banner politique 2016

Cristián Fierro Correa

Le virus d’Ebola a été découvert en République démocratique du Congo en 1976, à plus de 4000 kilomètres de sa récente apparition en Guinée, ce qui montre que le danger de sa propagation est sérieux. La lutte contre son extension est difficile, car elle ne peut faire l’économie de combats contre la pauvreté des infrastructures, contre l’ignorance et la superstition, et contre l’attitude d’une industrie pharmaceutique peu disposée à investir pour de faibles profits.[1]

Le 8 août dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l’état d’urgence international face à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. C’est la troisième fois depuis 2007 que cette institution a recours à une déclaration de ce genre. Elle l’a fait une première fois à propos de la fièvre porcine, en 2009, puis en mai 2014 face à la propagation de la poliomyélite.

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL