bandeau actu2
mercredi, 29 juin 2022 10:00

Le doute refuge de la liberté

Écrit par

p4 separation changementDes institutions les plus immobiles, qui ont traversé les siècles presque sans broncher, jusqu’au genre de la créature sortie «toute achevée» des mains du Créateur, tout change. Si les Anciens avaient raison en prétendant que le changement est un plaisir (1), le monde contemporain devrait nager dans le bonheur ! Ce qui n’est apparemment pas le cas. Parce que le changement déstabilise jusqu’à l’angoisse. Qui perd ses repères se découvre exposé à tous vents au risque de flotter dans l’inconsistance. D’où la montée des intégrismes et des totalitarismes qui s’emploient à séquestrer la vérité.

Toute remise en question bannie, le retour des certitudes et des affirmations sans nuance constitue le socle solide sur lequel s’édifie leur conception du monde. Au prix de la liberté! Pour ne pas céder au chant des sirènes, mieux vaut s’enfermer dans la pensée unique, tel Ulysse ficelé au mât de sa barque. Restent la consommation et les jeux du cirque pour faire diversion et aider le peu­ple à oublier la liberté perdue. (2)

Qu'elle soit politique, sociale ou religieuse, sous ses airs arrogants et présomptueux, la rigidité est l’aveu d’une faiblesse. En figeant l’élan de la vie, la peur fait le lit des dictatures en tous genres. Serviles et craintives, les mas­ses populaires n’ont plus que le choix d’obéir à l’aveugle, d’adopter l’idéo­lo­gie officielle, d’applaudir les bûchers de l’Inquisition et de justifier la «solution finale».

Face à l’enfermement des inté­grismes et à l’anarchie des changements à la mode, le doute reste l’ultime refuge de la liberté, la porte ouverte de la prison, l’échappée au-delà de la pensée unique. Vaccin contre le fanatisme, il introduit le croyant dans l’espace plus vaste et libre où il rejoint le Dieu des surpri­ses. Le chrétien ne craint pas le doute. Le pape François l’a rappelé récemment encore en épinglant certains milieux qui tentent de faire «passer la foi par un alambic pour la transformer en une idéologie». Et ailleurs: «Si quelqu’un dit qu’il a rencontré Dieu avec une totale certitude et qu’il n’y a aucune marge d’incertitude, c’est que quelque chose ne va pas.» (3)

Progrès ou mode, le changement déconcerte et les intégrismes rassurent. Parce qu’il en va de la liberté et de la dignité humaine, cette agitation mérite réflexion et discernement. Ce numéro de choisir vous propose quelques éléments de réflexion. 

Le sommaire de l'édition de juillet-septembre 2022, n°704, est à découvrir ici. À commander auprès de

1.  Delectat varietas.
2. Cf. Fiodor Dostoïevski, La légende du Grand Inquisiteur, in Les frères Karamazov, 1880.
3.  Pape François, L’Église que j’espère, Flammarion/Études 2013, avec la collaboration de choisir, p. 107.

Lu 217 fois
Plus dans cette catégorie : « Au-delà des apparences

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL