banner religion 2016
jeudi, 20 septembre 2018 16:56

Lutter ensemble contre les discriminations

Écrit par

COE 2018Le pape salue le pasteur Tveit du COE. ©Xanthi Morfi/WCCLe Pape François a rencontré ce 20 septembre des responsables de différentes Églises chrétiennes qui ont participé à une rencontre à Rome sur la lutte contre le racisme et la xénophobie, en espérant que leur rencontre donnera lieu à de nombreuses autres initiatives communes de ce type. Cette rencontre de trois jours a été organisée conjointement par le Conseil oecuménique des Églises et le Bureau du Vatican pour le développement humain intégral, en collaboration avec le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

Nous vivons à une époque où «la suspicion, la peur, le mépris et même la haine» envers les personnes d'ethnies, de nationalités ou de religions différentes sont en augmentation, donnant lieu à des actes d'intolérance, de discrimination et d'exclusion, a-t-il déclaré aux chefs religieux.

Les politiciens, a-t-il noté, succombent à la tentation d'exploiter ces craintes et de les utiliser pour des intérêts électoraux à courte vue. Nous ne pouvons rester indifférents à la gravité de ces phénomènes, a dit le Pape. Nous sommes tous appelés, dans nos rôles respectifs, à «promouvoir le respect de la dignité intrinsèque de chaque être humain», d'abord dans nos familles où nous apprenons les valeurs du partage et de l'accueil, mais aussi dans les différents contextes sociaux dans lesquels nous vivons et travaillons.

Le Pape a souligné la responsabilité des écoles et des universités, ainsi que de tous ceux qui travaillent dans les médias, de promouvoir une culture de la rencontre, de l'ouverture et du respect de la diversité. «Les dirigeants de toutes les religions», a-t-il dit, «ont une mission importante: celle de répandre parmi leurs fidèles les principes et les valeurs éthiques qui sont écrits par Dieu dans le cœur de chaque personne. En particulier les Eglises chrétiennes. Elles ont la responsabilité morale de témoigner de l'amour du Christ et de notre origine commune dans le Créateur qui fait de nous tous des membres de la même famille humaine. »

Le Pape François a conclu: «Nous pouvons contribuer à la construction d'une société fondée sur les valeurs du caractère sacré de la vie humaine, de la solidarité et du respect de la dignité de chaque individu.» (comm./réd.)

Lu 346 fois
Plus dans cette catégorie : « Un bel exemple d’humanité