banner societe 2016

Histoire

Les rapports Ludwig et Bergier, suivis de nombreuses études, ont fait la lumière sur l'attitude des autorités helvétiques envers le national-socialisme et la question des réfugiés. Pour le protestantisme suisse, on dispose du livre de Hermann Kocher, «Rationierte Menschlichkeit» (1996). Mais l'histoire du catholicisme suisse durant cette période critique du XXe siècle restait à écrire. C'est désormais chose faite, grâce à l'ouvrage collectif «Schweizer Katholizismus 1933-1945. Eine Konfessionskultur zwischen Abkapselung und Solidarität», sous la direction de Victor Conzemius.
mercredi, 06 juin 2001 02:00

André Cheptytskyi, artisan de l'unité

Écrit par
Le voyage du souverain pontife en Ukraine laisse-t-il entrevoir une embellie dans les rapports entre catholiques et orthodoxes qui ont subi bien des vicissitudes depuis l'ouverture offerte par le concile Vatican Il, voilà bientôt quarante ans ? Même si des événements majeurs, tels que l'effondrement du régime communiste ou les accords de Balamand de 1993, auraient dû contribuer à surmonter la plupart des obstacles dressés sur le chemin de la réconciliation, il n'est pas déraisonnable de s'interroger sur la réalité des progrès réalisés malgré les efforts prodigués. Et il est légitime de souhaiter que la visite pontificale aide à franchir un pas, sinon décisif, du moins significatif, dans un rapprochement dont les effets se font attendre. C'est aussi l'occasion d'évoquer une personnalité trop peu connue en Occident, celle d'André Cheptytskyi, métropolite de l'Eglise gréco-catholique ukrainienne, archevêque de Lviv, dont nous avons fêté l'an passé le 100e anniversaire de l'élévation au siège métropolitain de Lviv, et qui a précisément oeuvré toute sa vie au rapprochement des Eglises catholique et orthodoxe.
Lorsqu'on évoque l'attitude de la Suisse face au totalitarisme nazi et aux victimes de la Shoah, quelques noms reviennent régulièrement. Pour la Suisse romande, une personnalité émerge, courageuse et solitaire, l'abbé Journet. Nous sommes heureux de proposer à nos lecteurs une autre figure dont la modestie ne saurait faire oublier l'héroïsme. L'article que nous publions ici a paru dans la revue «Traverse» (Revue d'Histoire, Zurich, n° 2000/3) qui a bien voulu nous autoriser à le reproduire.
samedi, 06 janvier 2001 01:00

Denys d'Alexandrie, homme de concorde

Écrit par
Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'Eglise est agitée par des tensions où les partisans du droit et de la rigueur s'affrontent avec ceux du dialogue et de la miséricorde. A la fin du IIIe siècle, grâce à sa modération et à ses qualités de médiateur, l'évêque d'Alexandrie, Denys, a su éviter à son Eglise bien des problèmes qui ont mis en effervescence les communautés chrétiennes. Une belle figure de pasteur pour temps de crise.
Page 6 sur 6

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.