banner religion 2016

Théologie

lundi, 13 mars 2017 16:22

La terre, lieu de réconciliation

Écrit par

AdCLa Campagne de Carême 2017 des œuvres d’entraide suisses a pour titre La terre, source de vie, pas de profit! L’accaparement des terres atteint des dimensions gigantesques dans le monde. Pas moins de quarante fois la surface de notre pays a été cédée –principalement en Afrique- à d’autres États et à des investisseurs privés, peut-on lire dans Info-Campagne 2017. Mais pourquoi vouloir faire de la terre une marchandise comme une autre est-il une erreur? Le point de vue de Daniel Rakotoarivola, pasteur de l’Eglise réformée de Madagascar.

«Au Seigneur, la terre et ses richesses, le monde et ses habitants» (Psaume 24,1, TOB). Ce psaume de David nous rappelle une chose: Dieu est l’unique propriétaire de la terre. Même s’il n’ignore pas les droits des rois sur la terre (I Samuel 8), Israël, contrairement à ses pays voisins (l’Egypte, Babylone, l’Assyrie...), où le pharaon et les rois possèdent toutes les terres, Israël se différencie des autres nations par sa foi en un Dieu créateur à qui la terre appartient.

gustavo gutierrezDepuis le 6 février, une quarantaine de théologiens de langue espagnole sont réunis au Boston Collège, dans la ville de la côte est des Etats-Unis, dans le cadre de la «Première rencontre hispano-américaine de théologie». Parmie les interventions remarquées, celle de Gustavo Guttiérez, le père de la théologie de la libération, sur le thème : L’interpellation du pauvre dans un monde globalisé, 50 ans après le Concile.

lundi, 28 novembre 2016 13:21

Résistance

Écrit par

C’est à Bangui, capitale centrafricaine, que le pape François a lancé en novembre 2015 le Jubilé de la miséricorde, ouvrant la porte sainte de la cathédrale. Malgré la situation dangereuse de ce pays déchiré par la violence, il n’a pas hésité à s’y rendre, mettant en pratique une théologie de la résistance qu’il appelle de ses voeux. Une piste précieuse pour ce continent.

mercredi, 06 avril 2016 14:17

Environnement. Jalons pour une conversion

Écrit par

Les Assises chrétiennes de l’écologie, qui ont réuni plus de 2000 personnes fin août à Saint-Etienne, l’ont montré : il y a aura un avant et un après «Laudato Si’» dans l’Eglise catholique. Le pape appelle chaque habitant de la Terre à une conversion radicale par étapes, synthétisées et analysées ici.[1]

jeudi, 12 novembre 2015 09:14

Le Grand Connecteur. L'Esprit et le cerveau

Écrit par

Il est habituel de séparer les explications de la science, qui portent sur le comment, de celles de la foi, axées sur le pourquoi. Or les recherches des neurosciences sur le cerveau, alliées à celles des théologiens sur l’Esprit pourraient s’avérer être un mélange détonant, porteur de réponses.

En ce «siècle du cerveau», un très grand nombre de recherches sont en cours, certaines financées par des Etats, d’autres, à une échelle plus locale, par des universités.[1] La compétition entre ces projets rappelle la course à l’exploration de la lune, voici quelques décennies. Qui plantera le drapeau de l’explication définitive sur le territoire du cerveau? En réalité, plus on accumule de données scientifiques, plus celles-ci paraissent inexplicables.[2] Je me suis moi-même penché sur ces recherches, animé par l’idée que l’Esprit et les données empiriques sont indissociables.[3] J’avais en tête l’exhortation adressée par Ignace aux jésuites et à tous ceux qui sont proches de la spiritualité ignatienne: «Chercher et trouver Dieu en toutes choses».

jeudi, 12 novembre 2015 08:53

L'Esprit de Dieu. Puissance créatrice

Écrit par

La théologie contemporaine, un peu partout, est en pleine «redécouverte» de l’enseignement au sujet du Saint-Esprit. C’est l’un des bienfaits du mouvement oecuménique et du développement de la théologie chrétienne des religions.

L’enseignement théologique du Saint-Esprit est traversé par un immense effort de «ressourcement». Cela ne devrait pas nous surprendre, au moment où les vagues charismatique et pentecôtiste continuent d’être importantes.

mardi, 01 septembre 2015 12:29

Ecologie et théologie chrétienne

Écrit par

Le Père François Euvé, directeur de la revue française jésuite Etudes et enseignant au Centre Sèvres, à Paris, était l’un des participants des Assises chrétiennes de l’écologie, organisées à Saint-Etienne du 28 au 30 août. Il y a animé un atelier intitulé «Écologie et théologie chrétienne», articulé autour des questions que pose à la théologie la crise écologique actuelle et des ressources dont dispose la tradition chrétienne pour y répondre. Il explique au micro de Radio Vatican les relations entre ces deux thèmes.

L’occasion aussi de relire son article publié dans choisir autour des relations entre création et évolution. François Euvé y analyse la question du statut de l’humain que met en question la théorie de l’évolution de Darwin et propose une réflexion sur la vision de Dieu qui en résulte.

« Dieu est un secret qui ne s’entend que dans le silence du moi ». Ces mots de Maurice Zundel contiennent l’essentiel de la pensée de ce “génie mystique”, ainsi que l’appelait Paul VI : ils sont l’expression aboutie de la théologie et de l’anthropologie de ce prêtre souvent incompris.

Page 1 sur 4