banner religion 2016
vendredi, 12 février 2021 11:23

Pèlerinage Canisius

Écrit par

canisiusLa nouvelle province jésuites d'Europe centrale, dont la Suisse fera partie dès le 27 avril 2021, a lancé le 12 février un Pèlerinage virtuel sur le chemin Pierre Canisius, du nom de son saint patron! Pour se munir d'un Passeport du pèlerin, ceux qui veulent se lancer dans l'aventure doivent télécharger la nouvelle application baptisée Pèlerinage-Canisius.

Tout pèlerinage étant avant tout un cheminement spirituel, ce Passeport du pèlerin n’est pas qu’un jeu, mais bien un outil suscitant des questionnements et ouvrant un espace de prière personnel.

vendredi, 22 janvier 2021 18:25

De la mendicité et de l'aumône

Écrit par

Mendiant à Paris © Julian Kumar/GODONGDans une décision rendue le 19  janvier 2021, la Cour européenne des Droits humains de Strasbourg a condamné la Suisse à verser mille francs à une mendiante. La somme correspond à la compensation d’un tort moral que l’État de Genève a infligé à une Rom incarcérée cinq jours à la prison de Champ-Dollon (en 2012) faute d’avoir payé cinq cents francs d’amende pour mendicité. L’argument de la Cour de Strasbourg s’appuie sur l’article 8 de la Convention européenne des Droits humains qui protège la vie privée. Une décision d'ordre juridique -le droit à la mendicité- qui a son pendant religieux - l'expérience de la grâce via l'aumône.

Moïse et le rocher d'Horeb (Exode 17, 1-3), élise Notre-Dame du lac Togoville. © Pascal Deloche/GODONGQuelle place a l’Église dans la sphère politique? La question se pose avec acuité en Suisse depuis la votation sur l'initiative pour des entreprises responsables, en novembre 2020. Mais pour le théologien allemand Norbert Mette, professeur émérite de théologie pratique à l’Université de Dortmund, le livre de l'Exode déjà l'indique clairement: la foi dans le Dieu de la vie implique la lutte contre l’injustice et pour la solidarité. Assumer cette responsabilité, est-ce faire de la politique? Et quel rapport avec la mystique? Entretien.

lundi, 18 janvier 2021 06:09

Inde: des jardins de thé, loin d’un éden

Écrit par

Cueillette de thé en Inde © Philippe Lissac/GODONGLes cueilleurs de thé indiens dénoncent leurs conditions de travail: c'est sous ce titre que le 19h30 de la RTS  a diffusé le 10 janvier 2021 un reportage réalisé dans les plantations du pays. Pour beaucoup d'ouvriers et ouvrières de ces régions, cette boisson culturelle si appréciée dans le monde est liée en effet à une expérience d’exploitation et à un souvenir douloureux: celle de la réinstallation à grande échelle en Assam de leurs ancêtres Adivasi, souvent recrutés sur la base de fausses promesses. Un problème social que connaissent bien les jésuites d'Inde, qui soutiennent depuis des décennies ces travailleurs et leurs familles. 

mercredi, 13 janvier 2021 08:00

Se confronter avec son histoire esclavagiste

Écrit par

L'équipe du SHMR examine les archives d'une famille d'esclaves détenues par les jésuites du XIXe siècle à Saint-Louis. De gauche à droite: Dr Laura Weis, Ayan Ali, Cicely Hunter, Kelly Schmidt, le Père Mike Harter sj et le Père Jeff Harrison sj © Sean Salai sj/jesuits.orgLaura Weis travaille pour la Compagnie de Jésus aux États-Unis en tant que coordinatrice du projet Jesuits Slavery, History, Memory and Reconciliation (Esclavage, histoire, souvenir et réconciliation). Cette initiative de la Conférence des jésuites du Canada et des États-Unis s’efforce d’entrer en relation avec les descendants d’esclaves, les membres de leurs communautés, ainsi que des chercheurs et partenaires jésuites, afin de retrouver la trace des descendants des esclaves de l’Ordre dans l’Amérique du XIXe siècle. Son but: découvrir l'histoire de ces esclaves, honorer leurs souvenirs et guérir les relations avec leur descendance. Avec l'espoir «qu’ensemble, les communautés descendantes, les jésuites et les institutions jésuites, pourront agir en partenariat pour s’attaquer aux préjugés et au racisme structurel qui découlent de l’esclavage à travers les États-Unis». Cet article fait écho au dossier mémoire de notre revue de janvier-mars 2021. Voir son sommaire.

Insurrection contre le capitole, Washington, 6 janvier 2021 © Brett Davis/Flickr/CC BY-NC 2.0Les scènes de violences hallucinantes de l'attaque du Capitole, mercredi 6 janvier à Washington, ont fait le tour du monde, suscitant une vague d’indignation quasi-unanime. Quasi, seulement. Car pour de nombreux chrétiens conservateurs convaincus, galvanisés par Donald Trump lui-même, cette tentative d’insurrection était aussi légitime que nécessaire. Ainsi de nombreuses pancartes aux références chrétiennes ont été brandies par les manifestants pro-Trump. Comment comprendre leur présence au milieu de drapeaux tour à tour suprémacistes ou complotistes? C'est que, selon eux, non seulement le scrutin présidentiel aurait été trafiqué, mais le plan de Dieu pour l’Amérique entièrement mis à mal. Plongée au cœur de ces élucubrations avec André Gagné, professeur en études théologiques à l’Université Concordia au Québec et auteur du récent ouvrage Ces évangéliques derrière Trump.

P. Jean-Blaise Fellay SJ am 13.6.2016 im Lassalle-Haus in Bad Schönbrunn, 6313 Edlibach, beim Symposium der Schweizer Jesuitenprovinz 2016, aufgenommen von Christian EnderIl est favorable à l’abandon du célibat des prêtres et à l’accession des femmes au sacerdoce. Historien de l’Église, ex-rédacteur en chef de la revue choisir et collaborateur actuel, Jean-Blaise Fellay sj porte un regard critique sur l’Église. Il a répondu sans détour aux questions de Laure Lugon du journal Le Temps sur le tabou de la sexualité, la misogynie et la culture du secret qui entoure l’homosexualité au sein de l’Église. Un article à lire dans son intégralité sur le site des Jésuites de Suisse (en cliquant ici) et sur celui du Temps.

jeudi, 17 décembre 2020 08:46

Une route, de multiples croisements

Écrit par

Un groupe d'engagés à la Basilique Notre-Dame de Genève © Paroisse Notre-DameLa proposition de Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève, Fribourg, de réduire de moitié le nombre de prêtres dans son diocèse, en particulier les prêtres étrangers qui forment aujourd'hui la moitié de l'effectif, soulève de bonnes questions, notamment celle du sens de la Mission et du cocktail nécessaire pour que celle-ci soit une réussite. Fuite des cerveaux, intégration des missionnaires dans les communautés locales ont été abordées dans notre édition d'octobre 2019, avec le Lucernois Martin Brunner-Artho, directeur de Missio, et le guinéen Comé Traoré, de la basilique Notre-Dame de Genève.

Page 2 sur 60

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL