banner politique 2016

Vasco Pedrina, exprésident d’Unia, a déclaré à l’occasion des 10 ans du syndicat: «Faire tomber le tabou de la grève a été l’un de nos objectifs. (…) Trente ans de paix sociale avaient causé la fin du militantisme[1].» La graine des grèves a peut-être bien réussi à prendre ; Swissmetal (Reconvilier, 2006), CFF Cargo (Bellinzone, 2010), Novartis (Nyon, 2011), Merck Serono (Genève, 2012), Hôpital de La Providence (Neuchâtel, 2012-2013), Transports publics genevois (2014)... Avec cette question: la paix du travail est-elle en danger?

Le conflit ukrainien est souvent présenté de manière simpliste par les médias : les méchants séparatistes pro-russes, contre les bons démocrates ukrainiens. Pour mieux saisir les enjeux de la crise et ses possibles évolutions, un examen des facteurs d’influence géographiques, historiques, identitaires, démographiques, économiques et stratégiques est proposé.

Les récits tragiques des « voyageurs de la mort », ces migrants clandestins qui arrivent en Europe en traversant la Méditerranée, suscitent chez les Européens des sentiments contradictoires : tristesse, culpabilité, impuissance, révolte… Avec parfois ce cri : « Pourquoi ne restent-ils pas chez eux ? » En solidarité avec les migrants et à l'occasion de la Journée internationale des réfugiés du 20 juin 2015, choisir a publié dans son édition de juin les témoignages de certains d'entre eux débarqués en Italie.

Des récentes élections législatives en Tunisie, les médias ont surtout retenu le succès du parti antiislamiste Nidaa Tounes. Parmi les objectifs annoncés de celui-ci, la sauvegarde des droits de la femme. Pourtant, près de quatre ans après la chute de Ben Ali, l’intégration des femmes dans le jeu politique et l’égalité de traitement dans le monde du travail laissent toujours à désirer. Témoignages.

Depuis 1967, 22 000 Druzes vivent sur le plateau du Golan sous occupation israélienne. Si nombre d’entre eux sont restés fidèles au gouvernement syrien, la guerre civile qui déchire leur pays change leurs perspectives. C’est le moment qu’a choisi Israël pour déclarer vouloir investir massivement dans le développement des quatre villes du nordouest du Golan.

Depuis le plateau du Golan, près du passage de Quneitra, les curieux s’embusquent armés de jumelles pour tenter de comprendre le déroulement des combats en Syrie, de l’autre côté de la frontière.

Le virus d’Ebola a été découvert en République démocratique du Congo en 1976, à plus de 4000 kilomètres de sa récente apparition en Guinée, ce qui montre que le danger de sa propagation est sérieux. La lutte contre son extension est difficile, car elle ne peut faire l’économie de combats contre la pauvreté des infrastructures, contre l’ignorance et la superstition, et contre l’attitude d’une industrie pharmaceutique peu disposée à investir pour de faibles profits.[1]

Le 8 août dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l’état d’urgence international face à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. C’est la troisième fois depuis 2007 que cette institution a recours à une déclaration de ce genre. Elle l’a fait une première fois à propos de la fièvre porcine, en 2009, puis en mai 2014 face à la propagation de la poliomyélite.

mardi, 21 avril 2015 09:40

Ecopop. Agir global, penser local ?

Écrit par

Nous connaissions le «Penser et agir global» de Klaus Schwab, fondateur du Forum de Davos, le «Penser global, agir local» de René Dubos, utilisée lors du premier Sommet sur l’environnement (1972). Les promoteurs d’«Ecopop», initiative sur laquelle les Suisses se prononceront le 30 novembre, privilégient pour leur part un nouvel assemblage pour lutter contre la surpopulation. Mais cet antidote ne serait-il pas contaminé?

L’initiative populaire fédérale Halte à la surpopulation. Oui à la préservation durable des ressources naturelles (dite Ecopop)[1] a réussi à réunir contre elle tant de tendances politiques[2] habituellement divergentes qu’elle bénéficie désormais, par ricochet, d’un certain intérêt bienveillant.

vendredi, 06 mars 2015 01:00

Une Ecosse indépendante ?

Écrit par

Le 18 septembre prochain, les électeurs écossais décideront si l’Ecosse doit quitter le Royaume-Uni et devenir indépendante. L’Eglise catholique peut-elle contribuer au débat sur cette question nationale de nature existentielle ?

Page 7 sur 24