bandeau actu2

Editoriaux

jeudi, 31 mars 2022 08:00

Au-delà des apparences

Écrit par

invisible © NeagoneFo/ShutterstockDès les premiers jours de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe, les appels à la prière se sont multipliés. Sidérés, fracassés par notre impuissance, nous avons été nombreux à nous tourner vers Dieu, l’invoquant pour le rétablissement de la paix, pour la conversion des agresseurs, pour la protection et la consolation des civils et militaires plongés dans le chaos. Avec, pour les chrétiens, un motif supplémentaire, le début de la guerre correspondant, à peu de choses près, au temps du Carême (catholique et protestant d’abord, puis orthodoxe). Une période de purification et d’approfondissement de la foi, tendue vers l’espérance de la Résurrection, lors de laquelle le fossé entre le monde matériel et temporel, et celui de l’invisible spirituel se réduit.

mardi, 28 décembre 2021 09:51

Le nom, c’est la personne

Écrit par

Montage inspiré du peintre Magritte  © Tommaso Lizzul/Adobe StockIl est beaucoup question du nom dans ce numéro. Le sujet ne mérite-t-il pas un début de réflexion au mo­ment où les notions de paternité et de filiation sont modifiées et la personne détachée de son identité individuelle? Le nom tire de l’anonymat la personne qui le porte, pour la faire exister ou mourir au regard des autres et lui assigner une place dans la société et dans l’histoire. Privé de nom, un être n’existe plus, il devient invisible.
Ulysse le rusé avait bien compris que, pour échapper au cyclope, il lui fallait disparaître en se débarrassant de son nom (G. Morin). Les diaboliques organisateurs des camps d’extermination avaient retenu la leçon. En dépouillant leurs victimes de leur nom pour les réduire à des matricu­les, ils les assassinaient avant même de les enfermer dans les chambres à gaz.

mercredi, 29 septembre 2021 09:45

Sortir de soi, ça fait du bien!

Écrit par

© P. Deliss/GodongLe psalmiste l’a chanté, nos âmes ont soif d’absolu, nos cœurs soupirent après la complétude (cf. Ps 63). À cause de ce manque, nous souffrons, parfois de manière stérile, mais sans lui nous n’irions pas à la rencontre des autres et de l’Autre. Ce numéro présente deux voies pour remédier à cet état d’insatisfaction: la compassion et l’ivresse. Elles ont en commun qu’elles partent du désir de «sortir de soi». Quant à leurs retombées…

dimanche, 27 juin 2021 06:54

Lire ou écrire, une clé pour la liberté

Écrit par

Bibliothèque de la Fondation Jan Michalski  © Leo FabrizioLe confinement a été bénéfique pour l’activité littéraire. En dépit de la fermeture des librairies, la demande de livres a été particulièrement forte et les éditeurs croulent sous les manuscrits. La littérature a donc permis aux uns d’échapper à l’enfermement, et à d’autres de se donner l’impression d’exister dans le désert social de la pandémie. Si la vraie liberté se trouve là où le moi perd ses limites et ses contraintes, le confinement lui a offert un biotope favorable, et l’œuvre littéraire lui a ouvert le chemin d’un monde plus essentiel que celui dans lequel les mesures sanitaires le séquestraient. Lire pour sortir de l’enfermement, écrire pour repousser les barreaux d’une prison.

mardi, 23 mars 2021 08:58

Inédites itinérances

Écrit par

© pxhere/Creative Commons CC0Voilà un an que nous vivons avec la Covid-19. Parmi les conséquences les plus difficiles à vivre régulièrement mentionnées, figure la limitation des dé­placements. Si l’environnement s’en sort gagnant (moins de 40% d’émissions de CO2 liées au transport au premier semestre 2020 selon le Global Carbon Project), ce n’est pas le cas des Européens, chez qui les cas d’anxiété et de déprime augmentent de manière appuyée. Le frein aux voyages, évidemment, n’est qu’un des éléments déclencheurs du malaise.

lundi, 28 décembre 2020 10:13

Ni prison ni alibi, le passé

Écrit par

Isabelle Cassani et Mireille Rigotti, Mémoire diffractée. Exposition hors murs Nature et Industrie de la galerie d’art l’Essor,au Sentier (vallée de Joux), du 1er juillet au 25 octobre 2020. © Marie-Thérèse Bouchardy  «Profond est le puits du passé. Ne devrait-on pas dire qu’il est insondable? […] C’est lui qui communique à nos propos leur feu et leur intensité et confère à toutes les questions qui s’y rapportent, leur caractère d’instance.» (Thomas Mann) Faire mémoire, c’est y puiser quelques morceaux d’histoire réputés à l’origine, capables de cautionner le présent en lui offrant la lointaine assise qui se confond avec l’existence. Naissance d’un mythe fondateur, socle sur lequel se construit une identité personnelle, familiale, culturelle, nationale ou religieuse.

lundi, 12 octobre 2020 09:44

Un vaccin contre l’indifférence

Écrit par

Michel Favre-Trosson, St-Colomban-des-Villards Savoie © Marie-Thérèse BouchardyÀ n’en pas douter, l’irruption de la Covid-19 sera consignée comme un moment marquant de l’Histoire. Non pas tant sur le plan sanitaire, comme énième super épidémie sévissant dans le monde, mais en tant que révélateur des dysfonctionnements et forces de nos systèmes et, peut-être, comme moteur de changements marquants.

lundi, 29 juin 2020 08:31

Le bonheur à l’école du virus

Écrit par

Sao Beach, VietnamLe bonheur ne s’achète pas. Le savetier de la fable en a fait l’amère expérience. Dégrisé, il a rendu au financier son argent et ses soucis. Le bonhomme La Fontaine ne nous a rien appris, mais on ignore peut-être que le bonheur s’enseigne à l’université. En Amérique évidemment! Dans la très prestigieuse Université de Yale, depuis janvier 2018, vous pouvez apprendre comment vivre heureux. Le succès du cours est à la mesure des espoirs éveillés. Le nombre croissant des inscriptions n’a pas son égal dans toute l’histoire de l’Université, vieille pourtant de 300 ans. Au programme, l’inévitable panoplie des recettes psychosomatiques, pour aboutir, finalement, au critère décisif d’une vie heureuse: le lien social ou l’ouverture au prochain.

Page 1 sur 11

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL