bandeau art philo

Philosophie

lundi, 10 février 2014 16:15

Excellence, tranquillité et vertu

Écrit par

Depuis que l'homme a le loisir de philosopher, il s'est demandé comment atteindre le bonheur; question qui en appelle tout naturellement une autre: après tout, qu'est-ce que le bonheur? Cette interrogation a joué un rôle prépondérant dans la philosophie antique, s'articulant autour de la notion de «vie bonne».

Lors de ces derniers mois, Vaudois et Genevois ont été rappelés à leur devoir essentiel. Taxe poubelle pour les uns, affiche montrant un brave citoyen affirmant avec enthousiasme: «Je recycle», pour les autres. Cet encouragement n’est pas nouveau. Dans une certaine mesure, Rousseau en est à l’origine ou, pour paraphraser la célèbre chanson de Gavroche dans Les Misérables, c’est sa faute. Mais il est loin d’en être entièrement responsable.

jeudi, 31 octobre 2013 10:33

Rousseau : l'usage de cette vie

Écrit par

Lettre à Jean-Jacques Rousseau. De tout coeur avec vous.

mardi, 19 février 2013 15:06

Juger autrui, se juger soi-même

Écrit par

La question est directe et simple : dans ces deux expressions, « juger autrui » et « se juger soi-même », le terme « juger » a-t-il le même sens, les mêmes résonances ?

jeudi, 17 janvier 2013 14:12

Penser en chrétien et en philosophe

Écrit par

L’« Année de la foi », annoncée par Benoît XVI dans le Motu Proprio « Porta Fidei », débutera le 11 octobre 2012, pour le 50e anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II. Dans sa lettre apostolique, le pape écrit : « L’Eglise n’a jamais eu peur de montrer comment entre foi et science authentique il ne peut y avoir aucun conflit parce que les deux, même si c’est par des chemins différents, tendent à la vérité. » Réflexion.

lundi, 14 janvier 2013 11:05

Au nom du lien

Écrit par

A l'origine était le lien.

vendredi, 11 janvier 2013 10:35

La peine de mort. Un garde-fou du contrat social

Écrit par

« Il n’y point de méchant qu’on ne pût rendre bon à quelque chose. » Cet utilitarisme convenu, qu’affiche Rousseau dans le « Contrat social », évoque le fameux mot de Voltaire qui salue Cesare Beccaria en 1766 : « Un homme pendu n’est bon à rien. » Pourtant, de même que Montesquieu ou Kant, Rousseau adhère pleinement à l’utilité supposée de la peine capitale. Un aspect de sa pensée, à redécouvrir à l’occasion du tricentenaire de sa naissance.

lundi, 06 février 2012 01:00

La fin de l'ordre sacrificiel

Écrit par
2012 serait l'année (une de plus...) de l'apocalypse. Notre Terre et tous ses habitants seraient livrés à la violence suprême des forces de l'Univers. A côté d'un tel risque, les dangers « quotidiens » du monde (cataclysmes climatiques, crises financières, massacres
Page 2 sur 4

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.