banner religion 2016

Jean Civelli

lundi, 16 mai 2022 17:00

Mettre fin à la classe sacerdotale

Cathédrale Notre-Dame de Chartres. Sculptures du portail Nord. Moïse, Aaron et Samuel ou le roi David © Philippe Lissac / GodongUn domaine central de la vie de l’Église est celui de la place et du rôle du prêtre ordonné dans la communauté. À travers son insistance à dénoncer le cléricalisme, c’est à une écoute renouvelée de l’Écriture que le pape François invite l’Église pour que des changements indispensables puissent s’accomplir dans sa gouvernance. Mais pour que cette prise de conscience porte son fruit, il faut débusquer le noyau du cléricalisme, en particulier son enracinement dans la distinction entre les mondes sacré et profane.

L’abbé Jean Civelli a été pendant 16 ans délégué épiscopal pour la vie religieuse, visitant les communautés religieuses à travers la Suisse romande et prêchant nombre de retraites en Suisse et en France. Il est l’auteur notamment de Dieu n’aime pas les sacrifices: le cléricalisme et le sacré (Parole et Silence 2021).

samedi, 06 octobre 2007 02:00

La messe et le sacré

L'autorisation d'une utilisation plus large de la messe tridentine délivrée cet été par le pape a été défendue par certains comme une marque du « retour du sacré ». Mais qu'est-ce que le sacré ? Immense débat. Jean Civelli nous ramène à la Bible où les conceptions de l'Ancien et du Nouveau Testaments diffèrent fondamentalement. Avec Jésus, le sens du sacré s'est trouvé bouleversé : c'est la présence du Père amour qui rend sacré. Et non pas un rite en soi.
mercredi, 06 décembre 2000 01:00

Quel ministère demain ?

Le sujet devient de plus en plus brûlant, dans l'Eglise catholique, malgré les déclarations, qui se veulent rassurantes, sur la remontée du nombre des séminaristes et des ordinations. Pourtant des statistiques précises existent, elles sont connues et pour le moins alarmantes.1 Je ne m'y attarderai pas, sinon pour dire que l'obstination farouche avec laquelle les responsables de l'Eglise refusent de poser le problème de l'identité et du statut du ministère presbytéral autrement que selon le modèle déterminé au Concile de Trente conduit tout simplement à une situation catastrophique pour la vie des communautés. Il y a véritablement urgence à reposer la question. Une étude de Peter Schmidt, parue dans l'ouvrage collectif publié sous la direction de Jan Kerkhofs, sous le titre «Des prêtres pour demain»2 (voir encadré), m'a inspiré les quelques réflexions de cet article.

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Solitude

Le débat au sujet de la féminité ou de la bisexualité de Dieu est vif. L’enjeu est double: comment parle-t-on de Dieu, et quelle est la place des femmes dans l’Église? Le point de vue de l'éthicien Denis Müller.