banner religion 2016

Jean-Blaise Fellay sj

lundi, 05 octobre 2020 09:23

Mon corps, c’est moi

Musée Russe, Nikolai Kalmakov, L'Artemis et Endymion endormi 1917 © GODONG, Pascal DelocheJean-Blaise Fellay sj se souvient d’un conseil de rédaction de la revue choisir dans les années 70. La Covid-19 était encore loin. Pourtant les réflexions autour de notre relation au corps -bien que très différentes- étaient déjà au centre de toutes les attentions. «Nous étions dans la mouvance de mai 68. Le conseil était constitué majoritairement par de jeunes universitaires, doctorants ou assistants de hautes écoles. Les débats étaient passionnés et faisaient le désespoir du secrétaire de rédaction qui, de temps en temps, lançait: «Messieurs, le prochain numéro!» Ce rappel à l’ordre nous consternait, nous étions en train de refaire le monde et nous étions tout proches d’y parvenir. Il fallait changer l’Homme et la Société, et pour cela commencer au début. «Il faut habiter son corps», décréta l’un de nous, un théologien.

jeudi, 19 mars 2020 14:07

Rappelons-nous la peste noire

"Le Septième sceau" d'Ingmar Bergman (1957)Stupéfaction dans les chaumières helvétiques de voir, dans le pays de la prudence, de la pharmacie et de l’hygiénisme, la nécessité de cloîtrer tous les habitants pendant des semaines à cause d’un virus minuscule venu d’une Chine lointaine. «Retour au Moyen Âge», gémit-on.

Oui, retournons au Moyen Âge. La peste noire (1347-1352), venue elle aussi des steppes de l’Asie Centrale, a tué pas loin de la moitié de la population européenne en cinq ans. Puis des retours réguliers jusqu’à la fin du XIXe siècle ont décimé et troublé en profondeur la civilisation européenne. Deuils familiaux, récession économique, troubles sociaux, conflits religieux s’en sont suivis. On peut même y voir une des causes du schisme protestant du XVIe siècle.

mardi, 11 décembre 2018 09:17

Le cléricalisme et l’Église

ChaussuresPapeLe pape a donné ses chaussures lors de la Marche Mondiale pour le Climat à Paris. Le pape François a introduit dans le débat public la question du cléricalisme. Il y voit une dérive majeure pour l’Église. Dès son intronisation, à sa première prise de parole, il donne le ton par un «bonsoir». Pas de grande invocation doctrinale ou religieuse, simplement la salutation d’un voisin à son voisin. Autre modification significative, les souliers noirs, des souliers de tous les jours, pas des pantoufles blanches, ni des mules pontificales. Il réside à Ste-Marthe, où il avait logé comme cardinal de passage, pas au palais du Vatican. Il mange dans le réfectoire commun, à la grande surprise des hôtes visiteurs. Rompre avec le faste, le cérémonial, l’évêque de Rome se veut près de son peuple, de la vie ordinaire. Il croit que c’est une dimension fondamentale de l’Évangile.

mardi, 11 décembre 2018 17:07

Quand l'Islam s'éveillera

arkounQuand l’Islam s’éveillera-t-il? Cela risque d’être long, si l’on suit Mohammed Arkoun. Il le sait d’expérience. Né dans un village kabyle d’Algérie marqué par l’influence d’un islam particulier, celui des Marabouts, il connaît depuis l’enfance la complexité culturelle du monde arabo-musulman. Il a ensuite entamé de longues études qui l’ont amené à occuper la chaire de professeur d’histoire de la pensée islamique à Paris et à enseigner aux États-Unis. Mohammed Arkoun s’est particulièrement intéressé au Moyen Âge musulman, époque de controverses entre les nombreuses écoles théologiques des grands courants shiite et sunnite.

Mohammed Arkoun
Quand l’Islam s’éveillera
Paris, Albin Michel 2018, 254 p.

ArminjonConstance Arminjon
Une brève histoire de la pensée politique en Islam contemporain
Préface de Gilles Kepel
Genève, Labor et Fides 2017, 232 p.

Constance Arminjon décrit de manière incisive le fossé qui sépare la conception islamique de l’État de celle de la modernité occidentale. Les auteurs islamiques rappellent que la Charia est révélée par Dieu alors que les Constitutions nationales sont le fait de juristes laïcs.

Page 1 sur 4

Secours aux enfants Bethléem vous remercie pour un don à Noël. Votre contribution fait la différence.

Secours aux enfants Bethléem

Même si l’accès aux églises est plus compliqué cette année : merci de votre soutien à Noël. Veuillez trouver plus d’infos sur : www.collecte-de-noel.ch.