bandeau art philo

René Longet

Voy GillisAnaïs Voy-Gillis
L’Union européenne à l’épreuve des nationalismes
Monaco, du Rocher 2020, 224 p.

Chercheuse à l’Institut français de géopolitique (Université Paris VIII), docteure en géographie, Anaïs Voy-Gillis examine l’essor du courant nationaliste-autoritaire en Europe. Mais la tendance est mondiale.

mardi, 08 juin 2021 10:01

N’ayez pas peur du collapse

SutterSteffenPierre-Eric Sutter, Loïc Steffen
N’ayez pas peur du collapse
Paris, Desclée de Brouwer 2020, 284 p.

Les risques sont connus depuis au moins un demi-siècle. Malgré les législations internationales et nationales, les appels, les alertes et aussi certaines modifications de comportement et de produits, il n’a pas été possible de réduire l’empreinte écologique de l’humanité. Au contraire, nous vivons de plus en plus à crédit.

SiratRené-Samuel Sirat
Itinéraire d’un enfant juif d’Algérie
Paris, Albin Michel 2020, 192 p.

Ce récit (auto)biographique, issu des entretiens entre l’ancien Grand Rabbin de France René-Samuel Sirat (né en 1930 près de la frontière tunisienne) et Michel Allouche, nous plonge dans un monde disparu, celui des juifs d’Algérie. S’il subsiste un petit nombre d’israélites au Maroc et en Tunisie, ce n’est plus le cas en Algérie. Pourtant, pendant au moins deux millénaires, déjà avant la présence romaine, les juifs ont fait partie intégrante de ce pays.

David SauviatMarie David et Cédric Sauviat
Intelligence artificielle, la nouvelle barbarie
Monaco, du Rocher 2019, 314 p. 

Pour Marie David et Cédric Sauviat, ce dernier présidant l’Association française contre l’intelligence artificielle, celle-ci s’inscrit dans une fuite en avant technologique vers toujours plus de déresponsabilisation. L’Intelligence artificielle est décrite comme «un projet technoscientifique d’exploitation utilitaire du monde (…) par essence, totalitaire». «Ce n’est (...) pas un hasard, écrivent-ils, si l’intelligence artificielle et les technologies du vivant se développent en même temps.»
Les auteurs de fait n’accordent guère de crédit à une contribution positive, ni aux possibilités de distinguer aide à la décision et décision, capacité de réactivité de la machine et capacité de pilotage de l’être humain. Leur livre met l’accent sur les retombées négatives de l’IA.

lundi, 14 septembre 2020 11:46

Le vertige de l’Europe

AbelOlivier Abel
Le vertige de l’Europe
Genève, Labor et Fides 2019, 184 p.

Dans ce petit livre parfois touffu mais serti de vraies perles, Olivier Abel, professeur de philosophie et d’éthique à la Faculté de théologie protestante de Montpellier, proche de Paul Ricoeur, nous confronte au destin contrasté de notre continent, guerrier à l’interne, guerrier en-dehors, en même temps riche d’une destinée commune. L’auteur nous le rappelle d’emblée: «Le XXe siècle, c’est Verdun, Auschwitz et le goulag...»

Page 1 sur 2

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.