bandeau art philo
mercredi, 11 mai 2022 14:10

Quand les jeunes poussent au changement

Écrit par

Jeunes explorateurs de la foi © St-Augustin/Cath.chVoici une belle première pour cath.ch, l’agence de presse catholique suisse devenue portail d’information: la co-édition d’un livre avec les éditions Saint-Augustin. Il regroupe des portraits de jeunes engagés en Église en Suisse romande, réalisés par les journalistes de cath.ch entre septembre 2020 et octobre 2021. Une deuxième partie de l’ouvrage donne la parole à des responsables romands des vocations et de la pastorale de jeunesse. Parfois à «contre-courant de la société», comme l’écrit Bernard Hallet, rédacteur en chef de cath.ch, ces jeunes en recherche «tentent de revivifier l’Église pour en montrer les beautés occultées par les scandales, mais sans pour autant renverser l’autel». Entre tradition et changements…

 Encore faut-il que l’Église sache accueillir ce vent nouveau, faire confiance à la jeunesse et lui donner cette vraie place qu’elle a réclamée haut et fort lors du Synode des jeunes de 2018. «Je constate que dans les faits, nous avons beaucoup de mal à répondre à cet appel… La résurrection est au centre de notre foi, et nous avons pourtant beaucoup de mal à laisser mourir certaines choses pour en laisser naître de nouvelles», témoigne Roberto De Col, responsable du Département 15-25 ans (PASAJ) du Canton de Vaud. «Notre regard d’adulte qui est parfois suspicieux, rempli de raison et d’analyse se heurte régulièrement à l’élan de la jeunesse», qui fonctionne beaucoup en réseau et qui est habituée aux «déplacements» culturels, explique pour sa part Claire Jonard, coordinatrice du Centre romand des Vocations.

Donner la parole aux jeunes qui s’investissent dans des communautés pour témoigner de la beauté de l’Évangile et de leur foi, écouter ce qui les motive et ce qui leur manque encore dans l’Église, c’est à quoi s’est donc affairée l’équipe de cath.ch. Cet ouvrage permet de découvrir treize noms et visages de ceux qui font l’Église romande d’aujourd’hui. Celui de Morgane Grandjean, par exemple, dont la foi est «si abondante, qu’elle ne peut vivre sans la partager» et qui a fondé le Groupe de partage pour les jeunes de la région de Chaux-de-Fonds désireux de vivre leur foi en communauté. Ou d’Yvan Favre, agriculteur dans la Broye fribourgeoise, engagé comme lecteur et ministre de la communion dans sa paroisse, qui conçoit l’Église «avant tout comme un lieu de rassemblement… où tout le monde pourrait aller prier Dieu, sans distinction de classe ou de race». Une Église qui, somme toute, sortirait de ses murs pour aller au-devant de ceux qui ne viennent pas à elle, comme l’appelle de ses vœux le pape François. Et dans laquelle le rôle de «témoins» reprendrait ainsi son importance centrale.

Couverture de "Jeunes explorateurs de la foi" © St-Augustin/Cath.ch

 

Sous la direction de cath.ch
Jeunes explorateurs de la foi
Saint-Maurice, St-Augustin 2022, 196 p.

Lu 403 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.