banner societe 2016
mardi, 06 janvier 2009 01:00

Calvin

Écrit par
On ne comprend rien au XVIe siècle européen, si l'on néglige l'incroyable passion religieuse qui imprègne tous les partis, protestants, catholiques, hérétiques de tout poil. Les polémistes catholiques avaient tort de dénoncer des problématiques trop humaines dans l'oeuvre de Calvin. Ce qui le passionne, c'est Dieu, sa gloire et sa grandeur : « Soli Deo gloria ». Cette conviction fait à la fois la grandeur et la problématique du calvinisme.
Lu 3096 fois