art2

Théâtre

mercredi, 08 novembre 2017 09:19

Sweet Justice. La médiation en spectacle

Écrit par

Sweet justiceLe métier de médiateur ou médiatrice a le vent en poupe depuis une quinzaine d’années. Il consiste à aider des parties opposées (personnes, entreprises, associations, etc.) à trouver une solution à l’amiable à leur conflit.
En Suisse, l’Association Sweet Justice s’est fixé comme objectif de promouvoir ce mode de résolution des litiges, aux niveaux cantonal, fédéral et international, notamment par le biais de pièces de théâtre. Elle met en scène ici un cas de divorce litigieux soumis à la co-médiation. Acteurs, vrais médiateurs de conflits, juge et avocat se donnent la réplique dans:

Sweet Justice.
La co-médiation de conflits se donne en spectacle.
Le 24 novembre 2017
à l’Opéra de Lausanne

mardi, 26 septembre 2017 18:32

U comme urbain et unique!

Écrit par

ZupDanse webIls sont fous ces Genevois! Enfermer une partie du skatepark de Plainpalais pour proposer sous une halle de bois un spectacle mélangeant différents sports urbains et de la danse… l’atterrissage aurait pu finir en dérapage incontrôlé. Il n’en est rien. La Compagnie urbaine propose jusqu’au 11 octobre -à moins qu’il y ait prolongation vu le succès- un show spectaculaire, sans véritable histoire mais puissant en performance artistique. À commencer par les prestations des fous du volant -celui des BMX en l’occurrence- et des virtuoses à roulettes qui se jouent de l’apesanteur. On craignait qu’ils ne soient les alibis d’une mise en scène axée principalement autour de la danse. C’était sans compter sur la fascination du chorégraphe belgo-genevois Nicolas Musin pour la culture urbaine. Et les autres surprises sont aussi bonnes que nombreuses.

ZUP - Spectacle urbain de Nicolas Musin
Théâtre Éphémère du Skatepark de Plainpalais
jusqu’au 11 octobre 2017
www.lacompagnieurbaine.com

Bobjesus1 2017©Edouard Curchod«On ne soulignera jamais assez l’importance de la chaussure dans notre métier», sages paroles d’Homère Jésus, père de Bob. Mais ne vous y trompez pas. Ce n’est pas chez un cordonnier que nous convient Christian Gregori et Georges Guerreiro, mais bien dans une entreprise de pompes funèbres: la Jésus’ Sky Company, gérée avec panache par notre hôte, Bob Jésus, croque-mort de père en fils.

Bob Jésus
de Didier Gesquière
Mise en scène par Christian Gregori et Georges Guerreiro
Avec Christian Gregori
Théâtre du Pommier de Neuchâtel
28 septembre à 20h et 29 septembre à 20h30
Reprise d’une pièce crée au Théâtre Montreux Riviera
www.ccn-pommier.ch

samedi, 04 mars 2017 18:32

Dans le blanc des dents

Écrit par

20170118 POCHE dansleblancdesdents SAMUEL RUBIO 12 HRPhoto : Samuel RubioPeu après l’arrivée sur scène de Jane, la mère, en jupe et chemisier classiques et talons hauts, toute occupée à dresser la table familiale en sautillant de plaisir, dans une salle à manger au papier peint surchargé de motifs très british, James, le pater familial, apparaît à la fenêtre. Il affiche un large sourire pepsodent, que Jane lui rend, brandissant gaiement, en cadence sur une musique rythmée, un large couteau à viande... Le ton est donné.

Dans le blanc des dents
texte : Nick Gill
mise en scène : collectif Sur un malentendu
au théâtre Poche, Genève, jusqu’au 19 mars 2017

lundi, 16 janvier 2017 09:00

J'appelle mes frères

Écrit par

8305102.imageUne voiture a explosé. Hier soir. C’est sûrement un attentat. Amor apprend la nouvelle. Lentement. Son ami Shavi a tenté en vain de l’appeler et lui a laissé plusieurs messages. Mais il dansait. Il était bourré. C’est le matin. Sa cousine Ahlem aussi l’a appris. De là-bas. Il faut qu’il aille acheter une nouvelle mèche pour la perceuse.

J'appelle mes frères, de Jonas Hassen Khemiri, est à voir au théâtre le Poche à Genève, dans une mise en scène de Michèle Pralong. Traduction : Marianne Ségol-Samoy.

mardi, 29 novembre 2016 14:50

Drames, grands et petits

Écrit par

La Mouette, d’Anton Tchekhov

production Théâtre Vidy-Lausanne
Théâtre de l’Odéon, Paris, du 20 mai au 25 juin.
Tournée en préparation

Caligula, d’Albert Camus
mise en scène Jean-Gabriel Chobaz
Théâtre de Valère, Sion, le 12 avril
Théâtre de l’Alchimic, Carouge, du 25 mai au 4 juin

La Corneille, de Lise Vaillancourt
par la Compagnie Marin
Théâtre du Crochetan Monthey, du 15 au 17 avril,
Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains, le 21 avril

mardi, 15 novembre 2016 08:58

Lampedusa Snow

Écrit par

Lampedusa snowIl y quelques années, une centaine de réfugiés clandestins arrivés d’Afrique sur l’île de Lampedusa, la pointe sud de l’Italie, ont été parqués à 1800 mètres d’altitude, dans les Alpes Orobiques. Pendant six mois, ils ont attendu que leur demande d’asile fasse son chemin dans les méandres de la bureaucratie. C’est en s’inspirant de ce fait divers que Linda Prosa, auteure sicilienne, a écrit en 2012 Lampedusa Snow, seconde partie de son Triptyque du naufrage. Trois textes qui racontent trois tentatives de migrants pour rejoindre l’Europe. Dans Lampedusa Beach, l’embarcation de Shauba coule à pic dans la mer, alors que dans Lampedusa Way, Mahama et Saïd arrivent sur l’île et tentent de retrouver leurs proches. Dans Lampedusa Snow, c’est Mohamed (interprété par Aymeric Trionfo) qui, lassé d’attendre dans le froid et poussé par un vieil alpiniste, va choisir de gravir la montagne dans l’espoir de trouver mieux, ailleurs, de l’autre côté. Dans cette ultime quête de liberté, il va nous faire revivre le cheminement qui l’a amené ici, seul dans cette tempête de neige.

À voir au Théâtre de La Grange de Dorigny, à Lausanne, du 1er au 3 décembre 2016

mercredi, 09 novembre 2016 16:01

Laverie Paradis

Écrit par

Sur scène, deux femmes, l’une en noir (Claude-Inga Barbey, auteur et comédienne), l’autre en tailleur rose bonbon, Bernadette (Doris Ittig). La femme en rose consulte une voyante: première d’une série de saynètes reliées entre elles par la situation géographique d’une laverie automatique, lieu de rencontres de hasard. La voyante a un accent serbe caricatural et un bagout qui ferait vendre Dieu au plus iconoclaste. On est dans la franche comédie et on rit beaucoup.

À voir à l’Espace Fusterie, vendredi 25 novembre, à 19h30

Laverie paradis

Page 1 sur 3