un mois avant que ne commence le Carême. S’il accepte, le groupement susnommé versera un million de dollars aux œuvres de bienfaisance choisies par le pape. Que penser de l'idée et du procédé?

GachoudComment un médecin doit-il répondre à une demande de suicide assisté? À partir de quels critères peut-il accorder une ordonnance pour une potion létale? Dans ses directives médico-éthiques sur L’attitude face à la fin de vie et à la mort promulguées en mai 2018, l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM) propose d’assouplir les critères actuels. Le philosophe fribourgeois François Gachoud s'est inquiété en août de ce changement sur son blog, interpellant les médecins.

Interrogé par cath.ch, François Gachoud livre sa réflexion autour des directives de l’ASSM qui seront soumises, le 25 octobre 2018, à la fédération faîtière des médecins suisses (FMH) qui en décidera de l’adoption. Un débat qui tourne autour des réponses que notre société apporte à la souffrance physique et psychique.

GPA2Rassemblement devant le Conseil de l'Europe contre le rapport de Sutter en faveur de la GPA, mars 2016 © CQFDÀ l’initiative des féministes espagnoles, plusieurs centaines d’associations de dix-huit pays ont créé, le 24 septembre 2018, une Coalition internationale pour l’interdiction mondiale de la maternité de substitution (CIAMS). Cette nouvelle structure interpelle l’opinion publique mondiale et exhorte les gouvernements à retirer leur soutien financier aux agences des Nations Unies qui soutiennent la légalisation de la GPA ou gestation pour autrui. Compte-rendu de leurs arguments.

mardi, 19 juin 2018 11:24

Aliénation de femmes

Écrit par

Lucetta Scaraffia est directrice de Femmes Église Monde, le supplément féminin de L’Osservatore Romano. Dernier ouvrage: La fin de la mère, Paris, Salvator 2018, 160 p.

Avec la gestation pour autrui, on atteint un niveau extrême de séparation entre la sexualité et la reproduction, une dissociation que permettent les avancées des techno-sciences et, du point de vue socio-culturel, la révolution sexuelle. La réalisation du désir d’une sexualité exempte du danger de reproduction induit la possibilité opposée: celle de la reproduction sans sexualité, par la fécondation in vitro ou même par la location d’un utérus (interdit en Suisse). Beaucoup de souffrances en découlent.

mardi, 18 octobre 2016 10:38

Le discernement au travail

Écrit par

travailL’Espace culturel St-François de Sales, à Genève, organise le 12 novembre 2016 un colloque intitulé Le travail: un nouvel esclavage?. L’économiste Etienne Perrot sj, spécialiste de l’éthique au travail, membre du conseil de rédaction de choisir et chroniqueur sur www.jesuites.ch, est l’un des intervenants invités. Auteur du livre Excercices spirituels pour managers (Paris, DDB 2014, 232 p.), il propose ici une mise en bouche de son intervention.

Le propos part d'un exemple, de cette affirmation discutable: «C’est justice, pour ceux qui travaillent dans une entreprise, que de se débarrasser des collaborateurs les moins performants.» Les réactions possibles à ce type d’affirmation balisent la démarche de discernement au travail, en répondant à trois questions : qu’est-ce que le discernement au travail ? pourquoi le discernement ? comment ?

jeudi, 01 septembre 2016 17:14

Renverser la logique

Écrit par

Aujourd’hui encore la quasi-totalité des systèmes juridiques ne reconnaissent pas de droits aux animaux, se contentant de les protéger en imposant aux humains des limites quant à leur «utilisation». Mais cette approche est en pleine redéfinition. La Cour suprême indienne a rendu du reste une décision exemplaire à ce sujet.

Un professeur de morale plein d’humour (ça existe) me disait un jour : « Moi, je suis un bourreau de travail. La preuve ? Je laisse toujours le travail en souffrance. » A y regarder de près, c’est plutôt le travail qui fait souffrir la morale, ce qui bouscule l’éthique et la malmène.

Page 1 sur 3