bandeau art philo
mardi, 09 février 2021 09:09

Le corset catholique

Écrit par

Le réalisateur lucernois Jörg Huwyler © DRMontré en première mondiale au dernier Festival de Soleure, le documentaire Le corset catholique ou le laborieux chemin vers le droit de vote des femmes raconte l’émancipation des femmes dans le milieu catholique-conservateur de Suisse centrale des années 1970. Jörg Huwyler, qui signe avec Beat Bieri ce long-métrage documentaire, revient sur les premières réactions suite à sa diffusion et sur le rôle joué par la religion dans la résistance à l’émancipation des femmes.

lundi, 08 février 2021 14:40

La fuite en Suisse

Écrit par

Fivaz«La commission Bergier, mise en place officiellement pour faire la lumière sur le comportement de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, n’avait pas jugé utile d’établir à la fin du XXe siècle combien de Juifs avaient été refoulés et combien de ceux qui avaient été refoulés avaient péri à la suite de ce refoulement. Cette lacune était une faute», écrit Serge Klarsfeld dans sa préface. Le livre de l'historienne genevoise Ruth Fivaz «met fin aux polémiques sur le nombre de refoulés, qui ne dépasse certainement pas le nombre de 3000, dont moins d’un tiers ont péri à la suite des refoulements dont ils ont été victimes et que la Suisse aurait pu accueillir», dit encore le préfacier.

Ruth Fivaz-Silbermann, La fuite en Suisse. Les Juifs à la frontière franco-suisse durant les années de «La solution finale», Paris, Calmann Lévy/Mémorial de la Shoah 2020, 1448 p.

jeudi, 04 février 2021 16:10

Cinéma mon amour

Écrit par

"Godzilla vs. Kong" sur écran de TV © JorgeEduardo/Adobe StockVoir un film chez soi, Covid oblige, même sur le grand écran d’un home-cinéma, n’a rien à voir avec le fait de sortir, de retrouver sa salle de cinéma, de faire la queue, prendre son billet, assister à la projection en compagnie d’un public à chaque fois différent dont les réactions apportent convivialité et partage bienvenus. Devant les cinémas fermés, il reste la mémoire pour revivre nostalgiquement quelques-uns de ces moments magiques passés dans les salles obscures.

Ma première projection a eu lieu en Valais. Dans ce canton catholique empreint de Contre-Réforme et dont les autorités ne négligeaient pas le pouvoir temporel de l’Église et sa capacité de censure -nous sommes en 1952-, le cinéma était souvent vu comme une opération du Diable.

mardi, 12 janvier 2021 10:30

…du Déni béni au labo du Beau

Écrit par

LivreSantschi2020Poésie engagée, poésie philosophique et spirituelle, poésie politique… Pierre Santschi, ex-député au Grand Conseil vaudois -vert devenu hors parti-, a pris la difficile voie d’exprimer ce qu’il pense et ce qu’il croit en stances classiques, en alexandrins et autres métriques. Dans ces poèmes et pamphlets, il ne mâche pas ses mots pour fustiger les «élites» suisses, les partis, la corruption, etc. Il nous parle de justice, de «blablacratie», de chômage, de climat, de culture, d’économie, des limites de la croissance, de populisme, des pouvoirs… mais aussi de bonheur, d’enthousiasme, d’essentiel, de beauté, de création et d’univers… pour «rendre grâces à la Source de Vie».

mardi, 12 janvier 2021 10:10

Derrière "Nickel Boys"

Écrit par

WhiteheadDans la deuxième partie du XXe siècle, soit il y a à peine quelques années, les sévices infligés en Occident aux mineurs placés dans des maisons de correction ou des centres d’accueil étaient encore courants. La révélation scandaleuse du jour -9000 enfants morts en Irlande entre 1922 et 1998 dans les maisons pour mères célibataires tenues à l’époque par des religieuses catholiques- fait froid dans le dos. Ce roman de Colson Whitehead aussi, car il s’inspire de l’histoire vraie d’un pensionnat disciplinaire pour mineurs de Floride, la Dozier School for Boys.

lundi, 28 décembre 2020 10:18

Photos sensibles, une nature fantasmée

Écrit par

Expo Megeve Arbres au bord de eau XIII

À l’heure où beaucoup sont au chevet d’une planète à la dérive, les artistes se tournent de nouveau vers le paysage. C’est ce dernier que célèbre l’exposition Sound of silence - Laissons parler les éléments…, en France voisine, au travers d’une véritable rêverie dédiée à la beauté du monde. Iris Hutegger, Jan Gulfoss et Gilles Lorin en subliment la réalité à la faveur d’un sortilège de techniques à la lisière de la peinture, du dessin et de la photographie.

À voir jusqu'au 30 janvier, du mardi au dimanche, ou sur rendez-vous à la Galerie Daltra de Megève.

lundi, 28 décembre 2020 09:47

Accoucher de sa vie

Écrit par

la race des orphelinsLe deuxième roman d’Oscar Lalo rend hommage à toute une génération d’oubliés de la Seconde Guerre: les enfants des Lebensborn. Par une écriture poétique et philosophique, l’auteur emmène le lecteur au cœur des «usines à bébés» de l’Allemagne nazie. On entre dans l’intimité de ces orphelins particuliers par le journal d'une septuagénaire à la recherche de ses origines: «Je devais être la gloire de l'humanité. J'en suis la lie.»

Oscar Lalo
La race des orphelins
Belfond, Collection Pointillés, Paris 2020, 279 p.

lundi, 28 décembre 2020 09:20

Ève ou la sobriété heureuse

Écrit par

Ève ou la sobriété heureuseLorsque je vis apparaître, dans un jardin installé dans le creux d’un vallon de Corse, Ève tenant dans sa main gauche une petite cruche et dans sa main droite un ordinateur portable, j’ai tout de suite pensé à une scène biblique ou à une peinture flamande du XVIIe siècle. Elle était habillée très simplement, un peu à la façon d’une paysanne. Son sourire irradiait d’une joie simple et profonde. Elle s’est présentée: «Je m’appelle Ève».

Page 10 sur 95

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.