bandeau art philo
jeudi, 07 février 2019 11:05

A Bright Light

Écrit par

BrightLa réalisatrice Emmanuelle Antille signe un road movie à la fois flamboyant et tragique. Sur les traces de Karen Dalton, chanteuse folk des années 60, le documentaire voyage du Colorado à Woodstock pour raviver la mémoire de cette égérie oubliée.

A Bright Light, une lumière étincelante, telle serait en français l’aura que la cinéaste Lausannoise Emmanuelle Antilles donne à cette chanteuse folk des années 60, Karen Dalton.

jeudi, 31 janvier 2019 11:44

Picasso jeune et mélancolique

Écrit par

Picasso Paris Muse uee Picasso Autoportrait 1901 LAC 408x300mmPablo Picasso (1881-1973) Autoportrait, 1901, © Succession Picasso/2018, ProLitteris, Zurich, Photo: © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris)/Mathieu RabeauL’artiste aurait pu s’en tenir à ses deux périodes, bleu et rose, qui sont à elles seules une œuvre en soi. Au-delà du génie des commencements, la Fondation Beyeler nous invite à découvrir un autre Picasso, infiniment plus mélancolique, aux antipodes de son œuvre future pas toujours amène et à laquelle les récentes expositions prêtent influences diverses et encombrants ingrédients de vie privée.

Prolongation jusqu'au 16 juin 2019!

mercredi, 30 janvier 2019 08:17

L’âge d’or de la peinture anglaise

Écrit par

Turner Landscape with Water HDPaysage aquatique (1840-1845) de William Turner © Tate, Londres 2019Il revient à l’Angleterre victorienne le mérite d’avoir su se forger (particulièrement durant les années 1860/1870) une esthétique propre, dont l’empreinte sera déterminante sur ses voisins outre-Manche. La Fondation de l’Hermitage à Lausanne entreprend avec ambition et originalité d’en relater l’histoire. À travers une sélection de près de 60 œuvres, l'exposition illustre la richesse de l’art anglais au XIXe siècle.

À découvrir du 1er février au 2 juin.

dimanche, 27 janvier 2019 12:45

L’âme poétique persane

Écrit par

ame poetique persaneFerdowsî (v.934-1020), Khayyâm (v.1048-1122), Rûmi (1207-1273), Sa’dî (1231-1292), Hâfez (1325-1389)… ces poètes sont ancrés dans la mémoire collective iranienne jusqu’à faire de leur tombe un lieu de pèlerinage. L’auteur, philosophe et romancier iranien, parle «d’adoration collective […] Se perdre dans l’instant fugitif d’un quatrain de Khayyâm, butiner une sentence de sagesse chez le "maître de la parole" qu’est Sa’dî, s’extasier au rythme torrentiel des transports d’un Mowlânâ (Rûmi), s’identifier à la geste héroïque d’un "pahlevân" -chevalier- dans le Livre des Rois (Ferdowsî) sont autant de voyages que le Persan a la possibilité d’effectuer selon ses disponibilités du moment.»

Daryush Shayegan
L’âme poétique persane
Paris, Albin Michel 2017, 216 p.

dimanche, 27 janvier 2019 12:29

Le Mont Athos et Valaam

Écrit par

couv Zaitsev Jpeg«La douceur du seringat est grisante: il y a dans ce parfum quelque chose qui remonte à des temps russes immémoriaux, et, pour moi, c’est aussi une résurgence du Mont Athos.» L’auteur, né en Russie (1881) et mort à Paris (1872) où il a émigré, évoque les deux pèlerinages qu’il a effectués aux sources du monachisme russe, le premier au Mont Athos (1927) et le deuxième dans l’archipel de Valaam, alors en Finlande (1935).

Boris Zaïtsev
Le Mont Athos et Valaam
Pèlerinage d’un écrivain russe
Genève, Editions des Syrtes 2017, 228 p.

jeudi, 24 janvier 2019 22:45

Forgiven

Écrit par

TutuForgiven © Saje DistributionForgiven, de Roland Joffé, est un film palpitant et rare, parce qu’il présente le combat exemplaire pour le Bien mené par un chrétien. En l’occurrence, celui de l’archevêque anglican Desmond Tutu, en Afrique du Sud, en 1995. Les lois de l’apartheid sont abolies depuis trois ans et Mgr Desmond Tutu est nommé par le nouveau président Nelson Mandela à la tête de la Commission Vérité et Réconciliation, dont la mission est de solder des décennies de ségrégation raciale.

jeudi, 24 janvier 2019 09:07

Et fleurissent les amandiers

Écrit par

bernard dutoit fleurissent amandiersC'est un hymne à la vie qui illumine un des derniers recueils de poèmes de Bernard Dutoit, et c'est d'autant plus émouvant que ce poète est décédé le 4 janvier dernier, à l'âge de 85 ans.

Avec lui, nous traversons la nuit féconde d'un espoir qui ne déçoit pas tant elle est éclairée par l'étoile filante et «la lune qui visite la terre». Et «si elle devient plus noire s'opère une mystérieuse purification car il n'y a rien à voir».

Mais à chaque aurore, nous dit Bernard Dutoit, il nous faut tout miser sur la vie afin d'arriver sain et sauf au port. Garder le regard vif et acéré pour, en toute saison, s'émerveiller devant les couleurs de la nature qui s'entrechoquent. Même lorsque «l'hiver étend la nappe blanche pour le festin du silence».

lundi, 21 janvier 2019 11:51

Poèmes à moi-même

Écrit par

poemes a moi meme sylvoisalFatigué depuis bien longtemps déjà des poncifs de la théorie, de la philosophie et de la politique, Sylvoisal croit bien plus à la coïncidence de la bête et du saint. Et à celle de la vie et de la poésie. La poésie, c’est la jeunesse et le chant, c’est la voix et le corps; c’est la voix qui fait corps avec les vers; c’est le cœur meurtri, déchiré, souffrant. Alors que la philosophie donne «la voie du Progrès et de l’Histoire». Dans sa très belle préface de Poèmes à moi-même, Sylvoisal oppose la poésie à la philosophie; l’un est un enchantement et l’autre un simple jouet pour l’adulte.Avant de proposer une série de poèmes classiques, thématiquement liés autour de l’amour et de la mort. Ce sont les pensées d’un homme veuf qui, comme Bernanos, éprouve le désir vif de «voir», de «se voir» et de «se voir mourir», c’est-à-dire le désir de mourir pleinement lucide; de voir le secret de l’au-delà, de le contempler avec les yeux vivants, d’avoir ainsi la vision de sa mort.

Page 4 sur 69