banner religion 2016
jeudi, 21 juin 2018 12:47

Le pape François à Genève! (1)

Écrit par

arriveeLe pape à l'aéroport de Genève, le 21 juin. © David Hiller/WCCLe pèlerinage œcuménique du pape François a débuté. Ce 21 juin, à 10h, l’avion du pape en provenance de Rome a atterri sur le tarmac genevois. Le Saint-Pontife a été accueilli à l'aéroport par le président Alain Berset, le nonce Mgr Ivan Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès du bureau des Nations Unies à Genève, Mgr Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, Pierre Maudet, conseiller d’État genevois, et d'autres représentants de la société civile et des Églises.

BersetLe pape François et le président de la Confédération suisse Alain Berset. © David Hiller/WCC

MorerodLe pape François et Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève, et Fribourg. © David Hiller/WCC

Le pape s’est ensuite retiré pour une discussion avec le président Alain Berset, qui lui a offert une reproduction de la «Pêche miraculeuse» de Konrad Witz, un tableau réalisé en 1444 pour la cathédrale de Genève et restauré en 2012, qui représente le récit de cette pêche relaté par l'évangéliste Jean mais le replace dans la rade de Genève. (Voir Une papauté chahutée). Le pape pour sa part a remis au président suisse une gravure représentant le premier commandant de la Garde suisse pontificale, Kaspar von Silenen. Un geste qui exprime l’importance de la Garde suisse pontificale pour le Saint-Siège.

L’arrivée au Conseil œcuménique des Églises

Si le pape avait l'air très fatigué à sa sortie de l'avion, il a retrouvé tout son sourire à la fin de son entretien avec Alain Berset. Il s’est ensuite rendu en voiture, fenêtre ouverte, toujours souriant, saluant ceux qui l’attendaient sur le chemin, au Conseil œcuménique des Églises (COE) du Grand-Saconnex. Car le but de cette visite du pape en Suisse est celui d’un pèlerinage œcuménique, comme le pape l’a lui même défini, à l’occasion de la commémoration des 70 ans du COE.

arrivee1AlbinHillert© Albin Hiller/WCC

Le pape a été accueilli par le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE. Les deux hommes se sont fait une chaleureuse accolade. Il y a aussi retrouvé le cardinal Kurt Koch. Il s’est ensuite rendu dans la chapelle du centre pour la prière œcuménique où l’attendait les représentants du Comité central du COE. Une assemblée bigarrée, aux costumes variés, à l’image de ce mouvement qui réunit 350 Églises protestantes, orthodoxes et anglicanes de plus de 100 pays.

arrivee AlbinHillerAccolade entre le pasteur Olav Fykse Tveit et le pape François au COE, 21 juin 2018. © Albin Hiller/WCC

KochLe cardinal Koch et le pape François. © Albin Hiller/WCC

Un message de bienvenue a été adressé à l’assemblée par Mme Agnes Abuom, présidente du Comité central du COE. «Quelle joie de vous accueillir à ce service célébrant le 70e anniversaire du COE au côté de Sa Sainteté le pape François», a t-elle lancé. Soulignant les points de rencontre entre le COE et l’Église catholique romaine, elle a déclaré: «Nous partageons un engagement commun face aux défis du monde d’aujourd’hui, notamment le souci, et non des moindres, des réfugiés fuyant la violence et l’impact des changements dramatiques. Nous sommes également engagés dans une étude conjointe sur la diversité théologique et ce que nous pouvons en apprendre.» Des chants ont ensuite retenti, avant l’homélie du pape.PriereWCCPrière œcuménique au COE. © Albin Hillert/WCC

Homélie du pape

Dans son homélie, le pape François a mis l’accent sur le fait que l’humain est appelé à se mettre en route, de sa naissance à sa mort. «Marcher. L’homme est un être en chemin… Le cœur nous invite à marcher, à atteindre un but. Mais marcher est une discipline, un effort; il faut de la patience quotidienne et un entraînement constant. Il faut renoncer à beaucoup de chemins pour choisir celui qui conduit au but et vivifier la mémoire pour ne pas la perdre… Dieu nous appelle à cela, depuis les débuts… Jésus nous en a donné l’exemple. Pour nous, il est sorti de sa condition divine et il descendu parmi nous pour marcher, lui qui est le Chemin.»Foto Magnus Aronson 5900Homélie du pape dans la chapelle du COE, 21 juin 2018. © Magnus Aronson

Le pape a aussi a rappelé à l’assemblée qu’en tant qu’êtres d’esprit mais aussi de chair, il nous faut perpétuellement lutter contre nos instincts et rejeter la mondanité. Ce dernier terme, présenté comme un facteur de division, est revenu à plusieurs reprises dans son homélie. «Au cours de l’histoire, les divisions entre chrétiens sont souvent advenues parce qu’à la racine, dans la vie des communautés, s’est infiltrée une mentalité mondaine: on défendait d’abord ses intérêts propres, puis ceux de Jésus Christ… L’œcuménisme nous a mis en route selon la volonté de Jésus et pourra progresser à condition qu’en marchant sous la conduite de l’Esprit, il rejette tout replis autoréférentiel.»

À la fin de la célébration, le pape s’est rendu à l’Institut œcuménique de Bossey pour le repas et un temps de repos.

Pour découvrir pourquoi le pape François fascine autant, les réformes qu'il a déjà amené, son style pastoral particulier, ce que les gens attendent de lui, Léman Bleu Télévision a proposé une émission en direct, entrecoupée d'images et d'interviews d'invités, protestants et catholiques, dont le jésuite, Bruno Fuglistaller, membre du conseil de rédaction de choisir et supérieur de la Communauté jésuite de Genève.


Retrouvez-ici tous les textes des différences cérémonies:
l'homélie complète du pape François prononcée lors de la célébration œcuménique au COE, dans la chapelle du centre, le 21 juin 2018
les textes de la célébration œcuménique au COE: PrayerService_Pope_FR.pdf
le discours du pape au Centre œcuménique des Églises, prononcé l'après-midi
l'homélie du pape à la messe à Genève, le 21 juin 2018, de Palexpo
le mot final de Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève, Fribourg, à la messe du pape à Genève

Vivez ou revivez la rencontre œcuménique à Genève, retransmise par Vatican News.

Lu 2368 fois