bandeau art philo
mercredi, 17 novembre 2021 11:49

Vers une nouvelle alliance

Écrit par

HussyCharles Hussy, ancien professeur de géographie à l’Université de Genève, expose dans un ouvrage en deux parties une «thèse audacieuse: bientôt l’humanité trouvera le chemin d’un nouvel élan et d’une refondation, une nouvelle alliance». L’auteur met en lien les constats alarmants sur l’état de la planète et une réflexion sur le futur, dans l’optique de l’espérance chrétienne.

Le premier volume, intitulé L’ancienne alliance, conclut à une modernité dans l’impasse, même si le sous-titre porte un point d’interrogation. Ce premier volet regroupe des captivants exposés sur l’histoire de la géographie que l’auteur a enseignée à l’université, sur les atteintes à la Terre, Gaïa, magnifique mais aussi maltraitée par une modernité débridée, et surtout sur les défis sociaux -la pauvreté résiste au développement humain-, sur l’action publique insuffisante, sur les limites de la voie techno-humaniste. Il s’achève en dessinant une vision chrétienne de l’après-effondrement.

Un nouvel humanisme chrétien

Le second volume, que nous recensons plus particulièrement ici, se propose de «nourrir une espérance pour l’après-effondrement». Selon Hussy, l’humanité sortira de l’impasse dans laquelle elle s’est engagée non pas grâce à la seule technique (qui nous conduirait, selon l’auteur Y.N. Harari, à devenir des dieux), mais en suivant un chemin qui alliera la connaissance scientifique, sans cesse en progrès, l’intelligence, qui anticipe les pratiques, et la sagesse. Il faudra découvrir un humanisme nouveau et enseigner maintenant une foi chrétienne crédible. Cela nécessite un renouvellement profond du langage chrétien.

S’appuyant sur des auteurs renommés comme Pierre Teilhard de Chardin, Jürgen Moltmann, Joseph Moingt, le pape François et son l’encyclique Laudato si’, et d’autres encore, Hussy résume les idées forces qui soutiennent l’humanisme chrétien nouveau qu’il veut promouvoir.

Une forme de millénarisme

Sa pensée m’apparaît comme une forme de millénarisme. Ce dernier étant, dans la tradition chrétienne, la croyance selon laquelle le Christ reviendra sur Terre pour y régner glorieusement pendant mille ans avec les justes ressuscités. À ce millénaire doivent succéder la résurrection des morts et le jugement universel, puis la fin de ce monde et l’établissement du règne de Dieu.

Hussy en reprend quelques éléments et en modifie d’autres. Le retour du Christ et la résurrection coïncident avec la nouvelle alliance scellée avec l’humanité parvenue à sa maturité grâce à la science, l’intelligence et la sagesse. Ensemble elles sauvent de l’impasse l’humanité. La résurrection concerne tous et toutes, soit aujourd’hui environ 106,4 milliards d’individus, nés depuis l’apparition des humains il y a 200’000 ans. Tous vont être transformés, suivant un principe dont la connaissance appartient à Dieu, «seul à même de rappeler à la vie ses enfants dispersés».

Malgré quelques critiques qu’on peut lui adresser -notamment le trop plein de citations, des boursouflures et des développements qui nuisent à la clarté du propos-, Hussy «apparaît comme un visionnaire non fataliste» recherchant sans cesse à concilier les ressources scientifiques et celles spirituelles du christianisme.

Avec l’auteur d’une belle postface, le géographe roumain Cornelius Iatsu, on espère qu’il sera lu et que «l’humanité trouvera le chemin d’un nouvel élan, une nouvelle alliance».

Charles-Henry Hussy
L'ancienne alliance. Une modernité dans l'impasse?
préface de Philippe Roch
Paris, L’Harmattan 2021, 272 p.

Une nouvelle alliance. Nourrir une espérance pour l’après-effondrement
Paris, L’Harmattan 2021, 256 p.

Lu 169 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.