bandeau actu2

Pierre Pistoletti, cath.ch

vendredi, 09 juin 2017 09:38

Un robot-prêtre?

BlessU-2, un robot-prêtre capable de bénir en cinq langues, est présenté à l’exposition universelle de la Réforme de Wittemberg, en Allemagne. Ce qui suscite le débat... 500 ans après l’essor de l’imprimerie, l’interaction de la technique et de la religion continue ainsi d’impacter la mission des Eglises chrétiennes. BlessU-2, de son petit nom, lève les bras, parle, ouvre ses mains, jette des rayons lumineux et prononce sa bénédiction sur celui ou celle qui souhaite la recevoir. «Nous voulons que les gens réfléchissent au rôle de l’humain dans le fait de bénir », explique au quotidien britannique le Guardian Stephan Krebs, à l’initiative de ce projet présenté lors de l’exposition universelle de la Réforme. « L’idée provoque le débat. Les gens sont curieux, amusés, voire intéressés. Ils interagissent avec le robot de manière positive. Mais des voix s’élèvent, dans l’Eglise, pour affirmer que le rôle de l’humain est indispensable», reconnaît-il.

vendredi, 23 septembre 2016 15:06

Portrait de Pierre Emonet

Pierre Emonet sj alors directeur de choisir 2008Directeur de la revue culturelle choisir, Pierre Emonet a fêté ses 50 ans de sacerdoce le 25 septembre 2016. "J’ai vécu cet engagement dans une époque passionnante de l’histoire de l’Église", a-t-il confié à Pierre Pistoletti, journaliste à l’agence de presse cath.ch. Un ministère varié, qui l’a conduit des banlieues ouvrières de Paris, où il reconnaît «avoir refait toute son ecclésiologie», à la tête de la Compagnie en Suisse en tant que Provincial, de 1987 à 1993 et de 2009 à 2012.

« Dieu est un secret qui ne s’entend que dans le silence du moi ». Ces mots de Maurice Zundel contiennent l’essentiel de la pensée de ce “génie mystique”, ainsi que l’appelait Paul VI : ils sont l’expression aboutie de la théologie et de l’anthropologie de ce prêtre souvent incompris.

vendredi, 07 août 2015 09:25

Le danger des fondamentalistes juifs

L’extrémisme juif est un dévoiement religieux semblable à Daech, selon le Père Jean-Michel Poffet op, directeur émérite de l’Ecole biblique de Jérusalem, interviewé pour l'agence Cath-Info.

Pour le dominicain fribourgeois, qui a vécu en Israël de 1999 à 2008, "les extémistes juifs sont des fondamentalistes absolus. Dès qu’un verset biblique mentionne le nom d’un village dans lequel a transité Josué ou Abraham, ils considèrent qu’il est à eux. Le problème, au fond, c’est une question d’interprétation des textes sacrés. C’est un enjeu qui vaut également pour le christianisme et l’islam. Il faut apprendre à lire la Torah, la Bible et le Coran dans leur contexte. Dans l’Eglise catholique, le magistère nous y invite. La constitution dogmatique Dei Verbum, du concile Vatican II, est le fruit d’un long combat, mené notamment par le Père Lagrange, en faveur d’une lecture qui soit à la fois croyante, historique et critique de la Parole de Dieu. Or le judaïsme n’a pas d’équivalent qui pourrait proposer, voire imposer, une certaine lecture. Il y a de grandes Universités et de grands intellectuels juifs, mais les milieux fondamentalistes ne s’en préoccupent pas. Pis encore, ils sont scandalisés par des études historiques qui s’opposent à leur lecture “conquérante” des livres bibliques."

Vous pouvez lire ici l'ensemble de cet entretien.

Valaisanne, catholique pratiquante et lesbienne. Clémentine Dubuis ne craint pas les paradoxes, elle les assume. Sûre de sa foi comme de son orientation sexuelle, la jeune saviésanne de vingt ans a récemment fondé un groupe d'homosexuels catholiques, avec la bénédiction de l'évêque de Sion, Jean-Marie Lovey. Elle demande la reconnaissance de l'Eglise et souhaite que sa doctrine évolue. Sereine et déterminée, elle est convaincue que l'amour qu'elle porte pour son amie "mérite la bénédiction de Dieu".

Page 1 sur 2

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.