banner politique 2016
vendredi, 16 août 2019 09:48

Une responsabilité pour la vie

Écrit par

© Jellel Gasteli/Godong© Jellel Gasteli/Godong

Le dernier rapport sur la qualité des eaux souterraines en Suisse, présenté jeudi 15 août 2019 par les autorités fédérales, montre que 15 à 20% des stations de mesure présentent des niveaux de nitrates supérieurs aux valeurs-limites. Sur le Plateau, là où l’agriculture est la plus intensive, ce sont 40% des sites qui dépassent les normes en la matière. Le problème est similaire pour les pesticides: 20% des stations analysées présentent des taux supérieurs à la norme.
Le peuple aura prochainement l'occasion de se pencher sur cette question. Deux initiatives populaires fédérales demandent une législation plus sévère en la matière: pour «une eau potable propre» et pour «une Suisse libre de pesticides de synthèse». Le Conseil fédéral recommande leur rejet. Tandis que Franziska Herren, auteure de la première, a présenté ses arguments dans notre dossier consacré à l'eau de janvier 2019. Depuis 2016, cette professeure d’aérobic est engagée dans ce combat public, sans le soutien d’aucun parti politique.

lundi, 05 août 2019 15:36

N'oubliez pas les Yézidis!

Écrit par

Bahar a subit deux ans de captivité. Elle ne connaît pas le sort de la plupart des membres de sa famille. ©Sergi Camara/JRS

Cinq ans après que des militants de l’État islamique (EI) aient démarré un génocide (reconnu par l'ONU) contre la communauté yézidie à Sinjar, dans le nord de l'Irak, des centaines de milliers de Yézidis sont toujours déplacé et vivent dans des conditions difficiles. Ils ont en plus le sentiment d'avoir été oubliés.
Le Service jésuite des réfugiés (JRS) appelle la communauté internationale à garantir la sécurité du peuple Yézidi et à fournir un soutien pour la reconstruction de Sinjar.

lundi, 05 août 2019 10:00

Ainkawa ou la vie de chrétiens d’Irak

Écrit par

Ainkawa kurdistanirakien SiniStatue de Marie dans le quartier d'Ainkawa (Erbil) © Giacomo Sini

Il y a cinq ans, les communautés chrétiennes d'Irak étaient chassées de la plaine de Ninive, les milices de l'État Islamique (EI) forçant plus de 120'000 chrétiens à abandonner leurs terres, réduisant églises et maisons privées en poussière. Depuis la défaite du califat, plus de 46% des familles de cette région sont rentrées chez elles. Comment vivent-elles ce retour? Reportage à Ainkawa, le quartier chrétien de la ville d’Erbil (à 80 km de Mossoul), où les Églises sont protégées par des barres de métal et des soldats armés qui parlent arabe et araméen et portent l’uniforme des Peshmergas, les forces armées de la Région autonome du Kurdistan irakien. Mais dans cette banlieue d’Erbil, on trouve aussi de nombreux bars, boîtes de nuit et spectacles de danse du ventre.

Photos de Giacomo Sini.

mardi, 04 juin 2019 03:30

De la place des femmes au Soudan du Sud

Écrit par

GordonNyiel Gordon Kuol est professeur assistante à l’Université John Garang en Faculté de Sciences et Technologie de Bor, au Soudan du Sud. Mais c’est sur son travail en tant que présidente bénévole de la Fédération des femmes d’affaires que nous lui avons donné la parole. L’objectif de cette fédération fondée en 2013 est d’aider les femmes à obtenir un travail rémunérateur.
«Officiellement, les femmes devraient occuper 35% des postes, mais il n’en est rien. Seul 40% des Soudanaises du Sud sont alphabétisées», commente Nyiel Gordon Kuol. «Nous contactons les femmes qui sont instruites et nous poussons les entreprises à les embaucher, ou le gouvernement à leur donner des contrats d’importation sur le riz, les lentilles ou bien encore le sucre. Nous aidons en outre les femmes illettrées, en leur proposant un enseignement (dans tous les dialectes) des rudiments d’arithmétique nécessaires pour tenir une petite activité commerciale.»

vendredi, 24 mai 2019 10:33

Interview avec Denis Mukwege

Écrit par

MukwegeLe Dr Mukwege et le pape François. © Vatican NewsDenis Mukwege, gynécologue congolais et Prix Nobel de la paix 2018, a rencontré le pape François mercredi 22 mai 2019. Dans une interview à Radio Vatican, il évoque son travail, la violence et les viols sexuels, la justice réparatrice et la situation socio-politique dans son pays.

Denis Mukwege ne s’en cache pas, il partage des idéaux du pape sur la paix, la justice et l’écologie humaine. «La souffrance des victimes des actes de violences sexuelles ne peut laisser personne indifférent. C'est très dur à voir. Il nous arrive d'être envahi par l'émotion au regard de ce que ces femmes subissent. C'est toucher à ce que nous avons de plus cher, c'est toucher même à notre humanité. Je pense que c’est pour ça que je suis là, au Vatican.»

mercredi, 20 mars 2019 10:06

Des entreprises responsables

Écrit par

EntreprisesUn peu partout en Europe, des citoyens s’engagent dans des campagnes politiques visant à contraindre juridiquement les entreprises multinationales, qui ont leur siège dans leur pays, à respecter les droits humains et environnementaux chez eux et à l’étranger. (Voir plus bas l'article de Swann Bommier, pour Justice et Paix France.)

En Suisse, la campagne pour l'Initiative dite Pour des multinationales responsables, sur laquelle le peuple sera appelé à voter probablement en 2020, bat son plein. Elle est soutenue par plus de 90 organisations de défense des droits humains, de l’environnement ou de développement, du monde de l’économie, de syndicats et d’Églises. Parmi celles-ci, on trouve la Fondation jésuite international, l'organisation caritative des jésuites de Suisse, et les œuvres d’entraide suisse.

jeudi, 21 février 2019 16:00

Les dangers d’une société sans cash

Écrit par

paiement cashlessLDUn courant d’apparence irrésistible semble entraîner les sociétés modernes vers la disparition de l’argent liquide. Il s’agit de supprimer les billets de banque et la petite monnaie en métal (dite monnaie divisionnaire) qui gonflent les portefeuilles et alourdissent les poches. Ces moyens de paiement seraient avantageusement remplacés par les cartes de crédit, les cartes de paiement et les applications informatiques intégrées dans les téléphones portables. Que cache ce credo sécuritaire et pseudo libéral? Et peut-on éviter de questionner les enjeux moraux qui accompagnent cette évolution?

vendredi, 08 février 2019 11:11

L'eau, bientôt personne morale?

Écrit par

india 371 1920Le Gange, une personnalité morale? LDLes éléments naturels pourraient-ils bientôt être juridiquement considérés comme des personnes morales? Ce scénario n’est plus de la science-fiction. Dès les années 1980, une prise de conscience environnementale a supplanté la perspective productiviste typique d’après-guerre. Un pas supplémentaire a été franchi lorsque quelques pays ont accordé aux ressources naturelles la dimension de personne morale. Au rang des précurseurs à avoir envisagé les éléments comme des entités pouvant prétendre à une personnalité juridique figurent la Bolivie, la Nouvelle Zélande et l’Inde.

Page 1 sur 24