banner religion 2016

Redaction

vendredi, 09 octobre 2020 10:20

Une question de vie ou de mort

Photo: Coalition mondiale contre la peine de mortPour les personnes qui risquent la peine de mort, une bonne avocate ou un bon avocat peut sauver des vies. Cette année, la campagne de la Journée mondiale contre la peine de mort (10 octobre 2020) est donc consacrée au droit à une défense efficace à tous les stades du procès, et même après. L'ACAT-Suisse se joint à la campagne et adresse un appel urgent à Alexandre Loukachenko, président du Bélarus.

dimanche, 27 septembre 2020 14:32

Une nouvelle Province se dessine

Couv supp693 EchosLe Père Général Arturo Sosa sj l'a nommé le 31 juillet dernier, jour de la saint Ignace. Le Père autrichien Bernhard Bürgler sj devient le premier provincial de la future province d’Europe Centrale (ECE). Il entrera en fonction le 27 avril 2021, lors de la fondation de la nouvelle Province unissant celles d’Autriche, d’Allemagne et de Suède, de Lituanie-Lettonie et de Suisse. À lire ici.
Plus d'informations à ce sujet sur le site des jésuites de Suisse.

jeudi, 24 septembre 2020 13:57

Jésuites international octobre 2020

Couv Supp 693 0ct2019Quand l'hygiène sauve des vies

«Nous avons pu constater à quel point les personnes, même à l’autre bout du monde, vous tiennent à cœur et comment vous les soutenez en ce temps de crise sanitaire, et pas seulement par vos généreux dons. Je remercie chaleureusement Dieu pour votre solidarité», se réjouit Tony Kurmann sj, le président de la Fondation Jésuites International dans son éditorial.

lundi, 21 septembre 2020 12:23

America s'engage contre Donald Trump

Official portrait of President Donald J. Trump, Friday, October 6, 2017.  (Official White House photo by Shealah Craighead)Le célèbre magazine jésuite America ​​a attaqué le président américain Donald Trump avec une extrême sévérité et a mis en garde contre sa réélection. L'administration Trump a «sapé l'ordre constitutionnel dans une mesure sans précédent dans l'histoire américaine moderne», ont déclaré les éditorialistes, dont la principale préoccupation n'est pas les positions politiques du président sortant, «certaines fausses et certaines bonnes», mais le «mépris de Trump pour le système de lois et de coutumes du pays  qui crée les conditions nécessaires pour le débat, la prise de décision et la responsabilité publique dans cette république». Ils poursuivent en disant que «Trump a sapé l'état de droit en politisant le ministère de la Justice et en intervenant dans ses délibérations et enquêtes de manière sans précédent.»

mardi, 01 septembre 2020 10:47

Sommaire choisir n° 697

choisir 697 revue culturelleSommaire de la revue n° 697

Octobre - Novembre - Décembre 2020

Page 1 sur 92