bandeau art philo
jeudi, 04 janvier 2018 14:10

Satan accuse

Écrit par

DiazLivreJosé Luis Sicre Diaz
Satan accuse
Le procès des évangélistes
Fidélité 2017, 337 p.

L’auteur, jésuite, professeur émérite de la Faculté de théologie de Grenade et de l’Institut biblique de Rome, est interpelé par un vieil ami: «Les gens ne comprennent pas les Évangiles (...) Ou bien ils les interprètent au pied de la lettre, en tirant des conclusions funestes, ou bien ils les écartent comme quelque chose qui n’a pas de valeur historique.» Il lui propose de publier un livre concernant les passages discutables, comme il le fait sur son blog à propos des lectures du dimanche...

jeudi, 04 janvier 2018 13:21

Besoins spirituels

Écrit par

JacqueminLivreSous la direction de Dominique Jacquemin
Besoins spirituels
Soins, désir, responsabilités
Lumen vitae, coll. Soins & spiritualités, Namur 2016,  80 pages

Ce petit ouvrage propose une réflexion en quatre temps sur les besoins spirituels des patients en milieu hospitalier.
L’enjeu du récit est une distinction importante à faire entre les besoins, be-soins qui font partie intégrante des soins à amener aux patients et la vie spirituelle qui est désir. Le spirituel est-il vraiment de l’ordre du besoin? Il semble que oui, mais ce besoin n’est-il pas habité par un désir spirituel, un désir de sens, de transcendance et de sacré?

jeudi, 04 janvier 2018 11:57

Un Dieu insoumis

Écrit par

PiconlLivreRaphaël Picon
Un Dieu insoumis
Préface de Laurent Gagnebin et Pierre-Olivier Léchot
Genève, Labor et Fides 2017, 140 p.

«…Un Dieu qui est une puissance de transformation créatrice, une force de renouvellement, un élan vital […] Un Dieu qui change, qui se laisse transformer, affecter, influencer par tout ce qui arrive au monde […] mais c’est aussi un Dieu immuable, qui porte la mémoire du monde et de toute l’humanité. Dieu est tout à la fois, le tremplin et le saut, le mouvement et l’arrêt, la transformation et la stabilité. C’est à ce titre que nous le croyons insoumis! Dieu est insoumis à tout ce qui le fixe et le fige, à tout ce qui prétend se l’aliéner et se l’approprier. Dieu est insoumis à tout ce qui, inexorablement, en fait une force de soumission et d’obscurité, de fanatisme et d’exclusion.» «Dieu est un mot bien trop dangereux pour ne pas l’évangéliser.» «Jésus ne nous invite pas à croire que Dieu existe, mais à croire que, pour Dieu, nous existons». «Dieu, ce poète!»

jeudi, 04 janvier 2018 11:47

Une incroyable vie d’instit

Écrit par

StHilaireLivreFlorence Saint Hilaire
Mon incroyable vie d’instit
Paris, Balland 2017, 176 p.

Une jeune fille, née dans un milieu bourgeois fait des études de chimie et devient responsable d’achats dans l’univers de la beauté, un travail qu’elle aime beaucoup. Elle se marie. Son mari fait une carrière militaire et elle va le suivre de déplacements en déplacements, en France et en départements d’outre-mer.
Mère de trois enfants, avec lesquels elle se trouve très souvent seule car son mari est muté parfois pour de longs mois, dans des pays en guerre, elle devient institutrice, d’abord de classes enfantines, puis suivant des circonstances imprévues, elle va s’occuper de classes d’enfants-adolescents perturbés par des violences dans l’enfance ou par des abandons.

jeudi, 04 janvier 2018 11:35

Vivre la miséricorde

Écrit par

PetitclercLivreJean-Marie Petitclerc
Avec les jeunes, vivre la miséricorde
et marcher sur le chemin d'Emmaüs

Paris, Médiaspaul 2016, 128 p.

Lumineux vade-mecum pour tout éducateur ! Il évoque les lignes générales: il répertorie avec intérêt les comportements des jeunes et des adultes, lors de rencontres entre eux. Éducateur de rue, responsable d'une maison de jeunes, conseiller... Jean-Marie Petitclerc est une personne de référence. Et ce petit livre fourmille de situations concrètes. Écoute, confiance, accompagner.... le tout inspiré avec bonheur de l'attitude de Jésus avec les disciples d'Emmaüs.

jeudi, 04 janvier 2018 10:40

La vie cachée

Écrit par

Piero de la Francesca, Vierge de la miséricordeP. della Francesca, Vierge de la miséricordeTertullien, ce Père de l’Église carthaginoise, disait que ce que le serpent a dit à Eve, Eve aurait dû le garder dans le fond de son cœur et le taire à son époux, comme Marie a gardé dans le fond de son cœur le secret que l’archange Gabriel lui avait confié. Un homme qui se tait est comme un dieu. Il n’a même plus besoin de se cacher. La chasteté est le silence de la chair. Ce n’est même pas un refus. La femme chaste ne se refuse pas. Elle est ailleurs. Elle s’est donnée à autre chose. Elle est consacrée. Elle est à part. Elle sert à d’autres fins.

mercredi, 03 janvier 2018 09:40

Luminescences

Écrit par

LuminescencesVoilà un très bel ouvrage, en format livre d’art: 52 œuvres du lithographe vaudois Jacques Perrenoud sont poétiquement relues par le pasteur Pierre Boismorand, de la paroisse du Coude du Rhône Martigny-Saxon de l’Église réformée évangélique du Valais. Ou alors, serait-ce l’inverse? les illustrations accompagnant les poèmes du théologien pour en prolonger l’effet méditatif? Les deux, sans nul doute.
Ce livre est le fruit d’une belle collaboration entre le dessinateur, décédé en 2013, et le pasteur, chacun des artistes éclairant le travail de l’autre dans son propre langage. La journaliste Laurence Villoz, de Protestinfo, a rencontré Pierre Boismorand. Interview.

mardi, 02 janvier 2018 17:45

Un purgatoire protestant?

Écrit par

HuberMarie Huber
Un purgatoire protestant?
Essai sur l’état des âmes séparées du corps
Genève, Labor et Fides 2016, 318 p.

Les éditeurs ont choisi leur collection Histoire pour y publier un ouvrage qui nécessitait une longue introduction, qu’a assurée Yves Krumenacker. Il s’agit en effet d’un livre paru en 1731, sans nom d’auteur, mais attribuable une théologienne genevoise peu connue: Marie Huber. Son ouvrage est composé de quatorze lettres, distribuées en deux parties et assorties par moments d’objections et de réponses aux objections, comme il était d’usage à l’époque. Il y est essentiellement question du sort des âmes, du Paradis et de l’Enfer, du bonheur sans fin et des peines éternelles, soit beaucoup de ce que la Réforme calviniste a hérité de saint Augustin.

Page 9 sur 64